Le jouet du mois (4 mois) : La Mouthie Mitten – le gant à mordiller

Actuellement #MissJ est en train de nous sortir 3 dents d’un coup ! Les 3 incisives du haut (et peut être une 4eme pour faire genre).  Après avoir sorti les 2 du bas à 4 mois, autant vous dire qu’on s’attendait à souffrir un peu avec elle, mais pas à ce point. ça fait bien 1 mois qu’on galère à base de bébé grognon, de joues rouges et de pics de fièvre ponctuels.

Donc niveau gadget et astuce pour les dents qui poussent, on va dire que j’ai essayé un paquet de chose !
Avec les poussées dentaires j’ai essayé pas mal de truc pour calmer MissJ : les anneaux de dentitions qui se mettent au frais, ceux qui ne se mettent pas au frais, les bâtonnets de carotte, les glaces de lait maternel, l’homéopathie, et j’en passe et des meilleurs.
D’ailleurs je vous en parlais il n’y a pas si longtemps sur Instagram

Au fait, je vous ai parlé des poussées dentaires? Nan mais parce que miss J nous a sorti ses deux premières dent il y  déjà 3 semaines et qu’elle ne s’est pas arrêtée là : elle attaque celles du haut ! Et si les 2 premières sont sorties plutôt facilement, les deux suivantes nous donnent des sueurs froides ! Bébé grognon qui réclame beaucoup le sein, qui se réveille 4 à 5 fois par nuit et … qui mord le sein maternel lors de la tétée !!!! Et puisqu’avec ma fille, tout s’exprime par les intestins, je ne vous parle même pas de l’état des couches… D’ailleurs ce qu’on raconte est vrai : une dent = un rhume ! La mini miss a pu vérifier que les poussées dentaire s’accompagnent souvent de troubles ORL. J’ai donc sortis l’artillerie lourde pour pallier (au moins) à la douleur. Mais là encore rien n’est gagné car j’ai beau tenter des choses, je n’ai pas l’impression que ça fonctionne. Voilà où j’en suis pour le moment : 1/ le gel à base de plantes bio et pas trop fort –> j’ai abandonné apres 3 jours d’essais infructueux  2/ Le dolodent -> j’ai abandonné aussi apres plusieurs jours car ça n’a servi a rien … et que ça colle un max cette cochonceté ! 3/ le doliprane -pour faire baisser la fièvre qu’elle a évidement réussi a nous faire- –> ça a fonctionné pour la fièvre mais ce n’est pas pour autant qu’elle a bien dormi. 4/ les anneaux de dentition en veux tu en voilà –> ça marche environ 40 secondes avant qu’elle  ne lâche l’affaire. 5/ les bouts de carotte (épluchées et coupées en batonnet) –> elle les mordille avec grand plaisir mais les perds systématiquement apres une petite minute d’usage frénétique. _______ Du coup maintenant je me tâte un peu pour essayer l’homéopathie, alors qu’on y croit pas à la maison. _______ et vous, vous avez essayé quoi ? Qu’est ce qui a marché ?  #jeunemaman #bebe2016 #bebe #pousseedentaire #premieredent #dolodent #camillia #dentition #dent

Une publication partagée par MlleGima En Mode Mum (@moncotemaman) le

Or, parmi les différents gadgets essayés, il y a cette mitaine de dentition : la Mouthie Mitten

La mouthie Mitain existe en 3 coloris ici

Je l’avais repérée sur berceau_magique et sur plusieurs comptes Instagram.
Je n’ai donc pas hésitez avant d’en équiper MissJ !

Le principe de ce drôle d’objet ?
C’est  une moufle de bébé dont le bout est en plastique alimentaire, tandis que le reste est en tissu « qui crisse » lorsqu’on la touche (comme ce qu’on peut trouver dans les jouets d’éveil).

Lorsqu’on en équipe bébé, celui-ci peut la mettre à la bouche et se soulager, sans que maman n’ait à intervenir toutes les 2 minutes pour ramasser le jouet (vu qu’il est attaché).

Je l’ai reçu le mois dernier, en plein épisode dentaire, et il n’a pas fallu longtemps pour que MissJ l’adore !
Au bout d’une semaine de machouillage intensif c’est devenu un must-have à la maison.

Sauf que …elle ne l’utilise pas du tout comme prévu 😉

Continue reading « Le jouet du mois (4 mois) : La Mouthie Mitten – le gant à mordiller »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 2 : Comment j’ai fait accepter le biberon à mon bébé !

En lisant le billet précédent vous aurez compris que j’ai vécu un vrai cauchemar à la veille de ma reprise du boulot puisque que mon bébé de 3 mois refusait catégoriquement le biberon.
Alors que j’avais (évidemment) acheté tous les biberons du monde. J’avais aussi essayé avec mon lait et du lait maternisé, avec du lait froid, tiède, chaud… Avec tétine en caoutchouc, silicone etc.
Et je ne comptais plus le nombre d’heures passées sur internet à chercher une solution !
J’ai même hurlé ma détresse plusieurs fois sur Instagram en recevant plus d’une centaine de messages de conseil, soutien, etc.

Donc à 15 jours de la reprise, je n’en menais pas large et j’ai passé une horrible période où j’imaginais un bébé pleurant de frustration dans les bras d’une nounou dévastée par la situation. Certaines supportent ce type de stress ? Et bien je n’en fais pas partie.
Sans être une ayatollah de l’éducation bienveillante, il n’est pas acceptable pour moi de laisser pleurer bébé quand on à la solution à portée de nénés.

Et voici les 3 étapes qui ont précédées la fin du refus du biberon par bébé : 1 conseil + 1 objet + 1 occasion

1- A l’heure du dernier bon conseil

Heureusement pour moi, des amies m’ont remis un peu les choses en place lorsque je les ai vues à cette époque.

Elles m’ont dit avoir connu la même chose et qu’il n’y avait pas 36000 solutions. En étant en crèche familiale, elles avaient aussi vu d’autres bébés allaités ayant le même souci, et que la maman pouvait faire ce qu’elle voulait : la situation ne se débloquait que lorsqu’on entrait « pour de vrai » dans la situation qui donnait lieu à la nécessité de ce biberon.

Donc en gros : tant qu’il existe un plan B, bébé est capable de se retenir et d’attendre.

Continue reading « Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 2 : Comment j’ai fait accepter le biberon à mon bébé ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 mois (déjà)

Le temps passe tellement vite que je ne sais plus de quel côté regarder pour ne pas louper ce qu’il est important de voir! Et voilà que MissJ a fêté ces 7 mois.

7 mois de gazouilles, de progrès, d’échange et d’apprentissages.
Pour moi c’est aussi 7 mois d’allaitement et de fusion dans un rôle que je n’aurais jamais pensé aussi stimulant et gratifiant.

#MissJ je suis très fière d’être ta maman et de participer petit à petit à ton épanouissement.
Tu t’assois, tu manifestes ton désaccord et tu manges toute seule avec laDME.

Je t’aime, mais essayes de ne pas grandir trop vite s’il te plaît, j’ai encore envie que tu sois mon petit bebe à câliner moi !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand tu assortis ton vernis à ongles … à ta poussette

Y a des fois, je me fais peur !
Comme cette fois où je me suis mis du vernis à ongle pour la première fois depuis 1 an et … que j ai accidentellement assorti mon vernis à la couleur de ma poussette ! 🙄

Alors oui, j’adore ce nouveau coloris peppermint de la #yoyobabyzen , mais de là à en faire un accessoire assorti à mon look. Je crois qu’il faut sérieusement que je prenne un peu de distance avec les affaires de bebe 😝

Surtout qu’en première intention je voulais un bleu majorelle … qui est assorti à notre écharpe de portage #tricotslenbabylonia !!! Bref, je crois que je vire #blogueusemode là : au secours !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 1 : la course aux astuces !

Dans le dernier article j’expliquais mon désarroi quant au refus du biberon
Avoir un bébé qui refuse de manger, ça vous prend aux tripes et n’importe quelle maman angoisse à mort lorsqu’elle y est confrontée. Et tout particulièrement lorsqu’il se fait temps de reprendre le boulot.

Et comme j’avais décidé de préparer l’arrivée du biberon bien avant la reprise du boulot, non seulement je n’ai pas échappé à la règle, mais pire que ça : j’ai traîné ma misère pendant plus de deux mois !

Deux mois d’inquiétude et de sueurs froides.
Deux mois à m’en vouloir et à chercher mille et une solutions.
Deux mois à retourner internet et les livres de pédiatrie.
Deux mois à voir la fin du monde à ma porte  !

Finalement ma fille a fini par accepter le biberon au bout de 15 jours de garde, dans des conditions un peu spéciales. Autant vous dire qu’on s’est senti bien seuls pendant ces deux mois et demi !
Et cette histoire un peu folle, je me propose de vous la raconter ici.
Ou plutôt de vous raconter mes galères dans ce billet avant vous raconter le dénouement dans un autre article.

Parce que j’aurais aimé (à l’époque) qu’on me liste toutes les astuces que j’aurais pu utiliser, mais surtout qu’on me raconte comment une autre maman a trouvé une solution. Car s’il y a bien un article qui manque sur internet c’est « comment faire accepter un biberon à un bébé allaité »

Voici donc le début de mes aventures biberonesques ! 😉

Comment faire prendre le biberon à un bébé

Etape 1 : Le refus du petit nourrisson

Il était une fois une maman un peu naïve qui se disait qu’elle pourrait essayer de faire une nuit complète en laissant papa donner un ou deux biberons de lait maternel. Elle partie se coucher confiante… avant de se réveiller au bruit des cris et des pleurs de bébé. Après avoir essayé à son tour de donner le bib, elle décida de rester debout et de donner le sein à son bébé. On aurait bien le temps d’essayer le biberon une autre fois.
Mais ça, ce n’était que le début de l’histoire…
Continue reading « Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 1 : la course aux astuces ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le drame du biberon – Quand bébé refuse le biberon !

Il est grand temps que je reprenne le chemin du blog pour vous parler d’allaitement et de biberon.
Parce que si le biberon semble être un truc naturel pour tout le monde, et que l’allaitement est aujourd’hui grandement encourager, on semble ignorer que le passage de l’un à l’autre peut être un vrai calvaire !

Car du haut de ses 4 mois, ma fille a toujours énergiquement refusé le biberon !
Et ce qui était une petite frustration, au début, est rapidement devenu un motif d’angoisse. Une angoisse de plus en plus oppressante au fur et à mesure d’approchait la reprise du boulot (et l’adaptation chez la nounou).

J’ai ainsi passé des heures à arpenter les sites web pour tenter de répondre à la question « comment faire accepter le biberon » ou même  « comment faire accepter le biberon à un bébé allaité? ».
Car s’il existe des nouveaux-nés qui refusent le biberon, ce sont souvent les mamans qui allaitantes qui se retrouvent dans cette situation épineuses (j’ai même eut le droit à quelques remarques sarcastiques sur ce point -_- )

Bébé ne veut pas prendre le biberon : au secour

Mais voilà, à l’heure ou j’écris ses lignes : MA FILLE PREND LE BIBERON !!!!

ça n’a pas été facile et j’ai passé 15 jours horrible où la petite passait près de 9h chez la nounou … sans accepter de boire au biberon. J’étais dans un tel etat…
J’ai appelé plusieurs fois à l’aide sur des forums, sur instagram ; et j’ai reçu beaucoup de témoignages.
Pour mon malheur, certaines  mamans m’ont dit avoir arrêté de travailler pour solutionner le problème ! Or, si j’ai eut l’impression que ce serait la meilleure solution … c’était financièrement  in-envisageable  !

Je suis donc passée par des hauts et des bas. Et je dirais même des très très bas !
Mais à l’heure où nous avons triompher de ce problème je me dit qu’il est grand temps que je vous raconte tout ça car on trouve rarement de témoignages sur le « comment j’ai réussi »

Continue reading « Le drame du biberon – Quand bébé refuse le biberon ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Conseil Lecture – « Ne pleure plus bébé »

Je m’aperçois que je n’ai pas du tout publié mes critiques de livres sur le blog !
Et pourtant qu’est ce que j’en dévore des livres sur la maternité ou la parentalité !
Je dirais même que depuis mon retour au travail, c’est presque devenu une drogue.

J’avais mis en place une page de sélection de livre sur la grossesse mais il me semble plus pertinent de vous partager des chroniques dédiées à chaque livre.
Je commence donc par le livre qui a sauver mon 1er mois de maternage : Ne pleure plus bébé.

Avis sur "ne pleure plus bébé"

Ce qu’on peut lire en quatrième de couverture :

Chez nous, en Occident, le mot « bébé » est facilement associé à cris, pleurs, quand ce n’est pas braillements… On pense soit que c’est pénible pour tout le monde, mais qu’on n’y peut rien, sauf attendre que ça passe ; soit que les cris des bébés, ce n’est pas grave (voire, c’est bon pour eux).

Dans d’autres cultures, au contraire, un bébé qui pleure, c’est à prendre au sérieux. Tout est fait pour éviter ces pleurs. Et de fait, les anthropologues et les voyageurs se sont toujours étonnés de ne pratiquement jamais entendre de pleurs de bébés chez les autochtones du Grand Nord, les Amérindiens, en Inde, à Bali… Ces peuples ont-ils un secret ?

Oui, et il tient en deux mots : maternage proximal. C’est-à-dire un ensemble de pratiques (allaitement à la demande et prolongé, portage intensif, cododo…) qui, en répondant aux besoins fondamentaux du bébé, lui évitent d’avoir à manifester par des pleurs le malaise que lui causerait la non-satisfaction de ces besoins.

Le livre que vous avez dans les mains se situe clairement dans la ligne de défense de ce maternage proximal.

Non, les bébés n’ont pas « besoin » de pleurer. Oui, la plupart des pleurs sont évitables. Évitables si l’on répond aux besoins du bébé avant qu’il n’ait besoin de recourir aux pleurs pour les signaler.

Ce que j’en dit :

Avant j’avais des principes (bebe dort dans sa chambre, c’est normal qu’il pleure la nuit, le sein sert à nourrir, etc…). Mais depuis… je suis maman 😎
Bebe dort avec moi, on pratique le portage, le sein à la demande, le massage et … je lis des ouvrages des éditions Jouvence 😝
Pourtant rien ne nous prédestinait au #maternageproximal !
On a juste cherché, petit à petit, des solutions aux soucis qu’on rencontrait et adopté ce qui marche !

Aujourd’hui Juju pleure beaucoup (mais alors beaucoup) moins et on la sent plus attentive et bien dans sa peau. De la même manière la relation adulte-bebe est elle aussi plus calme et épanouie. Je suis sûre de passer pour une beatnik en avouant ça, mais la lecture de ce petit livre (surtout la dernière partie -consacrée aux solutions qu’on peut utiliser pour palier aux pleurs-) est TRES chaudement recommandée aux jeunes et futures mamans 😉

C’est bien simple, je l’offre à toutes les femmes enceinte que je connais car – en plus- il n’est vraiment pas cher !

Rendez-vous sur Hellocoton !