Bébé nageur ou bébé plouf … le plaisir de barbotter ensemble

Ce matin, pour une des dernières fois de l’année, Miss J est partie avec son papa aux bébés nageurs 🏊‍♂️ .
Enfin je dis « bébés nageurs » mais chez nous ça s’appelle « bébés plouf » parce que les parents avaient tendance à croire que leurs enfants allaient apprendre à nager 😬
Et clairement ce n’est pas l’idée puisqu’il s’agit d’accoutumer l’enfant à l’eau.
S’il y avait un objectif cela serait de le rendre assez à l’aise pour qu’il accepte, de lui même, de mettre la tête sous l’eau🐳.

Oui, elle a « encore » enlever son bonnet (elle déteste ça)

En attendant c’est surtout l’occasion de passer un super moment en famille et de fatiguer un peu la pile électrique qui nous sert de fille chaque samedi matin 🤗.
Car il faut en vouloir pour se lever tous les samedi à 7h45 😵 et ramener la petite famille pour une demi heure de trempette 😑  Surtout quand il fait froid ou qu’on a pas assez dormi la semaine.
Mais c’est tellement agréable de la voir évoluer dans l’eau et de prendre confiance en elle !

On patauge, on fait du toboggan, on glisse sur l’eau ou on joue à attraper les agrès et les jeux.
C’est aussi très agréable de se glisser dans une eau à 30-32’ ♨

Et puis cette activité est encadrée par une psychomotricienne qui s’occupait déjà de nous lors des séances pré natale.
Alors les bébés plouf, c’est un peu la « famille » avec des copains copines qu’on recroise de semaine en semaine ^^

C’est tellement pratique d’avoir cette activité « douceur » chaque week-end que ça me pique le cœur d’apprendre que la piscine de Montreuil va fermer pour travaux et que l’année va s’arrêter ce mois-ci 😔
Il faudra attendre septembre pour revenir profiter des jeux, des copains et de l’eau chaude.

D’ici là on ira sans doute à la piscine ou à la mer, mais ça ne sera pas exactement la même chose 😑
Car chaque séquence de bébé nageurs permet de progresser dans l’autonomie et la motricité de l’enfant dans l’eau.
Certains jour on va travailler sur l’équilibre (avec les toboggans ou les tapis flottant). D’autres fois on se concentrera sur les mouvements (aller attraper qqch, se suspendre, ouvrir les bras à l’autre parent). Et puis il y a le passage au dessous de l’eau avec les parents qui s’immergent, qui font des bulles, etc..

Cet hiver on a dû rater quelques séances à causes des vacances scolaires et de virus, et lorsqu’on est revenus, on a bien vu qu’il fallait de nouveau un temps d’adaptation.
Donc oui, les bébés nageurs c’est super, mais ça nécessite quand même de la régularité et de l’implication de la part des parents 😉 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire