Anniversaire des 3 ans

🎂Et voilà, on vient de passer le cap des 3 ans, celui qui ferme la porte de la « petite enfance » pour basculer dans « l’enfance ».
Car oui, depuis le début de l’école maternelle on a clairement échangé notre bambine contre une jeune enfant prolixe et très autonome. 🤗

Gateau anniversaire pour 3 ans.png

Évidemment elle a toujours besoin de se frotter à nous, de demander de l’attention et de grincer des dents quand on n’est pas disponible.
Mais à table, le soir, c’est n’est plus un bébé qui se tient avec nous 🙄C’est une petite môme qui nous raconte sa journée, ses occupations ainsi que toutes les petites histoires de l’école et les « drames » de la cour de récré (et croyez moi, « dallas » version moins de 3 ans c’est particulièrement trépidant 😬)

Je m’étais déjà fait la remarque que la silhouette de MissJ ne pouvait plus se confondre avec celle d’un grand bébé, mais désormais c’est ce qu’il y a dans sa tête qui ne permet plus la méprise. 🥳

Alors joyeux 3 ans ma MissJ, sois heureuse et toujours aussi volubile et curieuse 🙏🏻💋

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’apprentissage de la propreté avec les culottes d’apprentissage ?

Comme tout parents d’un enfant de bientôt 3 ans, l’été a été pensé sous le signe de la la premiere rentrée scolaire et donc … de l’apprentissage de la propreté.
Sauf que notre chère et tendre enfant est une vraie tête de mule qui a énergiquement refusé de passer à la propreté -_-
Pourquoi s’em**der à aller aux toilettes quand on peut faire ses besoins dans une couche si facile et confortable, hein ?

Après un épisode de maitrise du pot et une très mauvaise expérience de « grosse commission », MissJ avait décidé de rester aux couches avant même ses 2 ans.
Il faut dire qu’on est passé très vite aux couches qui s’enfilent (dès qu’elle a su marché ) et que ça lui convenait très bien. Même si, depuis ce printemps, on lui proposait des culottes d’apprentissage. 

Pourquoi des culottes d’apprentissage ?

L’idée, derrière ce changement de couches, était de lui proposer un intermédiaire entre la couche et la culotte. Une « couche » d’entraînement en quelques sorte, avec des fonctionnalités qui lui permettait de se rendre plus autonome.

i1hZBnRkQkmSFRyPHhLoOQLes culottes Pull ups de Huggies – version fifille …

Elle pouvait ainsi baisser et remonter sa couche tout seule, et porter quelque chose de plus fin et léger que des vraies couches.

Ce qu’en dit la marque :

L’apprentissage de la propreté est une étape incontournable dans la vie des parents et de l’enfant. Pour vous aider à mieux préparer ce moment, Huggies® a créé Pull-Ups®

Développées pour encourager l’indépendance de votre tout-petit, les culottes d’apprentissage Huggies® Pull-Ups® lui permettent d’apprendre à devenir propre tout en douceur et de manière ludique!

Accompagnez-le dans cette étape importante de son développement et passez avec succès aux sous-vêtements avec leur indicateurs d’humidité et la méthode d’apprentissage Pull Ups

Une fausse bonne idée ?

Malgré tous les bons sentiments qu’il y a derrière ces culottes d’apprentissage, chez nous elles ont été plutôt contreproductives…

D’abord parce que MissJ a tellement a-do-ré ces culottes d’apprentissage qu’elle ne voulait plus s’en passer.
La marque m’en a offert un paquet ce printemps et j’ai dû en racheté tout l’été sous peine de haut cris et de plaintes larmoyantes (si si, vous n’imaginez pas le pouvoir des couches Minnie ^^)

La faute aux motifs Disney  et le fait qu’elle peut les dé-scratcher sur les côtés en plus de les prendre et les enfiler seule.
En somme : cet été mademoiselle pouvait passer sa journée en autonomie complète, en changeant elle même sa couche dès qu’elle était sale
-_- J’avoue, c’était plutôt confortable pour moi lors des temps calme mais très gourmand en consommation de couches !

img_9075img_9079

 

Et en dehors de cet effet addictif (auprès des petites filles trop malines pour leur âge), j’ai trouvé l’idée un peu contre productive. Car, alors qu’on encourage l’enfant à ressentir ses sensations (l’envie de faire pipi, la gêne en cas d’humidité, etc), ces culottes offre une absorption beaucoup trop efficace en plus de leur indicateur d’humidité.
A cause d’eux l’enfant n’est pas à l’écoute des signaux et on loupe le coche, non ?

Pourtant un outil utile, parce que plaisant pour l’enfant.

Pourtant,  s’il me semble que j’aurais pu me passer de ces culottes d’apprentissage, je trouve qu’elles ont tout de même une utilité lorsqu’on rencontre des problème de continence pour la sieste ou la nuit. Car c’est un tel plaisir de se réveiller en se disant qu’il n’a pas salit « sa belle couche », que c’est plutôt efficace sur le court et le long terme 😉
En tout cas ça marche ici 😛

On me dit dans l’oreillette qu’il y a des couches d’apprentissage spéciales nuit, mais celles-ci ont déjà largement fait le job chez nous 😉

En conclusion

On m’avait vendu la méthode d’apprentissage de la marque comme moteur de propreté, mais perso je n’ai pas trouvé trace d’une « vraie » méthode en dehors du produit.
Ce qui a marché, en revanche c’est cette addiction aux couches Minnie qu’elle ne veut pas salir lorsqu’elle dort  😛

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand la fin du congé maternité se profile

5 mois que ma Gaby est née.
5 mois que je suis « coincée » dans mon congé maternité. Je n’utilise pas ce mot au hasard car il résume très fort toute l’ambivalence qui est la mienne, à 15 jours de ma reprise du travail 🙄

J’ai quitté mon poste à la mi-janvier et le reprendrais avec tellement de plaisir dans 15 jours.
Parce que malgré tout l’amour que j’ai pour mes filles et le plaisir que j’ai eut a consacrer ce temps à mon nouveau né, cette grossesse et ces premiers mois auront été noircis par des contraintes qui m’ont tant pesé que je me suis naturellement coupée du reste et me suis tenue en retrait.

D’abord il y a eut les épisodes dépressifs durant la grossesse et après l’accouchement. C’est un sujet sur lequel j’ai pas mal écrit de mon côté mais dont je n’ai pas encore le courage de publier.
Puis il y a eut les hauts et les bas de santé, et enfin l’arrêt maladie de ma nounou qui m’a plongé malgré moi en H24 avec les filles 😨

Avec le recul je sais que j’ai apprécié ces mois au contact constant de mes filles, mais l’épuisement psychologique pèse tellement que j’ai hâte de retrouver un semblant d’équilibre psychologique à la rentrée.
C’est tellement présent que j’arrêterais l’allaitement exclusif aux 6 mois de Gaby (alors que MissJ y a eut le droit jusqu’à 22mois) car je sais ne pas pouvoir assumer les contraintes du tire lait au travail. J’ai besoin de reprendre du temps pour moi, et cela va passer par des vraies pauses déjeuner sans tire-lait. J espère ne pas le regretter plus tard mais comme je souhaite maintenir l allaitement le reste du temps, je ne suis pas trop inquiète.
J’essaye de faire mes choix en les assumant, mais je n’ai aucunement la prétention de dire qu’ils sont meilleurs que ceux des autres 😉

Capture d’écran 2019-08-28 à 23.55.33.png

Et tandis que j essaye de profiter de ces 15 derniers jours de « mère au foyer » j’ai hâte d’être à la rentrée ! Vivement le travail 🤪

Rendez-vous sur Hellocoton !

Arrêt maladie, maternage et isolement

J’ai cherché quel texte mettre sur cette photo mais je n’en ai pas trouvé. Pour moi elle résume assez bien ce qui fait mes jours ces temps ci…

Capture d’écran 2019-08-28 à 23.10.25.png

Cela fait un mois que je n’ai rien publié, parce que ça fait un mois que je n’ai rien su dire. En décembre dernier j’ai eut un épisode dépressif que j’ai su identifier très clairement et rapidement. Mais depuis un mois, qqch n’allait plus. Ça commence à changer, doucement, simplement.
À changer assez bien pour que je veuille sortir un peu de mon isolement et reprendre la parole ici.

Gaby va superbement bien et MissJ est une vraie tornade d’énergie.
Ça fait 2 mois et demi que notre petite famille tourne désormais à 4, et je suis ravie de l’équilibre qu’on s’est construit. Malgré les aléas de santé et les les aléas de la vie on est vraiment heureux.

Mais parfois, il faut savoir s’isoler et se concentrer sur ça ; pour se stabiliser et repartir du bon pied. Merci pour vos petits messages inquiet mais : « ça va ».
J’ai juste besoin d’un peu de temps pour digérer et pour profiter de ma gaby.

Je ne vais pas reprendre le boulot avant la fin de l’été et savoir qu’on est ensemble jusqu’à ces 6 mois me permets de me projeter de façon bien plus évidente et satisfaisante. Pour moi, maniaque de l’organisation et des agendas, c’est un sacré bon point d’ancrage 😋
Ça permet aussi de s’accorder le temps de se reposer et de digérer le post partum, le décès de mon grand père, l’anémie et les différentes choses qui marquent le climat assez bizarre de ce printemps.
Il m’arrive de pas quitter ma chambre de la journée ces jours ci, mais c’est cathartique, comme une petite immersion cocoon avant d’émerger.
Et d’ici juin j’aurais bien repris pied. Pied à pied justement 😏 Vous vous débarrasser pas de moi comme ça 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’astuce de la bouillotte, pour faire dormir les nourrissons dans leur lit

En stories, cette semaine, je vous montrait mon “truc” pour faire dormir Gaby toute seule sans son lit. Car comme sa sœur avant elle , et de nombreux bébé portés, Gaby n’aime rien tant que de dormir dans les bras ou en portage. Et avec les régurgitations monstre qu’elle nous a fait, j’ai même pris l’habitude de la faire dormir sur moi une bonne partie de la nuit🤫.
Pourtant, il y a bien des moments où j’ai besoin d’avoir les mains libres, et sans écharpe de portage. Et la faire dormir « seule » dans son lit ou dans le mien devient alors un objectif quelque peu frustrant …

Sachant qu’elle m’aime pas être posée ça devient vite compliqué.
Pour ce faire, j’avais essayé plein de choses avec sa grande sœur et rien n’avait fonctionné.  J’avais d’ailleurs dévoré les livres sur le sommeil des enfants.
Mais avec Gaby il y a deux trucs qui fonctionnent plutôt bien : le Topponcino (dont je vous parlerais bientôt) et le “coup de la bouillotte”.

C’est quoi l’astuce de la bouillotte ?

L’astuce est très simple :
Il s’agit d’endormir le bébé au bras ou au sein, puis de déposer dans son lit avec un petit poids sur lui (là où vous aviez votre main ou votre bras).

Ça sécurise bébé, qui se sent entouré et au chaud, et ça sécurise les mamans qui ont peur que bébé se retourne (oui, même à un mois 🙄).
Chez nous on utilise une petite bouillotte à graines de lin, qui sert normalement pour le cou et les épaules.
C’est parfait (dès lors qu’elle fait moins d’un kilo) car on peut répartir le poids comme on veut et qu’il n’y a pas de risque de brulure ou de fuite.

Capture d’écran 2019-08-28 à 11.47.30.png

Et comme j’aime les gadgets, notre bouillotte est en forme de renard-serpent 💁‍♀️
C’est d’ailleurs sa forme particulière qui semble vous avoir tous séduits
Au point que je ne sais pas ce qui a remporté le plus de succès dans la storie Instagram : l’astuce ou le côté kawaï de ma bouillotte 🤗
Mais du coup pour répondre aux curieuses et au shopping addicts vous pouvez trouver cette petite bouillotte sur Amazon ici :

Et vous, c’est quoi vos trucs pour faire dormir bébé dans son lit ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

De l’utilité (et du plaisir) d’un album photo des 12 premiers mois de bébé

Comme n’importe quelle jeune maman je m’étais promis de profiter de mon congé mat’ pour faire les 1001 choses qu’on reporte toujours et qui finissent par s’entasser sur notre conscience. Paperasse, bricolage, rangement, tris et … albums photos !
Car oui, malgré mon addiction aux photos je n’ai toujours pas terminé l’album de la 1ère année de MissJ 🤫 (alors qu’elle va sur ses deux ans et demi #shame) !
Car comme toutes les jeunes mamans qui avaient hâte d’être en congé mat … je n’ai le temps de rien🙄.
La faute à Gaby qui régurgite à qui mieux mieux, et MissJ qui est en demande H24 de réassurance.

Pourtant en grappillant 10m par ci et 10m par là j’ai commencé à affronter les piles des photos et faire enfin les albums des filles🗃
Pour être honnête je triche un peu puisque je profite de terminer de l’album de MissJ pour préparer en même temps celui de Gaby🤭! Ça aide vachement à faire le tri et vérifier qu’on a les photos ou les souvenirs qu’on veut sous la main.
J’ai d’ailleurs choisi le même album pour l’une et l’autre car j’adore l’album de naissance dispo chez Cheerz .

Comme ils disent « Y a plus qu’à » !

Il est clairement pas donné (35euros) mais je l’avais trouvé parfait quand je l’avais choisi pour MissJ (il y a un an donc 😬).
Le livre en lui-même est très beau mais il est aussi livré avec des tas de stickers + un bon pour le développement des photos, tandis que les 14 premières pages sont pré-imprimées pour vous guider dans la construction de cet album. Et au final ça devient un livre-album qui raconter son histoire à l’enfant ☺️
Pas sûre que j’aurais choisi 100% des textes proposés dans ces premieres pages mais l’exercice de style permet de remplir l’album beaucoup plus efficacement.
Et en mixant photos, souvenirs, stickers et petits mots écrit à la main on obtient un album très personnel dont j’adore le rendu.

Continue reading « De l’utilité (et du plaisir) d’un album photo des 12 premiers mois de bébé » Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand la routine du nouveau né s’installe

J+15 après le retour de la maternité.
La routine d’un nourrisson c’est tout juste installée après 2 pics de croissances particulièrement “voraces” 🙈
J’ai réappris à faire mes noeuds de portage (merci @betty_petitspandaszen 😘), à donner un bain à un tout petit et à flipper pour tout et n’importe quoi.

Capture d’écran 2019-04-07 à 12.38.10

Car oui, je suis de ces mamans qui angoissent pour un rien au point de prendre un rdv avec le pédiatre à 2h du matin car bébé a le nez qui coule, ou se demander sans cesse pourquoi elle régurgite un jour et pas le lendemain.

Il faut dire que, chez moi, le post partum fait ressortir des angoisses qui confinent à l épisode dépressif. Pourtant, en dehors de ce travail sur soit … et l’ impression de vivre avec un tube digestif appelé bébé… je suis tellement ravie de vivre ces moments de calme quand Gaby dort, repue, et que le calme règne à la maison!

Sentir ce petit corps qui s abandonne contre soit tandis qu’on se repose en savourant ces instants hors du temps, ça n’a pas d’équivalent !
C’est juste précieux et riche d’impressions à chérir : la respiration rythmée du bébé, son poids sur soit, la lumière printanière, l odeur neutre et pourtant unique du bébé, les bruits de la rue au loin, et les petits couinements d’un nourrisson qui laissent entendre qu’il faudra bientôt penser à une tétée ou un changement de couche.

Alors oui, c’est fatiguant ce rythme tétée-colique-couche mais quand on sait que ça n’a qu’un temps on en apprécie d’autant plus ces pauses magiques entre deux triptyques du nouveau né



Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman enceinte VS Terrible Two

Que c’est dur ces temps ci d’écrire et de publier. Entre les contractions, le dos qui se bloque et la fatigue … j’ai l’impression d’être une petite vielle incapable de s’assumer 👵🏻!
Et pourtant il faut s’activer, car c’est un peu la dernière ligne droite. J’essaye de donner un maximum d’attention à MissJ mais ce n’est pas simple au quotidien.

Du coup ça grogne et ça boude chacun de son côté… pas facile de conjuguer le Terrible Two et la grossesse 🤦‍♀️!

Alors on s’excuse, on essaye de se rendre plus disponible (même si on en a pas envie). J’ai souvent la fierté maternelle dans les chaussettes, et je ne m’attends pas à mieux ces prochains temps.
Si j’arrive à verbaliser les choses pour MissJ ; en expliquant que « 🤗c’est normal que tu veuilles de l’attention et qu on est prêt à t’en donner même si on sait que tu es une grande fille etc »; c’est beaucoup moins simple de faire le point pour moi-même 🤔

D’ailleurs mon réflexe d’aller regarder ce qui se dit dans les bouquins est sur la brèche.
Car si on trouve beaucoup de choses sur la gestion des émotions pour les enfants, la littérature est beaucoup plus pauvre en ce qui concerne les parents et l’éducation positive… 😑
Le sujet des colères et des oppositions est bcq plus représenté chez les adeptes de Rufo etc.

Faute d’autre chose je bouquine « éduquer sans punir » [mais je veux bien vos suggestions si vous en avez].

Continue reading « Maman enceinte VS Terrible Two » Rendez-vous sur Hellocoton !

Préparer Noël avec un 2 ans

J’adore le mois de décembre et ses activités toutes trouvées pour occuper les enfants🤶.

Comme l’année dernière nous rythmons les weekends au gré des préparations de noël :

  • les décorations de la maison,
  • les bredeles,
  • le sapin…

MlleGima En Mode Mum (@moncotemaman) • Photos et vidéos Instagram - Google Chrome_4

D’ailleurs c’est fou ce que la presse jeunesse a su revoir ses cadeaux pour ne plus offrir des gadgets en plastique mais bien des activités plus pertinentes qui permettent de passer du temps ensemble.
La preuve avec ces deux très bon exemples : Continue reading « Préparer Noël avec un 2 ans »



Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour sur l’anniversaire des 2 ans

Comme l’année dernière je m’aperçois que je n’ai pas été capable de vous parler de l’anniversaire de #MissJ au moment où il a eut lieu 🤔.
Ou plutôt devrais-je dire que je ne vous ai pas instagramé les anniversaires de MissJ 😙, car il y en a eut 2 :

  • celui avec la famille
  • et celui avec 2 copines de son âge👯‍♀️.

Et force est de constater que je me suis un peu épuisée à la tâche !
A la base je voulais n’en faire qu’un, mais devant les âges assez différent des enfants j’ai fini par me dire que c’était mieux de garder un anniversaire « de petites » et un de « grands ».

Gateau anniversaire safari jungle 2 ans

L’anniversaire des 2 ans en famille

L’anniversaire de famille a donc consisté en un buffet gargantuesque à base de gros gâteaux qui s’assument, de pièces montées en bretzel (qui ont eut un sacré succès – il ne restait plus rien à la fin 😵), d’une deco safari et de beaucoup, beaucoup de monde. J’avais gardé des ballons de la veille et la deco « jungle » a ravi les cousins … tout en m’assurant que ma famille me prendrait définitivement pour une folle 😬.

Par contre 16 personnes c’était à la fois trop pour moi et pour MissJ (qui était très intimidée devant tout ce beau monde).
Sauf pour ouvrir les cadeaux, hein 🎁 ! Parce qu’à chaque fois qu elle en a ouvert un elle en demandait un autre 😬 #pasfollelaguepe

img_5206

En tout cas je ne pense pas refaire un anniversaire de famille l’année prochaine car c’est finalement un moment qui n’est pas nécessaire pour l’enfant alors qu’on peut voir la famille dans bien d’autres occasions.
On va sûrement faire un double baptême civile quand #numero2 sera parmi nous mais d’ici là les grandes fêtes familiales ce n’est plus pour moi.

L’anniversaire des 2 ans entre copines

Dès le départ je voulais privilégier cette petite fête entre enfant de leur âge, car je trouve que ça leur est très bénéfique … surtout en pleine crise des 2 ans comme celle que traverse MissJ !
Chacune de ces copines a des facilités différentes et elles s’ouvrent des possibilités quasiment à chaque fois qu’elles se voient.
🧐Lu comme ça ça sonne très manipulatrice, mais cet effet d’émulation est un bénéfice « collatéral » au fait de les jouer ensemble régulièrement et tisser des liens !

img_5354

Du coup j’ai organisé un goûter d’anniversaire à 3, avec les filles de @paaam_ et @papotagesdenana .
Décorations, gâteaux et activités au programme.

Pourquoi préférer un anniversaire entre enfant du même âge à 2 ans ?

Ce qui à vraiment bien marché pour cette fête ?
Le fait d’avoir pensé les activités à leur hauteur !

Continue reading « Retour sur l’anniversaire des 2 ans »



Rendez-vous sur Hellocoton !