Maillot de bain enfants et bébés : petit retour d’expérience sur le maillot anti-UV

Puisqu’on parlait de notre retour d’expérience sur les produits d’été lors du billet précédent, je me rends compte que je n’ai pas pris le temps de vous parler des maillots de bain pour enfants…  et en particulier de la question des tee-shirts anti-UV.
Parce qu’après 3 semaines au soleil, 2 ans et demi de bébés nageurs et surtout 2 enfants je pense qu’on a suffisamment de recul pour vous présenter un peu notre « retour d’expérience ». 😉

Faut-il des maillots de bain spécifiques pour les tout petits ? 

Longue question et « long story » me diriez-vous…
D’abord parce qu’il est hors de question que nous achetions des couches jetables pour la piscine. Ensuite parce qu’on veut toujours trouver le bon compromis entre le confort et la sécurité.

Après nos 3 ans d’expériences et 2 enfants je pourrais dire qu’il y a 3 points capitaux pour choisir les maillots de bain pour bébés et bambins :

  • Privilégiez un maillot couche, pour avoir un maillot de bain qui puisse s’utiliser aussi bien à la piscine qu’à la mer, tout en étant facile à utiliser et entretenir.
  • Pensez systématiquement textile anti UV si vous visez des baignades extérieures (ou même des activités extérieures – on en parlera plus bas- )
  • Ne lésinez pas sur la qualité du produit car l’inconfort d’un maillot de bain a toutes les chances de ruiner l’expérience aquatique de votre petit… au moment précis où cette expérience est clé chez l’enfant.

BCBDAB3E-9CFF-4A77-BA8A-0064E1D308A0

D’ailleurs cette année on a assez bien bouclé ces trois points en adoptant un maillot et un teeshirt de la marque Mayoparasol. La marque m’ayant envoyé les 2 produits de mon choix je vais m’en servir pour illustrer mon propos 😉

Pourquoi choisir un maillot anti-UV pour les petits ?

La plage, nous l’avons fréquentée très tôt avec nos deux filles.
En Guadeloupe avant les 3 mois de MissJ, et sur la côte Basque à partir des 5 mois de Gaby.

Lorsque MissJ était nourrisson, nous nous sommes comportés comme de vrais psychopathes anti soleil : casquette, lunettes de soleil, combinaison bébé anti UV (quasi intégrale), crème solaire et tente anti-UV. Bonjour les beaufs à la plage ^^
Normal, me direz-vous, c’était un nourrisson et on n’emmène pas un nourrisson à la plage normalement (sauf que quand vous partez en Guadeloupe, vous avez quand même envie d’y aller, même si ce n’est qu’à 18h passée :P)

Maintenant que MissJ a grandi, on a appris a être plus préparés et surtout à s’adapter.
Car couvrir un enfant à la plage, c’est un peu LE défi de l’été. Personnellement je félicite les parents qui arrivent à leur faire porter lunettes, combinaison, chapeau et crème solaire. Ce n’est pas notre cas.
Du coup nous avons opté pour le compromis avec MissJ : un teeshirt anti UV, de la crème solaire et des lunettes. Pour le reste on se contente de faire attention aux horaires d’exposition en attendant systématiquement 17h30 pour mettre le nez dehors.

OPLlXFiVQUik0W2CSYTZig

Et pourtant ça ne suffit pas !!!
Car en cette fin d’été, nous avons pu voir que MissJ avait d’énormes traces de bronzage 0o0 Des traces bien délimitées entre les zones couvertes par son teeshirt anti UV et le reste ! Et pourtant c’est pas faute d’avoir mis de la crème…

De fait on plébiscite le port du textile antiUV. (à la plage comme ailleurs)

Pour autant, je ne dis pas oui à tous les textiles anti-UV.
Car avant d’opter pour ceux de la marque MayaParasol, nous avons utilisé ceux de Decathlon et ceux de Marks&Spencer. Or, ce n’est pas du tout la même « expérience de produit » 😛

Habituellement ces tissus sont très fins en matière « maillot de bain », tandis que le MayaParasol est plus épais : entre le coton épais et la combinaison de surf. C’est un tissu « effet seconde peau » assez difficile à décrire car c’est aussi très souple, doux et cocoon. Confortable au porter, sec ou mouillé.
Mais surtout, chaque détail du maillot est TRES qualitatif avec des coutures pensées pour le mouvement tout en étant bien protégée de la peau.

Le fait que ce modèle soit aussi stylé ne nuit en rien à la qualité du maillot.
On a d’ailleurs  fini par lui faire porter ce teeshirt en dehors des baignades pour la protéger des UV (au parc, en ballade, etc).

Mais avant l’été nous avions aussi pris l’habitude de lui faire porter ce haut lors des bébés nageurs car ça lui tient assez chaud lorsqu’elle est dans l’eau.
Or en plein, hiver j’ai besoin d’être tranquille quant au confort de mes petites dans l’eau 😉

IMG_4545

Bref, vous l’aurez compris, je suis ultra fan des vêtements anti-UV de cette marque. Surtout qu’ils sont fait en France, sèchent ultra rapidement et sont éco-responsables (tout est expliqué ici)

 

 

Et pourquoi opter pour un maillot couche à la piscine ?

Ensuite j’aimerais vous dire pourquoi choisir un maillot couche à la piscine, mais je vois que l’article est déjà super long. #fautive
Du coup on se donne plutôt rendez vous dans un autre article 😛

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.