Préhension fine et goûter d’été

Ah les joies des vacances d’été et les plaisirs des fruits de saison.
MissJ a une passion pour les fruits rouges et il suffit d’un peu de groseilles pour que le goûter se transforme en atelier préhension fine 😙

Quelle joie de saisir les groseilles avec délicatesse, de les retirer de la grappe d’un geste vif avant de s’en goberger d’un air gourmand !Et ça marche pareil avec le raisin ou les queue des fraises 😉

Bambin et groseilles

J’aimerais que ces petits moments simples durent toujours ; qu’on puisse s’appliquer à la voir affiner ses talents en ne faisant rien d’autre que se faire plaisir.

Ce sont des petits moment à la Amelie Poulain, ceux qui donnent leurs saveurs à une saison.
Ceux dont on aura la nostalgie plus tard, quand sera vieux et qu’on pensera au temps des cerises 😌

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment j’ai choisi (enfin) les (bonnes) lunettes de soleil pour bébé !

Les lunettes de soleil, c’est comme le chapeau : les in-di-spen-sables des beaux jours.
Sauf qu’avec les moutards… c’est surtout une question de guerre psychologique.
Tout le monde vous dira qu’il faut protéger les yeux de vos rejetons … mais personne ne vous dira comment faire pour que ces fichues lunettes restent sur le nez de votre mini-vous !!!

De notre côté on a déjà résolu la question du choix des lunettes en adoptant l’année dernière l’excellente marque de lunettes « Kietla« .
Outre leur look super mignon, elles ont pour elles de s’adapter parfaitement à la taille de tête de votre enfant de ses  3 à 18 mois. Il suffit juste … de les retourner !

Lunettes de soleil pour bébé fashion et sympa
KI ET LA Diabola – Lunettes de soleil pour bébé 0-18 mois

C’est super bien pensé puisque l’écartement est différent entre les deux côtés.
Il s’adapte ainsi pile poil à la taille de votre enfant. D’autre part elles sont jolies et semblent beaucoup plus confortables que les Béaba et autres marques que j ai pu essayer en pharmacie.

Mais là où elles font aussi la différence, c’est sur le côté incassable 🤓 !
Car que ce soit l’année dernière (à partir de ses 6 mois) ou cette année (à  1 an et demi), MissJ est continuellement en train de les tordre et retordre !!
Et ça c’est sans compter les fois où elle les jette par dessus bord ou qu’elle les mords -_- J’ai même marché dessus une fois par accident, c’est dire 🤣!

Capture d’écran 2018-05-20 à 19.25.48Capture d’écran 2018-05-20 à 19.25.17Lunettes KietLa  – modele Jonak pour enfant de 12 à 30 mois

Et parce que je ne sais pas me dire non quand j’aime qqch figurez vous que j’ai acheté une seconde paire, en solde, pour avoir le choix du modèle et de la couleur.
Et j’ai bien fait, car si l’année dernière c’était la croix et la bannière pour lui mettre des lunette : cette année elle ADORE les porter et les réclame à tue tête.

Bref, vous l’aurez compris : je suis totalement conquise par les lunettes Kietla.
Et regardez moi le look avec le chapeau assorti 😉

Capture d’écran 2018-05-20 à 19.24.38

Rendez-vous sur Hellocoton !

Accident domestique: la peur bleue qui vous rappelle les risques !

Les accidents domestiques, on en entends parler dans des campagnes de sensibilisation ou dans les faits divers.

Pour les premiers ont a tendance à les survoler, en se disant parfois qu’ils en font trop ou en ce disant que ça ne nous concerne pas. Pour les seconds on pense aux parents, à l’enfant et au maelström d’émotions qui serait le nôtre à leur place. Mais souvent on se dit que ca n’arriverait pas chez nous.

Et puis il y a ces faits divers qui sont arrivés à des proches ou des amis de proches. Des anecdotes qui vous font réaliser que « ca n’arrive pas qu’aux autres ». Ça surprend et, je l’espère, ça fait réfléchir.

Et c’est exactement le but de mon billet du jour. Car cette semaine, ma fille a failli passer par la fenêtre !

Quand une peur bleue vous rappelle à l’ordre

Ce jour là mon mari était malade et donc pas franchement disponible pour sa fille ou moi. Pour ma part j étais passée chercher MissJ chez sa nounou, l’avais emmené un peu au parc puis ramenée à la maison. C’était les premiers beaux jours donc jouer en extérieur était plus qu’agréable tout comme ouvrir les fenêtres pour l’ambiance printanière . Continue reading « Accident domestique: la peur bleue qui vous rappelle les risques ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Être dans les travaux … avec un bambin

Depuis 3 semaines nous sommes propriétaires d’une petite maison à Montreuil. Une jolie petite maison qu’on a pu s’offrir parce que TOUT est à refaire🏠=🏚.

Résultat : on est dans les travaux depuis 3 semaines🚧 !

Et pas de petits travaux : du lourd avec beaucoup de destructions (on a remplis 3 bennes), de la deconstruction et la refonte complète de l électricité, les murs, les plafonds, les sols et même la plomberie et les ventilations.

Du coup je suis sur les chantiers tous les jours depuis 3 semaines👷🏻‍♀️. Et là où je vais #MissJ va aussi.

Elle fini souvent au bain pour éliminer les couches de plâtres et autres saletés qu’elle prend tant plaisir à se mettre dessus 😷 Mais elle est ravie 🐷.

Au début j étais embêtée de l emmener avec moi sur le chantier, mais très vite j ai pu voir qu’elle était plus facilement gérable que ce que je craignais.

Il faut l’avoir à l’œil, hein! Mais donnez lui un balais et elle va s’amuser tranquillement pendant 5 minutes.

Continue reading « Être dans les travaux … avec un bambin »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand le pot s’invite à la maison : suivre le rythme et conseil de lecture

S’il y a un truc que je n’ai pas vu venir chez MissJ, c’est sa volonté farouche de passer à la propreté 🚽😮!
Car à l’aube de ses 15 mois, mademoiselle semble particulièrement motivée à l’idée de s’affranchir des couches, ou au moins de ne plus faire pipi dedans ! 

J’ai beau savoir que c’est  nous qui lui avions acheté un pot à noël, je n’aurais pas imaginé qu’elle puisse vraiment l’utiliser avant cet été 😲 Et force est de constater que depuis une semaine il n’y a pas un jour sans pipi dans le pot 🎉 et sans aucune invitation de notre part !

Du coup je suis tout bonnement bluffée par cette volonté parfaitement indépendante de la miss.
En en ayant parlé autour de moi j’ai 2 vu 2 tendances se dégager.

La version « mais c’est bcq trop tôt, il faut attendre 18mois 🧐» et la version « il n’y a qu’en Occident qu’on attend aussi longtemps, ailleurs on propose la propreté dès qu’ils marchent 😏».
Autant vous dire que j’ai arrêté d’écouter les 1ers, et que je me contente de suivre le rythme de ma môme … bien que je ne me sente pas vraiment prête à cette étape 😫.

Et tout ça, parce que la copine de garde de MissJ rentre à l’école en septembre et qu’elle est en plein apprentissage de la propreté. Notre MissJ étant en pleine phase d’imitation elle a tenté l’expérience et nous a fait comprendre qu’on avait plus qu’à suivre🤷‍♀️.
Ça tombe bien, j’avais profité de soldes pour faire un stock de culottes « pour cet été » 😑.

Continue reading « Quand le pot s’invite à la maison : suivre le rythme et conseil de lecture »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 2 : Comment j’ai fait accepter le biberon à mon bébé !

En lisant le billet précédent vous aurez compris que j’ai vécu un vrai cauchemar à la veille de ma reprise du boulot puisque que mon bébé de 3 mois refusait catégoriquement le biberon.
Alors que j’avais (évidemment) acheté tous les biberons du monde. J’avais aussi essayé avec mon lait et du lait maternisé, avec du lait froid, tiède, chaud… Avec tétine en caoutchouc, silicone etc.
Et je ne comptais plus le nombre d’heures passées sur internet à chercher une solution !
J’ai même hurlé ma détresse plusieurs fois sur Instagram en recevant plus d’une centaine de messages de conseil, soutien, etc.

Donc à 15 jours de la reprise, je n’en menais pas large et j’ai passé une horrible période où j’imaginais un bébé pleurant de frustration dans les bras d’une nounou dévastée par la situation. Certaines supportent ce type de stress ? Et bien je n’en fais pas partie.
Sans être une ayatollah de l’éducation bienveillante, il n’est pas acceptable pour moi de laisser pleurer bébé quand on à la solution à portée de nénés.

Et voici les 3 étapes qui ont précédées la fin du refus du biberon par bébé : 1 conseil + 1 objet + 1 occasion

1- A l’heure du dernier bon conseil

Heureusement pour moi, des amies m’ont remis un peu les choses en place lorsque je les ai vues à cette époque.

Elles m’ont dit avoir connu la même chose et qu’il n’y avait pas 36000 solutions. En étant en crèche familiale, elles avaient aussi vu d’autres bébés allaités ayant le même souci, et que la maman pouvait faire ce qu’elle voulait : la situation ne se débloquait que lorsqu’on entrait « pour de vrai » dans la situation qui donnait lieu à la nécessité de ce biberon.

Donc en gros : tant qu’il existe un plan B, bébé est capable de se retenir et d’attendre.

Continue reading « Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 2 : Comment j’ai fait accepter le biberon à mon bébé ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce qu’on ressent quand on tire son lait au bureau…

J’ai repris le boulot depuis 15 jours et je tire mon lait sur place 2 fois par jours.
Je suis plutôt bien lotie car j’ai pu m’acheter un tire lait discret et efficace, et mon entreprise à un espace où je peux tirer mon lait efficacement (ce n’est pas une salle cocoon ou dédiée à ça, mais c’est calme et je peux m’y enfermer ; d’autre part il y a  un frigo, une prise et un point d’eau).

Jour après jours j’arrive à sortir un peu plus de lait que la veille et l’articulation semaine (tire lait en journée) et weekend (allaitement à la demande) semble fonctionner.

Par contre j’ai un petit souci pour m’organiser au quotidien :
Je suis manager, donc je suis assez libre de mon orga quotidienne mais je me heurte aux équipes qui nécessitent des réunions empiétant de plus en plus sur mes séances de tire lait. (Par exemple : je tire mon lait le matin vers 10h30 et on me cale des réu de 9h30 à 12h -_-).

Et pour le moment je n’ose pas dire « désolée mais je peux pas parce qu’il faut que je tire mon lait « …

Ce qui m’amène à ça, c’est qu’en parlant de ma poursuite de l’allaitement à 2-3 collègues j’ai été déstabilisée par leurs réactions.
Certaines étaient admiratives, d’autre dans l’incompréhension et le respect, mais toutes me laissaient entendre que ce n’allait pas de soi.
Outre le fait que ça m’a remis un peu en question sur une décision qui coulait de source … ça m’a surtout amener à éviter d’en parler … ou d’imposer mes pauses

IMG_5939
J’évite d’aborder le sujet car j’ai l’impression de ne pas être « normale » de continuer à tirer mon lait alors que j’ai repris une vie active. Comme si je « m’imposais » un truc qui n’avait pas trop de sens. (D’ailleurs j’ai aussi l’impression d’être une hippie quand je dis que je ne veux pas donner de lait maternisé à ma fille).

D’un autre côté j’ai aussi l’impression de ne pas être assez professionnelle si je fais passer mes séances de tire lait avant mes impératifs pro.
Pourtant je sais que j’en ai le droit. Mais comme ces séances sont un peu de l’ordre de l’intime  (j’ai l’impression de continuer d’être avec elle quand je suis en tire-lait), j’ai du mal à me positionner sur cette priorité dans le cadre pro.

Bref… si je vous parle de tout ça c’est que j’aimerais échanger avec d’autres mamans qui tirent (ou tiraient) leur lait au bureau ; encore plus si certaines d’entre vous sont cadre.

Je me sens assez isolée avec ces questions et réflexions.
Comment vous êtes-vous organisé ?
Rest(ie)ez-vous discrète ou au contraire assum(i)ez-vous ces pauses ?

Rendez-vous sur Hellocoton !