Apprendre à faire le marché et à manger de saison, avec le calendrier du petit primeur

Comme chaque dimanche c’est l’heure d’aller au marché 👩‍🌾
Et comme à chaque fois : les enfants viennent avec moi (quitte à ne pas faire de grasse mat’ -> tout le monde s’y colle 🙄).

Ce qui a changé depuis l’automne dernier, c’est que MissJ à sa propre mission pendant le marché : elle a une « liste de courses » de 2 produits qu’elle doit trouver et choisir.
On avait commencé ça au dernier confinement, pour la motiver à faire les courses, et on a vite réalisé que ça générait plein de bonnes choses !
D’abord elle est plus motivée pour sortir.
Ensuite elle pose beaucoup de questions sur comment choisir : entre 2 étales, entre deux fruits (mûrs ou pas), entre 2 prix, etc.
Mais surtout : elle mange beaucoup plus facilement ce qu’elle a acheté elle même 🙌🏻 (d’ailleurs elle en fait manger à tout le monde car « c’est elle qui a fait les courses » 😜) !

Du coup on a corsé un peu l’exercice le mois dernier avec l’arrivée du « calendrier du petit primeur ».
Comme MissJ avait un peu de mal à se limiter aux fruits et légumes de saison, on a eut l’idée de l’aider à s’y retrouver avec une référence très visuelle et accessible.
Désormais, avant de partir, elle choisi sur le calendrier ce qu’elle va acheter ce matin.
Et ça marche SU-PER bien ! Au point qu’un de ses premiers achats fut des blettes 😂

Calendrier du petit primeur aux editions La Marmotière

Depuis, elle a affiné sa capacité à choisir puisqu’elle vise surtout les fruits, mais elle est très raccord avec le calendrier en posant des questions sur « comment ça pousse » et « pourquoi ce n’est pas de saison ».
D’autre part, comme il y a des recettes de saison pour petits et grands, elle aime bien choisir pour cuisiner des trucs à sa petite sœur 👩🏻‍🍳

Continue reading « Apprendre à faire le marché et à manger de saison, avec le calendrier du petit primeur »

3 solutions pour une chasse aux oeufs compatible avec les allergies alimentaires !

Le sujet peut sembler un peu bateau mais quand on a des enfants ayant des allergies alimentaires la traditionnelle chasse aux oeufs de Pâques peut rapidement devenir un calvaire. Sans même prendre en compte les allergies au gluten ou aux arachides et soja, les évictions de Gaby nous posent souvent soucis pour trouver des produits chocolatés. La faute aux protéines de lait quasiment incontournable quand on veut du chocolat pour enfant :/

Mais cette année j’ai décidé de prendre le sujet à bras le corps et on s’est plutôt bien débrouillé, en s’y prenant en avance ! D’ailleurs on s’y est tellement bien qu’on a eut plus de choix que nécessaire en fin de compte 😉

1ère solution anti-allergènes : les oeufs à « remplir »

En faisant le plein de peintures chez Action j’ai découvert ces drôles d’oeufs en plastique à remplir.
Ils étaient vendus juste à côté de bonbons gélifiés en forme de lapins et autres trucs de Pâques, du coup j’ai craqué et pris les deux.
Inutile de vous dire que les bonbons étaient carrément trop sucré (je les ai mangé moi-même pour les épargner mes mômes :P). Mais l’idée à poursuivi son chemin et je me suis réapproprié la solution, en remplissant ces gros oeufs colorés de fruits secs et de pop-corn (car oui, mes mômes adorent les nuts crues 😋).

Et malgré le prix ridicule de ces oeufs, ils ont l’air plutôt solides et pourront refaire usage à chaque Pâques. Pour moins de 2euros c’est surement le meilleur investissement de ce Pâques 2021 😉

2eme solution : le chocolat végan

J’ai la chance d’avoir un Naturalia Vegan pas très loin de chez nous, ce qui me permet de faire de temps en temps des virée « gâteaux industriels » sans prendre de risque avec les allergies de Gaby.
En allant faire le plein de « BN vegan » j’ai ainsi découvert qu’ils avaient des chocolats de Pâques au lait d’amande ou au beurre de cacahouète.
Je suis donc repartie les bras chargés d’une poule et d’une licorne en chocolat, ainsi que de petits oeufs fourrés à la cacahouète.

Continue reading « 3 solutions pour une chasse aux oeufs compatible avec les allergies alimentaires ! »

Un dimanche de Noël sous le signe des bredeles

Comme tous les 1er week-ends de décembre, c’était atelier Bredele à la maison 👩🏻‍🍳
Et comme chaque année les enfants ont été mis à parti pour préparer la pâte à sablés et découper les formes avec les emportes pièces.

On va pas se mentir, faire les bredeles avec eux c’est multiplier par 4 le temps de travail 😒
Et je te raconte pas les conversations de dingue pour leur faire comprendre qu’on découpe pas les gâteaux n’importe où sur la pâte si on veut pas passer notre temps à la re-applatir 🤨 (ça me gave de repasser le rouleau et remettre au frais 😣).

Continue reading « Un dimanche de Noël sous le signe des bredeles »

Recette de goûter : le marbré chocolat vanille vegan (et IPLV)

Aujourd’hui je vous partage une autre recette IPLV assez fréquente à la maison : le marbré choco-vanille 100% Vegan !

Et oui, le répertoire vegan s’est révelé d’une grande aide puisqu’il permet de cuisiner sans allergènes (que ce soit le lait de vache ou les oeufs).
Je préfère, certes, cuisiner IPLV mais je ne prive plus pour aller fourrer mon nez dans les recettes vegan.

👩‍🍳 INGREDIENTS
👉350g lait soja vanille
👉 250g farine
👉150g cassonade
👉120g huile d’olive
👉1 sachet de levure
👉 2 cc de cacao nature
👉1/2 cc poudre vanille
👉 1 pincée de sel

👩‍🍳 RECETTE
1️⃣Tamiser ensemble la farine, le sel et la levure.
2️⃣Ajoutez y le lait de soja et sucre mélangés
3️⃣Incorporz doucement l’huile puis separer la pate en 2 partie égale
4️⃣melanger la poudre vanille dans l’un et le cacao dans l’autre
5️⃣Verser les 2 pates alternativement dans le moule et enfourner à 170° pour 45m.

💡ATTENTION :
la clé d’un joli marbré c’est de fendre votre gâteau avec un couteau dans le sens de la longueur apres 10minutes de cuisson
🤤Et n’oubliez pas d’attendre qu’il refroidissent avant de démouler et servir 

Le défi des gouters et petits dej fait maison + nos débuts en IPLV

Depuis la rentrée scolaire de MissJ je me suis engagée à préparer moi-même tous les goûters 🤤 Et face aux charmes de certaines recettes, on a étendu cette règle à tous les petits dej ET tous les goûters.

Quel plaisir de pouvoir ainsi se régaler des biscuits, cakes et cookies fait maison tout au long de la semaine😋 Mais bon, ça c’était avant qu’on diagnostique Gaby IPLV.
A cause de cette intolérance aux protéines de lait (et du fait que je l’allaite encore) j’ai dû revoir toutes mes recettes pour retirer lait, beurre, crème, etc… 🐮

Capture d’écran 2020-01-03 à 16.30.37.png

Cuisiner sans produit laitier ?!?

J’ai beau savoir qu’on pourra les réintégrer peut-être plus tard, c’est quand même dur de revenir à des recettes « sans » quand on eut le plaisir de cuisiner « avec ». Parce que pour ma part je suis intolérante au lactose depuis ma fin d’adolescence, mais je pouvais en remanger sans lactase depuis ma 1ére grossesse (merci les hormones boosteuse d’enzyme ! )

Cet engagement au fait maison, qu’on avait d’abord pris pour un motif de bien-être est donc devenu une nécessité. Car l’offre des produits sans lait n’est pas assez développée en France (contrairement au sans gluten).

Le fait maison est donc de rigueur si on veut manger des produits transformés.
Or je n’ai pas envie de cuisiner différemment pour moi et pour le reste de la famille, il faut donc que je trouve des recettes pour les sans laits et le reste de la famille.
D’ailleurs dans l’éventualité où l’intolérance de Gaby ne disparaisse pas, cuisiner des goûters iplv dès maintenant me permet de créer un répertoire de recettes sympas, pour quand elle grandira !

Et donc, comment ça se passe ?

En définitive ce n’est pas trop compliqué d’adapter les recettes mais c’est long et parfois frustrant.

Depuis 1 mois et demi on a pu adapter (parfaitement) 5 recettes de goûter qui se conservent bien la semaine et sont aussi sympa aux petits dej qu’au goûter.

Ça me prend entre une grosse demi heure chaque semaine (donc rien de plus qu’en version conventionnel) et, à force on a rodé des recettes qui deviennent ultra rapides et instinctives à faire.

Pour certaines j’ai du adopté de nouveaux ingrédients (purées, huiles, crèmes ou lait végétaux) mais on peut déjà faire certains inconditionnel avec ce qu’on a dans des placards conventionnels.
A l’image du classique banana cake : notre star du petit dej.

Mais j’ai surtout trouve 2 recettes de cookies à l’américaine qui ont bluffé mes testeurs volontaires.
Au point qu’il me faille surveiller mon stock pour que mon mari ne pille pas la réserve et me renforce a en faire en pleine semaine😡 !
Car les cookies chocolat, c’est une ressource TRÈS précieuse ici, gare à qui y prendra le dernier !

 

 

Pour répondre à vos MP :
Je vais partager quelques unes de mes recettes IPLV ces prochains temps, en choisissant celles qui vous plaisent le plus sur Instagram 😉

Vive les Viennoiseries Vegan

Bon les petits copains, je vais avoir besoin de votre aide 🙏🏻!
Avec les allergies alimentaires de Gaby il y a beaucoup de petits plaisirs qu’on a abandonné pour que son régime IPLV ne la mette pas à part lors du goûter ou du petit déjeuner (adieu viennoiseries du dimanche matin 😑).

Sauf que depuis peu, la marque La Boulangère a sorti une gamme de viennoiserie (croissants, pains au chocolat et pains au lait) VEGAN !!!

Une grande réussite en plus, car niveau texture ou goût c’est pareil que des normaux. 🥺
On a tout dévoré dans la journée où on les a reçu !
J’ai même dû me battre pour en garder pour la photo, et vous pouvez admirer la main de Gaby qui cherche à les chaparder pendant le shoot 😬.

Sauf que depuis la réception de cette petite merveille vegan, je n’arrive pas à en trouver près de chez moi !!!! Je ne sais pas si c’est la faute du confinement ou pas mais je suis super déçue de pas en retrouver.

Alors je lance ma bouteille à la mer : pouvez vous zieuter le rayon pendant vos courses et me signaler si vous en trouvez de votre côté ? Dites moi juste dans quelles enseignes ou quelle taille de magasin 😯
C’est peut être trivial comme demande, mais ça a fait tellement de bien d’avoir ce goûter « normal » à portée de main que je n’ai pas envie de m’en priver maintenant que je les ai découvert !

Diversification alimentaire : quand bébé refuse de manger

La diversification alimentaire, c’est toujours une étape clé dans la petite enfance et la parentalité.
On est à la fois impatient d’y être et toujours un peu stressé par sa préparation, sa mise en place et les choix qui en découlent 🤪

Pour notre part, on avait commencé très fort, avec une MissJ diversifiée en DME (diversification menée par l’enfant) et un énorme succès à la clé 🥰.
Certes, c’était salissant et aujourd’hui elle réclame des pâtes à chaque repas (avec du ketchup 🤨)… merci la cantine !
Mais pendant les 6 mois d’aventure DME on a vraiment pu voir sa préhension fine et son palais se développer au fur et à mesure 😚.
On pouvait tout servir, elle goûtait et mangeait quasi de tout.

Par contre, avec Gaby, c’est une toute autre histoire!
Du haut de ses 7 mois et demi, elle adore attraper les aliments, les manipuler et les mettre en bouche… mais elle refuse systématiquement de les ingérer 😤!

DME - quand bébé refuse de manger.png

Depuis 2 mois on sert donc des repas qu’elle ne mange pas, à chaque fois #frustration . Par contre on est quand même bon pour tout nettoyer ensuite (du moindre pli de bébé à chaque centimètre carré de la chaise haute 😒).

Évidemment, ça me stresse.
J’ai beau continuer de l’allaiter et proposer du lait maternisé dans la journée, c’est toujours stressant un bébé qui ne mange pas.
Au point qu’on a essayé trois fois de lui donner un petit pot (en se disant qu’on laissait tomber la DME). Mais ça n’a servi à rien ! Gaby a systématiquement recraché chaque once de purée qu’on a réussi à lui faire mettre en bouche 🙄🤮

Donc voilà : on est typiquement dans le complexe de la diversification alimentaire… super contents d’y être … mais hyper frustrés d’y être 🥴.

Et contrairement à ce qu’on essaye de me faire dire : ça n’a rien à voir avec la diversification menée par l’enfant !  C’est juste que Gaby est (comme nous tous) une sacrée tête de mule et qu’elle a décidé que -pour l’instant- manger ne l’intéressait pas !

Des goûters lactés sans lactose

Depuis que MissJ est sevrée j’ai eut beaucoup de débats autour de l’utilisation des produits laitiers🐮. D’abord parce qu’on est fléxitarien à la maison, mais aussi parce que je suis intolérante au lactose et donc pas très confortable avec les recommandations nutritionnelles et leurs quantités de produits laitiers.
D’ailleurs quand je vois certains pédiatres dire d’arrêter le lait (liquide) pour le remplacer par des yaourts (sucrés) ou des fromages avant 12 mois je trouve qu’on marche complètement sur la tête.

Pour autant, si on regarde les préparations et aliments pour les moins de 3 ans il y a TRÈS peu de choix si l’on cherche des aliments vegan ou au moins végétaux (en dehors des laits).

Pourquoi pas un produit végétarien pour un enfant ?

Ça tient sûrement au fait que le choix du végétal est une démarche qui incite au fait maison, mais quand même…
Même si MissJ a été diversifiée en DME j’aime bien piocher dans les préparations pour tous petits pour les goûter ou le dépannage. Et je suis moi même une grande fan des gourdes de compote quand elles sont à 100% pur fruits.

Bref…

Coup de coeur pour les gourdes végétales

J’ai acheté bcq de compotes mais très très peu de préparations lactées sauf lorsqu’ils s’agissait de dépanner un repas qui manque de protéines ou de remplacer un repas quand l’enfant n’est pas d’humeur.
J’avais aussi trouvé des gourdes mélangeant fruits et céréales pour avant ou après la piscine (histoire de booster un peu l’apport alimentaire).

Et dans ce contexte je suis tombée sous le charme de la nouveauté de chez @goodgout : des gourdes lactées sans lait animal !
Oui oui… en gros des lactées mais aux laits végétaux (avoine, coco ou encore amande). L’idée de la marque est d’initier les petits à différentes saveurs mais cela offre ainsi une alternative végétale facile et pratique.
MissJ ne s’y est d’ailleurs pas trompée car elle qui n’aimait pas trop les lactées au lait de vache m’a déjà descendu 4 gourdes végétales en 3 jours !

Capture d’écran 2019-08-28 à 23.02.37.png

Du coup moi je me sens plus à l’aise vis à vis des vaches et MissJ est très contente de ses goûters plus robotatifs que de simples gourdes de fruits !

Alors merci Goodgout on est vache-ment content à la maison 👍🏻!

Préhension fine et goûter d’été

Ah les joies des vacances d’été et les plaisirs des fruits de saison.
MissJ a une passion pour les fruits rouges et il suffit d’un peu de groseilles pour que le goûter se transforme en atelier préhension fine 😙

Quelle joie de saisir les groseilles avec délicatesse, de les retirer de la grappe d’un geste vif avant de s’en goberger d’un air gourmand !Et ça marche pareil avec le raisin ou les queue des fraises 😉

Bambin et groseilles

J’aimerais que ces petits moments simples durent toujours ; qu’on puisse s’appliquer à la voir affiner ses talents en ne faisant rien d’autre que se faire plaisir.

Ce sont des petits moment à la Amelie Poulain, ceux qui donnent leurs saveurs à une saison.
Ceux dont on aura la nostalgie plus tard, quand sera vieux et qu’on pensera au temps des cerises 😌

Inviter la pédagogie Montessori dans la cuisine

Dans la catégorie livre dont je dois absolument vous parler il y a ce livre d’Audrey Zucchi : Grands apprentissages Montessori pour petites mains: 60 recettes et 70 ateliers Montessori pour des enfants autonomes et épanouis !

📚C’est typiquement le genre de livre que j’achète sur un coup de tête … avant de réaliser qu’il est est encore plus-mieux que ce à quoi je m’attendais 🤩



Initialement je l’ai acheté pour enrichir les initiations cuisine que nous tentons avec MissJ.
Je pensais y trouver des recettes de cuisine adaptées à son âge; mais j’y ai trouvé beaucoup plus😚
Car les recettes ne sont qu’une partie du propos. Pétrir, trier, froncer la pâte, casser des oeufs, etc 👩🏻‍🍳👨‍🍳il y a de multiples gestes et des savoirs-faire à explorer, en fonction de l’âge des enfants.
Et derrière chaque technique il y a l’explication sur les compétences que l’enfant met ainsi en branle.

Grands apprentissages Montessori pour petites mains, d’Audrey Zucchi
Editions Marabout, 16,90€

D’ailleurs le livre commence par expliquer la pédagogie Montessori appliquée à la cuisine ; en cumulant avec de multiples conseils pour enrichir l’expérience de la cuisine en famille 👨‍👩‍👧
Le tout avec de grandes illustration photos, des couleurs, un texte aéré et des encadrés qui creusent certains points mais aussi des cartes d’activités et des jeux.

Continue reading « Inviter la pédagogie Montessori dans la cuisine »