Diversification alimentaire : quand bébé refuse de manger

La diversification alimentaire, c’est toujours une étape clé dans la petite enfance et la parentalité.
On est à la fois impatient d’y être et toujours un peu stressé par sa préparation, sa mise en place et les choix qui en découlent 🤪

Pour notre part, on avait commencé très fort, avec une MissJ diversifiée en DME (diversification menée par l’enfant) et un énorme succès à la clé 🥰.
Certes, c’était salissant et aujourd’hui elle réclame des pâtes à chaque repas (avec du ketchup 🤨)… merci la cantine !
Mais pendant les 6 mois d’aventure DME on a vraiment pu voir sa préhension fine et son palais se développer au fur et à mesure 😚.
On pouvait tout servir, elle goûtait et mangeait quasi de tout.

Par contre, avec Gaby, c’est une toute autre histoire!
Du haut de ses 7 mois et demi, elle adore attraper les aliments, les manipuler et les mettre en bouche… mais elle refuse systématiquement de les ingérer 😤!

DME - quand bébé refuse de manger.png

Depuis 2 mois on sert donc des repas qu’elle ne mange pas, à chaque fois #frustration . Par contre on est quand même bon pour tout nettoyer ensuite (du moindre pli de bébé à chaque centimètre carré de la chaise haute 😒).

Évidemment, ça me stresse.
J’ai beau continuer de l’allaiter et proposer du lait maternisé dans la journée, c’est toujours stressant un bébé qui ne mange pas.
Au point qu’on a essayé trois fois de lui donner un petit pot (en se disant qu’on laissait tomber la DME). Mais ça n’a servi à rien ! Gaby a systématiquement recraché chaque once de purée qu’on a réussi à lui faire mettre en bouche 🙄🤮

Donc voilà : on est typiquement dans le complexe de la diversification alimentaire… super contents d’y être … mais hyper frustrés d’y être 🥴.

Et contrairement à ce qu’on essaye de me faire dire : ça n’a rien à voir avec la diversification menée par l’enfant !  C’est juste que Gaby est (comme nous tous) une sacrée tête de mule et qu’elle a décidé que -pour l’instant- manger ne l’intéressait pas !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des goûters lactés sans lactose

Depuis que MissJ est sevrée j’ai eut beaucoup de débats autour de l’utilisation des produits laitiers🐮. D’abord parce qu’on est fléxitarien à la maison, mais aussi parce que je suis intolérante au lactose et donc pas très confortable avec les recommandations nutritionnelles et leurs quantités de produits laitiers.
D’ailleurs quand je vois certains pédiatres dire d’arrêter le lait (liquide) pour le remplacer par des yaourts (sucrés) ou des fromages avant 12 mois je trouve qu’on marche complètement sur la tête.

Pour autant, si on regarde les préparations et aliments pour les moins de 3 ans il y a TRÈS peu de choix si l’on cherche des aliments vegan ou au moins végétaux (en dehors des laits).

Pourquoi pas un produit végétarien pour un enfant ?

Ça tient sûrement au fait que le choix du végétal est une démarche qui incite au fait maison, mais quand même…
Même si MissJ a été diversifiée en DME j’aime bien piocher dans les préparations pour tous petits pour les goûter ou le dépannage. Et je suis moi même une grande fan des gourdes de compote quand elles sont à 100% pur fruits.

Bref…

Coup de coeur pour les gourdes végétales

J’ai acheté bcq de compotes mais très très peu de préparations lactées sauf lorsqu’ils s’agissait de dépanner un repas qui manque de protéines ou de remplacer un repas quand l’enfant n’est pas d’humeur.
J’avais aussi trouvé des gourdes mélangeant fruits et céréales pour avant ou après la piscine (histoire de booster un peu l’apport alimentaire).

Et dans ce contexte je suis tombée sous le charme de la nouveauté de chez @goodgout : des gourdes lactées sans lait animal !
Oui oui… en gros des lactées mais aux laits végétaux (avoine, coco ou encore amande). L’idée de la marque est d’initier les petits à différentes saveurs mais cela offre ainsi une alternative végétale facile et pratique.
MissJ ne s’y est d’ailleurs pas trompée car elle qui n’aimait pas trop les lactées au lait de vache m’a déjà descendu 4 gourdes végétales en 3 jours !

Capture d’écran 2019-08-28 à 23.02.37.png

Du coup moi je me sens plus à l’aise vis à vis des vaches et MissJ est très contente de ses goûters plus robotatifs que de simples gourdes de fruits !

Alors merci Goodgout on est vache-ment content à la maison 👍🏻!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Préhension fine et goûter d’été

Ah les joies des vacances d’été et les plaisirs des fruits de saison.
MissJ a une passion pour les fruits rouges et il suffit d’un peu de groseilles pour que le goûter se transforme en atelier préhension fine 😙

Quelle joie de saisir les groseilles avec délicatesse, de les retirer de la grappe d’un geste vif avant de s’en goberger d’un air gourmand !Et ça marche pareil avec le raisin ou les queue des fraises 😉

Bambin et groseilles

J’aimerais que ces petits moments simples durent toujours ; qu’on puisse s’appliquer à la voir affiner ses talents en ne faisant rien d’autre que se faire plaisir.

Ce sont des petits moment à la Amelie Poulain, ceux qui donnent leurs saveurs à une saison.
Ceux dont on aura la nostalgie plus tard, quand sera vieux et qu’on pensera au temps des cerises 😌

Rendez-vous sur Hellocoton !

Inviter la pédagogie Montessori dans la cuisine

Dans la catégorie livre dont je dois absolument vous parler il y a ce livre d’Audrey Zucchi : Grands apprentissages Montessori pour petites mains: 60 recettes et 70 ateliers Montessori pour des enfants autonomes et épanouis !

📚C’est typiquement le genre de livre que j’achète sur un coup de tête … avant de réaliser qu’il est est encore plus-mieux que ce à quoi je m’attendais 🤩



Initialement je l’ai acheté pour enrichir les initiations cuisine que nous tentons avec MissJ.
Je pensais y trouver des recettes de cuisine adaptées à son âge; mais j’y ai trouvé beaucoup plus😚
Car les recettes ne sont qu’une partie du propos. Pétrir, trier, froncer la pâte, casser des oeufs, etc 👩🏻‍🍳👨‍🍳il y a de multiples gestes et des savoirs-faire à explorer, en fonction de l’âge des enfants.
Et derrière chaque technique il y a l’explication sur les compétences que l’enfant met ainsi en branle.

Grands apprentissages Montessori pour petites mains, d’Audrey Zucchi
Editions Marabout, 16,90€

D’ailleurs le livre commence par expliquer la pédagogie Montessori appliquée à la cuisine ; en cumulant avec de multiples conseils pour enrichir l’expérience de la cuisine en famille 👨‍👩‍👧
Le tout avec de grandes illustration photos, des couleurs, un texte aéré et des encadrés qui creusent certains points mais aussi des cartes d’activités et des jeux.

Continue reading « Inviter la pédagogie Montessori dans la cuisine »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 2 : Comment j’ai fait accepter le biberon à mon bébé !

En lisant le billet précédent vous aurez compris que j’ai vécu un vrai cauchemar à la veille de ma reprise du boulot puisque que mon bébé de 3 mois refusait catégoriquement le biberon.
Alors que j’avais (évidemment) acheté tous les biberons du monde. J’avais aussi essayé avec mon lait et du lait maternisé, avec du lait froid, tiède, chaud… Avec tétine en caoutchouc, silicone etc.
Et je ne comptais plus le nombre d’heures passées sur internet à chercher une solution !
J’ai même hurlé ma détresse plusieurs fois sur Instagram en recevant plus d’une centaine de messages de conseil, soutien, etc.

Donc à 15 jours de la reprise, je n’en menais pas large et j’ai passé une horrible période où j’imaginais un bébé pleurant de frustration dans les bras d’une nounou dévastée par la situation. Certaines supportent ce type de stress ? Et bien je n’en fais pas partie.
Sans être une ayatollah de l’éducation bienveillante, il n’est pas acceptable pour moi de laisser pleurer bébé quand on à la solution à portée de nénés.

Et voici les 3 étapes qui ont précédées la fin du refus du biberon par bébé : 1 conseil + 1 objet + 1 occasion

1- A l’heure du dernier bon conseil

Heureusement pour moi, des amies m’ont remis un peu les choses en place lorsque je les ai vues à cette époque.

Elles m’ont dit avoir connu la même chose et qu’il n’y avait pas 36000 solutions. En étant en crèche familiale, elles avaient aussi vu d’autres bébés allaités ayant le même souci, et que la maman pouvait faire ce qu’elle voulait : la situation ne se débloquait que lorsqu’on entrait « pour de vrai » dans la situation qui donnait lieu à la nécessité de ce biberon.

Donc en gros : tant qu’il existe un plan B, bébé est capable de se retenir et d’attendre.

Continue reading « Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 2 : Comment j’ai fait accepter le biberon à mon bébé ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 1 : la course aux astuces !

Dans le dernier article j’expliquais mon désarroi quant au refus du biberon
Avoir un bébé qui refuse de manger, ça vous prend aux tripes et n’importe quelle maman angoisse à mort lorsqu’elle y est confrontée. Et tout particulièrement lorsqu’il se fait temps de reprendre le boulot.

Et comme j’avais décidé de préparer l’arrivée du biberon bien avant la reprise du boulot, non seulement je n’ai pas échappé à la règle, mais pire que ça : j’ai traîné ma misère pendant plus de deux mois !

Deux mois d’inquiétude et de sueurs froides.
Deux mois à m’en vouloir et à chercher mille et une solutions.
Deux mois à retourner internet et les livres de pédiatrie.
Deux mois à voir la fin du monde à ma porte  !

Finalement ma fille a fini par accepter le biberon au bout de 15 jours de garde, dans des conditions un peu spéciales. Autant vous dire qu’on s’est senti bien seuls pendant ces deux mois et demi !
Et cette histoire un peu folle, je me propose de vous la raconter ici.
Ou plutôt de vous raconter mes galères dans ce billet avant vous raconter le dénouement dans un autre article.

Parce que j’aurais aimé (à l’époque) qu’on me liste toutes les astuces que j’aurais pu utiliser, mais surtout qu’on me raconte comment une autre maman a trouvé une solution. Car s’il y a bien un article qui manque sur internet c’est « comment faire accepter un biberon à un bébé allaité »

Voici donc le début de mes aventures biberonesques ! 😉

Comment faire prendre le biberon à un bébé

Etape 1 : Le refus du petit nourrisson

Il était une fois une maman un peu naïve qui se disait qu’elle pourrait essayer de faire une nuit complète en laissant papa donner un ou deux biberons de lait maternel. Elle partie se coucher confiante… avant de se réveiller au bruit des cris et des pleurs de bébé. Après avoir essayé à son tour de donner le bib, elle décida de rester debout et de donner le sein à son bébé. On aurait bien le temps d’essayer le biberon une autre fois.
Mais ça, ce n’était que le début de l’histoire…
Continue reading « Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 1 : la course aux astuces ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le drame du biberon – Quand bébé refuse le biberon !

Il est grand temps que je reprenne le chemin du blog pour vous parler d’allaitement et de biberon.
Parce que si le biberon semble être un truc naturel pour tout le monde, et que l’allaitement est aujourd’hui grandement encourager, on semble ignorer que le passage de l’un à l’autre peut être un vrai calvaire !

Car du haut de ses 4 mois, ma fille a toujours énergiquement refusé le biberon !
Et ce qui était une petite frustration, au début, est rapidement devenu un motif d’angoisse. Une angoisse de plus en plus oppressante au fur et à mesure d’approchait la reprise du boulot (et l’adaptation chez la nounou).

J’ai ainsi passé des heures à arpenter les sites web pour tenter de répondre à la question « comment faire accepter le biberon » ou même  « comment faire accepter le biberon à un bébé allaité? ».
Car s’il existe des nouveaux-nés qui refusent le biberon, ce sont souvent les mamans qui allaitantes qui se retrouvent dans cette situation épineuses (j’ai même eut le droit à quelques remarques sarcastiques sur ce point -_- )

Bébé ne veut pas prendre le biberon : au secour

Mais voilà, à l’heure ou j’écris ses lignes : MA FILLE PREND LE BIBERON !!!!

ça n’a pas été facile et j’ai passé 15 jours horrible où la petite passait près de 9h chez la nounou … sans accepter de boire au biberon. J’étais dans un tel etat…
J’ai appelé plusieurs fois à l’aide sur des forums, sur instagram ; et j’ai reçu beaucoup de témoignages.
Pour mon malheur, certaines  mamans m’ont dit avoir arrêté de travailler pour solutionner le problème ! Or, si j’ai eut l’impression que ce serait la meilleure solution … c’était financièrement  in-envisageable  !

Je suis donc passée par des hauts et des bas. Et je dirais même des très très bas !
Mais à l’heure où nous avons triompher de ce problème je me dit qu’il est grand temps que je vous raconte tout ça car on trouve rarement de témoignages sur le « comment j’ai réussi »

Continue reading « Le drame du biberon – Quand bébé refuse le biberon ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !