Du joie simple du 26 décembre

J’aime les 26 décembre, le jour où la vie normale s’invite dans la période des fêtes.

On en a profité pour rentrer chez nous, jouer (encore) avec les jeux du père noël, aller à la patinoire et faire les courses pour refaire des chocolats chaud et des bredeles (biscuits de Noël alsaciens).

En gros on a fait moitié des choses normales et moitie des choses “de fêtes”.
Et chez vous, ça atterrit ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.