Quelques conseils pour réussir sa journée chez Disney, avec des enfants de 2 – 3 ans

L’année dernière j’ai profité du 1er jour de grève pour consacrer une journée complète à MissJ chez ✨#Disney ✨.
Parce qu’elle avait envie de « voir Mickey », et que je voulais bien affronter E
urodisney juste pour elle. Personnellement j’aime beaucoup ce parc en tant qu’adulte immature, mais je crains toujours sa dimension très commerciale et tout aussi surpeuplée.

Or, force est de constater que si on s’y prend bien, Disneyland est beaucoup moins piégeux avec les 2/3 ans si on si prend à l’avance.

Quant faut il y aller ?

D’ailleurs 1er conseil pour préparer une visite chez Disney avec un bambin : l’entrée est gratuite AVANT 3ans! Ensuite c’est 80euros le plein tarif pour votre mini-vous💸. Alors filez-y direct avant la date anniversaire !

Ensuite ça reste c’est une super idée d’y aller en semaine et hors vacances scolaires, car on a jamais fait la queue plus de 10 minutes.
Et avec un bambin, chaque minutes de queue compte 🧐!!!
Si vous avez honte de faire l’école buissonnière faite comme nous : profitez des gréves à l’école ou à la crèche !

IMG_9787762DC766-1.jpeg

Que faut il apporter ?

Personnellement je me suis longtemps poser la question de la poussette. Il est possible d’apporter la sienne (mais on m’a déjà parlé de vol) ou d’en louer une sur place (à 25euros avec un plaid en cadeau). Apres moult réflexions j’y suis allée avec le porte bébé et c’était parfaitement adapté pour une presque 3 ans qui marche bien.

J’ai évidement emporter un change complet et des lingettes -au cas où- mais ça ne nous a pas empêcher de faire pipi dans des buissons (Ô joies de la propreté en cours ^^)

Question vetements on a adopté la stratégie de l’oignon : de multiples couches qu’on pouvait enlever ou rajouté en fonction du moment de la journée

Et pour finir j’ai ajouté des incollables (le jeux) spéciales petites sections -pour l’occuper dans le RER et lors des queues- , ainsi qu’une gourde et des fruits secs.

Les repas / la nourriture

Hiver comme été je vous conseillerais d’emmener votre pique nique 🍱, quitte à le manger dans un des cafés en achetant des boissons.
D’une part car les queues restent monstrueuses qu’importe l’heure. Mais surtout parce que les repas sont au mieux passables et très chers, même s’ils sont pensés pour les mômes😑.
Au cas où : préférez un plat inratable comme une pizza, que des pâtes qui seront trop cuites et flotteuses.
Pour les snacks c’est pareil : préférez des trucs simples quitte à vous retourner sur le pop corn -qui occupe les mômes pendant la queue- que de viser un gateau qui sera tout aussi (voir plus) sucrés et plein d’autres choses louches….

Quelles attractions et manèges à 3 ans ? 

Les parades

En terme d’animation pour les – de 3 ans j’aimerais dire que la parade du soir est super … mais elle trop tardive pour les tout petits !
Arrivés à 17h (et je ne parle même pas de celle de nuit) les mômes sont cuits et c’est plutôt l’heure de fuir vers le grand calme. Si vous êtes à l’hôtel aller donc faire faire un somme vers 16h et revenez pour la nuit.

Dans tous les cas préférez la parade de la matinée : il y aura moins de monde tout en étant au top pour les bambins
👉Astuce de chef : se mettre au rond point nord de Main Street : on est au coeur du spectacle et sans se faire bousculer ).

Les manèges

Dites-vous tout que vous allez surtout passer votre temps à Fantasyland avec un loooonnng moment à faire du bateau au milieu des poupées (attractions préférées des moins de 4 ans 🤯).

Personnellement je déconseille le manège de Pinocchio et celui de Blanche Neige car ils sont un peu impressionant/flippant.

Mais Peter Pan, les poupées, les tasses, le carrousel, le petit train, les voitures, etc sont au top et vous occuperont bien 4 à 6h en plus de vous ballader dans les univers.

Voici mon TOP 10 des manages a faire avec les bambins :

  • It’s a small World (les bateaux des poupées)
  • Le Carrousel de Lancelot
  • Peter Pan
  • Le petit train du Crique
  • Les tasses (Mad Hatter’s Tea Cups)
  • Le pays des comptes de fées
  • Autopia
  • Buzz Lightyear Laser Blast
  • Pirates des caraïbes (même si tout le monde ne sera pas d’accord avec moi sur celui-ci)
  • Dumbo l’éléphant volant

Et finalement en dehors des boutiques cachées en sortie de manager (les Pirates ou Buzz) il reste facile d’échapper au plus gros des tentations commerciale. Et vous, des conseils?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Connaissez vous le tire lait passif ?

Tiens, un autre objet de maternité dont j’ai oublié de vous parlé l’année dernière : le tire lait manuel 🤱.
Enfin, c’est comme ça qu’on les appelle en France, mais pour ma part j’appellerais plutôt ça un tire lait passif ou tire lait de recueillement (c’est moins sexy pour le coup 😅).

Qu’est ce que c’est ?

Il s’agit surtout d’un réceptacle qu’on va poser sur le sein vide lors de la tétée, et qui va récupérer le lait suintant naturellement pendant que bébé boit sur l’autre sein.

IMG_9C1566524E85-1.JPG

Ca n’a l’air de rien dit comme ça, mais toute les tire allaitantes vous diront que chaque mililitre compte lors de l’allaitement 💪!
Et c’est affreusement frustrant de voir ce que l’on peut perdre, lors des premières semaines de vie, alors qu’on pourrait fondre en larme pour 50ml manquant quelques mois plus tard🤬 !
Alors quand j’ai découvert ceux de la marque Haakaa (et puis d’autres qui sont rapidement apparus ensuite – même Lansinoh en a sorti le sien), j’ai tenté le coup.
Et je n’ai pas été déçue !

Et ça marche bien ?

A chaque tétée de baby Gaby, je récupérais 125ml sans rien faire (sachant que Gaby était une téteuse de compet’ qui finissait en moins de 5 minutes).
Petit à petit ça m’a permis d’avoir 3 bibs au congel, juste « au cas où ».

A l’usage c’est super simple à vivre : ça se « plug » sur le sein en appuyant dessus et ça se rince à l’eau chaude savonneuse avant de se laisser sécher.
C’est peut être pas le truc le plus sexy du monde à porter, mais ça vous rend bien service quand vous avez besoin d’avoir un peu de stock (ou de rester au sec lors des tétées 😅).

Ensuite, lorsque quand ça coule (genre vers 1mois, 1 mois et demi) j’ai pour ma part arrêté.
Mais l’une des copines instagram a continué et elle avait 3 jours de bib’ d’avance lorsqu’elle a confié son bébé à sa nounou vers 4 mois #respect !

Donc voilà, si vous cherchez une autre idée cadeau originale pour une naissance ou une baby shower voici un autre ovni qui vous pouvez offrir en pensant à moi 😁

Quelques bonnes références si vous voulez sauter le pas :

  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour d’experience sur le Toppocino Montessori

Finalement je ne vous avait pas parlé de mon retour d’experience sur le toppocino ?
Ce petit « matelas » issu de l’approche montessori et dont j’ai tant regretté l’absence quand MissJ était bébé ?

Ça a été le premier achat que j’ai fait pour l’arrivée de Gaby. Je l’ai pris chez Nature et découvertes -pour une trentaine d’euros- et ça a été mon meilleur ami pendant les 2-3 premiers mois de ma chérie 🤗

IMG_5D11EEB0D254-1.jpeg

Toppocino qu’est ce que c’est ?

Le principe est super simple : c’est un petit matelas souple qui permet de tenir le bébé dans ses bras, le temps qu’il s’endorme, puis de le déposer sans qu’il ne se réveille ensuite.

Car oui, qu’on se le dise : les bébés sont livrés avec un altimètre interne qui leur permet de se réveiller dès qu’on veut les déposer dans leur lit 😣!!!!
Qu’il me jette la premiere pierre le parent qui n’a jamais eut le cas d’un réveille spontané en posant son bébé après avoir mis un temps fou à l’endormir en le berçant (🤬d’ailleurs je ne les crois pas les parents qui disent que ça ne leur ai jamais arrivé !).

La clé du toppocino c’est d’amortir tout espèce de chocs qui permettrait à bébé de se réveiller lors du transfert : écart de température, de « mouelleusité », d’odeur, etc…
Et ça marche SUPER bien 👍!

En plus, en #cododo , ça me permettait aussi de faire glisser bébé sans heurt et de le rapprocher lorsqu’il demandait a téter sans être vraiment réveillé.

Le Toppocino est-ce que ça marche ?

Le coefficient de succès du toppocino est tellement fort que je ne me rappelle pas vraiment des échecs de ma méthodes 🤭
Alors oui, ça peut vous paraître gadget, mais pour ma part j’ai été hautement satisfaite.

Continue reading « Retour d’experience sur le Toppocino Montessori »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bonus : Mes conseils pour réussir sa sortie au Gulli Parc (et consort)

Je vous racontais dans le précédent article notre expérience des aires de jeux couvertes au Gulli Parc. Mais j’avais oublié de vous partager ces 3 conseils en or pour réussir sa sortie la bas.

C’est cadeaux, et c’est surtout 100% vécu ^^

  1. Tes gosses, en fluo, tu habilleras !

    C’est sympa cette méga structure de la mort mais quand tu entends ton gosse qui t’appelle de loin mais que tu le vois pas  à travers … ça devient vite coton !
    Alors hop : un leggins jaune + un pull bien blanc ou vert pomme et c’est réglé.
    Avec ça on le voit parfaitement du fin fond de notre table (là où on s’est planqué  avec notre café chaud et un bon vieux magazine people ^^)

  2. A un copain, service, tu rendras

    Oh oui ton gosse sera ravi de cette sortie au « parc d’attraction sans manèges ». Sauf qu’il se sentira un peu seul / timide / effrayé (rayé les mentions superflues) et voudra TOUT faire avec vous.
    Du coup : empruntez le gosse d’un copain !
    Ensemble ils seront plus forts et partirons à l’aventure en vous fichant la paix. Mais surtout : le parents du copain vous devra ensuite un service puisque vous lui aurez apporté une demi journée de calme (sans fournir trop d’effort de votre côté :P)

  3. La stratégie de l’oignon tu adopteras

    Oui on est en plein hiver et il fait froid dehors. Mais abandonnez l’idée d’un pull et de vetements chaud : ils vont courir partout !
    Du coup adoptez la stratégie de l’oignon : multipliez les petites couches minces pour que l’enfant puisse venir déposer ses fringues au fur et à mesure de sa montée en température.
    Ah, et petit détail technique : osez les chaussettes anti dérapantes –> ils courront encore plus vite et seront crevés encore plus vite ^^

img_0796

Rendez-vous sur Hellocoton !

Conseils pour le Gulli Parc, avec des enfants de 2 ou 3 ans

Pas facile de sortir les mômes lorsqu’on est en plein coeur de l’hiver. Impossible de les laisser s’ébrouer au dehors sans qu’ils ne reviennent tout crotté ou couvert d’engelures :/
Du coup depuis l’hiver dernier on a testé ponctuellement les « soft play centers« , ces aires de jeux en intérieur où les mômes peuvent se défouler au chaud et dans des structures 100% pensées pour eux. D’ailleurs on a aussi en pleine canicule, pour voir ce que valait la climatisation 😛

Je m’étais fait un avis un peu strict, lorsque MissJ avait 2 ans. Mais comme on a été invité à retenter l’experience au Gulli Parc de Bry sur Marne, à la fin des vacances de noël, je me suis dit que ça pouvait valoir le coup de retenter l’experience…  pour voir. Et ce fut une rudement bonne idée !

 

Le Gulli Parc pour enfant de 1 ou 2 ans ?
–> Mon avis : on peut mieux faire… 

J’avais tentée ce centre quand MissJ avait 2 ans. Je l’avais emmené avec son cousin de 3 ans et j’avais été assez frustrée par la taille de l’espace dédié au moins de 3 ans.
Voyez plutôt :

Ok c’est parfaitement adapté et il y a plusieurs expériences sensorielles différente, pour occuper les petits, mais avoué que c’est assez limité. Sans doute idéal pour un petit d’un an ou de 1 an et demi. Mais pour un 2 ans qui se débrouille bien, c’est très limité.

Evidement rien ne vous empêche d’emmener les moins de 3 ans dans la grande structure, mais ça reste assez impressionnant pour les petits (et au final c’est surtout vous qui aller vous trainer partout pour faire avec lui/elle).

Finalement ce jour là j’avais passé beaucoup de temps avec des enfants à moitié boudeurs car  ils ne voulaient pas être avec les bébés mais pas non plus aller chez les grands

Le Gulli Parc pour les enfants de 3 ans ?
–> Mon avis : Oui oui et re-oui !

 

Maintenant que MissJ est plus ambitieuse et débrouillarde, je me suis dit que ce serait une bonne occasion de re-tester car elle aurait accès à l’ensemble des attractions. Soit près de 5 étages de structures de jeux avec parcours d’esquive, toboggans, luges, filets, escalade et autres parcours acrobatique.
Perso, même moi ça me donnait envie 😛

Évidemment aux premiers tours j’ai été réquisitionnée pour visiter et tout essayer avec elle.
Pas folle la guêpe, elle a dû trouver ça trop génial pour être sans pièges ^^

Quand on évolue à l’intérieur il faut bien dire que c’est super immersif tout en restant très sécurisé. Et point important pour les parents : il y a assez d’espace en hauteur pour qu’on ne se traine pas partout à genoux (merci les concepteurs !!!)

Je peux vous dire que j’en aurais parcouru des mètres de filets et de structures rembourées 😛
Continue reading « Conseils pour le Gulli Parc, avec des enfants de 2 ou 3 ans »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quels produits anti-moustiques pour les tous petits ?

Je crains que, comme un paquet de gens en France, vous avez eut maille à partir avec les moustiques cet été. Depuis l’année dernière ceux-ci semblent être un fléau qui empêche désormais de se mettre dehors selon le coin où vous habitez. Nous avons eut pour notre part deux expériences assez déplaisante en région bordelaise, où le jardin n’est plus du tout praticable -_-

Or, dès qu’on a des enfants de moins de 3 ans, c’est un vrai challenge de trouver une solution adaptée à toute la famille. Car entre un enfant de moins de 3 mois, de 6 mois, 12 mois, 24 mois ou 36 mois … les produits proposés ne sont pas du tout les mêmes ! Et je ne vous parle même pas du cas des femmes enceintes ou allaitantes

Pour notre part on a fini par trouver un mix adapté à notre famille de 4, et je me suis dit que ce serait utile de faire un retour d’expérience sur les produits anti moustiques qui marchent pour bébé et enfant. Surtout parce que nous avions le cas d’un bébé de moins de 3 mois sur lequel les piqures de moustiques étaient particulièrement dégeulasses :-/

%X1zPV7tSr2N5LUdy3TV0gNotre trio gagnant anti moustique pour l’année 2019 :
Apaisyl, Pediakid et parakito !  

Anti-mousitque pour nourrisson :
Pediakid Bouclier Insect’

Je ne vous raconte même pas comment j’ai galéré pour trouver un produit moustique pour bébé. On a beau trouvé des produits pour les moins de 6 mois, dès qu’on cherche pour moins de 3 mois c’est une vraie gageure.

J’ai finalement trouvé mon bonheur dans une pharmacie branchée bio et phytothérapie.
A vraie dire c’est même le seule produit pour nourrisson que j’ai trouvé (en dehors des patchs et des produits à mettre sur moustiquaire).

Et -oh joie oh bonheur- il marche super bien !
Grace à lui aucune piqure sur Gaby que ce soit à l’intérieur ou en extérieur.

30SnYoorRJ+hoAxfOfRtfA

Evidement il faut faire attention à ne pas en mettre sur les mains, les pieds et le visage (toutes les parties qu’il peut mettre en bouche en fait) mais ça sent bon, ça s’étale facile et ça marche.

Alors, vraiment, merci Pediakid !

K+GXSfE3SjOjyy0f0Dw%Lw

L’anti-moustique (et anti tiques) glamour pour la famille :
Parakito Spray d’huile sèche

Alors je vous préviens tout de suite ça a été la grande révélation pour moi.
Jusqu’alors je n’aurais jamais pensé qu’un produit anti moustique puisse être:

  • efficace (si si : zero piqure en soirée comme en journée)
  • simple à utiliser (c’est un pshiiit et il ne coule absolument pas)
  • adapté aux enfants (à partir de 6 mois -YES- )
  • eeeeeeettttttt …. GLAMOUR !

Car oui j’ai trouvé ce produit franchement glamour puisqu’il s’agit d’une huile sèche qui sent super bon, un peu à la manière d’une huile solaire !!!

Ne cherchez pas j’étais à la limite du fantasme cosmétique avec ce produit !

Zqo5lSuES2iJWExFXTD%YQ

Continue reading « Quels produits anti-moustiques pour les tous petits ? »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des goûters lactés sans lactose

Depuis que MissJ est sevrée j’ai eut beaucoup de débats autour de l’utilisation des produits laitiers🐮. D’abord parce qu’on est fléxitarien à la maison, mais aussi parce que je suis intolérante au lactose et donc pas très confortable avec les recommandations nutritionnelles et leurs quantités de produits laitiers.
D’ailleurs quand je vois certains pédiatres dire d’arrêter le lait (liquide) pour le remplacer par des yaourts (sucrés) ou des fromages avant 12 mois je trouve qu’on marche complètement sur la tête.

Pour autant, si on regarde les préparations et aliments pour les moins de 3 ans il y a TRÈS peu de choix si l’on cherche des aliments vegan ou au moins végétaux (en dehors des laits).

Pourquoi pas un produit végétarien pour un enfant ?

Ça tient sûrement au fait que le choix du végétal est une démarche qui incite au fait maison, mais quand même…
Même si MissJ a été diversifiée en DME j’aime bien piocher dans les préparations pour tous petits pour les goûter ou le dépannage. Et je suis moi même une grande fan des gourdes de compote quand elles sont à 100% pur fruits.

Bref…

Coup de coeur pour les gourdes végétales

J’ai acheté bcq de compotes mais très très peu de préparations lactées sauf lorsqu’ils s’agissait de dépanner un repas qui manque de protéines ou de remplacer un repas quand l’enfant n’est pas d’humeur.
J’avais aussi trouvé des gourdes mélangeant fruits et céréales pour avant ou après la piscine (histoire de booster un peu l’apport alimentaire).

Et dans ce contexte je suis tombée sous le charme de la nouveauté de chez @goodgout : des gourdes lactées sans lait animal !
Oui oui… en gros des lactées mais aux laits végétaux (avoine, coco ou encore amande). L’idée de la marque est d’initier les petits à différentes saveurs mais cela offre ainsi une alternative végétale facile et pratique.
MissJ ne s’y est d’ailleurs pas trompée car elle qui n’aimait pas trop les lactées au lait de vache m’a déjà descendu 4 gourdes végétales en 3 jours !

Capture d’écran 2019-08-28 à 23.02.37.png

Du coup moi je me sens plus à l’aise vis à vis des vaches et MissJ est très contente de ses goûters plus robotatifs que de simples gourdes de fruits !

Alors merci Goodgout on est vache-ment content à la maison 👍🏻!

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’apprentissage de la propreté avec les culottes d’apprentissage ?

Comme tout parents d’un enfant de bientôt 3 ans, l’été a été pensé sous le signe de la la premiere rentrée scolaire et donc … de l’apprentissage de la propreté.
Sauf que notre chère et tendre enfant est une vraie tête de mule qui a énergiquement refusé de passer à la propreté -_-
Pourquoi s’em**der à aller aux toilettes quand on peut faire ses besoins dans une couche si facile et confortable, hein ?

Après un épisode de maitrise du pot et une très mauvaise expérience de « grosse commission », MissJ avait décidé de rester aux couches avant même ses 2 ans.
Il faut dire qu’on est passé très vite aux couches qui s’enfilent (dès qu’elle a su marché ) et que ça lui convenait très bien. Même si, depuis ce printemps, on lui proposait des culottes d’apprentissage. 

Pourquoi des culottes d’apprentissage ?

L’idée, derrière ce changement de couches, était de lui proposer un intermédiaire entre la couche et la culotte. Une « couche » d’entraînement en quelques sorte, avec des fonctionnalités qui lui permettait de se rendre plus autonome.

i1hZBnRkQkmSFRyPHhLoOQLes culottes Pull ups de Huggies – version fifille …

Elle pouvait ainsi baisser et remonter sa couche tout seule, et porter quelque chose de plus fin et léger que des vraies couches.

Ce qu’en dit la marque :

L’apprentissage de la propreté est une étape incontournable dans la vie des parents et de l’enfant. Pour vous aider à mieux préparer ce moment, Huggies® a créé Pull-Ups®

Développées pour encourager l’indépendance de votre tout-petit, les culottes d’apprentissage Huggies® Pull-Ups® lui permettent d’apprendre à devenir propre tout en douceur et de manière ludique!

Accompagnez-le dans cette étape importante de son développement et passez avec succès aux sous-vêtements avec leur indicateurs d’humidité et la méthode d’apprentissage Pull Ups

Une fausse bonne idée ?

Malgré tous les bons sentiments qu’il y a derrière ces culottes d’apprentissage, chez nous elles ont été plutôt contreproductives…

D’abord parce que MissJ a tellement a-do-ré ces culottes d’apprentissage qu’elle ne voulait plus s’en passer.
La marque m’en a offert un paquet ce printemps et j’ai dû en racheté tout l’été sous peine de haut cris et de plaintes larmoyantes (si si, vous n’imaginez pas le pouvoir des couches Minnie ^^)

La faute aux motifs Disney  et le fait qu’elle peut les dé-scratcher sur les côtés en plus de les prendre et les enfiler seule.
En somme : cet été mademoiselle pouvait passer sa journée en autonomie complète, en changeant elle même sa couche dès qu’elle était sale
-_- J’avoue, c’était plutôt confortable pour moi lors des temps calme mais très gourmand en consommation de couches !

img_9075img_9079

 

Et en dehors de cet effet addictif (auprès des petites filles trop malines pour leur âge), j’ai trouvé l’idée un peu contre productive. Car, alors qu’on encourage l’enfant à ressentir ses sensations (l’envie de faire pipi, la gêne en cas d’humidité, etc), ces culottes offre une absorption beaucoup trop efficace en plus de leur indicateur d’humidité.
A cause d’eux l’enfant n’est pas à l’écoute des signaux et on loupe le coche, non ?

Pourtant un outil utile, parce que plaisant pour l’enfant.

Pourtant,  s’il me semble que j’aurais pu me passer de ces culottes d’apprentissage, je trouve qu’elles ont tout de même une utilité lorsqu’on rencontre des problème de continence pour la sieste ou la nuit. Car c’est un tel plaisir de se réveiller en se disant qu’il n’a pas salit « sa belle couche », que c’est plutôt efficace sur le court et le long terme 😉
En tout cas ça marche ici 😛

On me dit dans l’oreillette qu’il y a des couches d’apprentissage spéciales nuit, mais celles-ci ont déjà largement fait le job chez nous 😉

En conclusion

On m’avait vendu la méthode d’apprentissage de la marque comme moteur de propreté, mais perso je n’ai pas trouvé trace d’une « vraie » méthode en dehors du produit.
Ce qui a marché, en revanche c’est cette addiction aux couches Minnie qu’elle ne veut pas salir lorsqu’elle dort  😛

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour sur 2 ans de lit au sol (et lit cabane) avec un bambin

C’est la rentrée et chez nous c’est surtout la fin de travaux d’aménagement menés tambours battant sur les 15 derniers jours du mois d’août.
Entre autre pour adapter la maison au fait qu’on a désormais 2 enfants.
Même si je suis encore en cododo avec Gaby je voulais adapter la chambre d’enfant au plus vite, et ça passait surtout par un lit partagé.

MissJ aura ainsi passé 2 ans avec un lit au sol, ou plutôt un lit cabane avec matelas au sol. Un caprice de maman qui voulait à tout prix un lit cabane parce que « c’est trop badass » 😏

Capture d’écran 2019-08-29 à 00.03.41.png

J’aimais le côté structurant de cet espace délimité, et j’adorais l’aspect mimi tout plein de cette cabane à personnaliser.
Le lit au sol était quant à lui un choix basé sur l’approche Montessori. Je l’ai choisi taille « bébé » car je ne voulais pas que MissJ se sente perdue dans un trop grand lit. Mais au final j’ai peu regretté car ce n’étais pas toujours simple pour s’allonger avec elle.

Quel bilan pour le lit au sol avec un bambin ?

Perso j’ai adoré car l’enfant est libre de sortir et d’entrer.
Évidement ça a rendu difficile les siestes puisqu’elle ne voulait pas en faire et passait ainsi son temps à sortir du lit. L’instauration d’un temps calme a permis de remplacer le temps de repos par un moment où elle reste à jouer dans sa chambre en nous offrant une pause 😏

De la même manière la nuit elle quittait son lit pour nous rejoindre. Mais comme on a opté pour le co-dodo ça n’a jamais été un soucis. Mais avec l’arrivée de Gaby et le fait que leur chambre est petite on passe désormais à un lit superposé.

Ça m’a fait tout bizarre de démonter ce lit cabane dont j étais si fière 🙁 ça a d’ailleurs été le premier meuble que j’ai emmené dans la nouvelle maison.

Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin, je suis sure que notre lit superposé apportera aussi son lot de bons souvenirs, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

La collection Bébé Balthazar : notre coup de coeur littéraire pour les tous petits

Depuis que je suis en congé mat, c’est la GROSSE galère pour faire faire la sieste ou un temps calme à MissJ 😩. Nous n’arrivions plus à lui faire faire de sieste depuis ses 20 mois, mais sa nounou obtenait une petite heure d’endormissement lorsqu’elle la gardait sans qu’on soit à la maison. Mais depuis mon congé, il est tout bonnement inconcevable que je m’isole dans la chambre à côté de la sienne. 🤨
Au point qu’il me faille caler mes rdv médicaux sur l’heure du repas (de façon à obtenir un temps calme en mon absence). Sinon impossible qu’elle se calme ou dorme…
Par contre sortez là en poussette à 17h et voilà qu’elle tombe en sommeil comme si de rien n’était 😓

De guerre lasse j’ai fini par accepter qu’elle fasse ses temps calmes dans MA chambre (pendant que -j’essaie- de me reposer😒).
Certes ça ne marche pas à tous les coups (car mademoiselle à besoin de causer), mais ça me permet de souffler.

Et si on en est arrivé là, c’est grâce à 2 choses :

  • son Lunii 
  • ses livres de Bébé Balthazar.

Les deux lui permettent de se focaliser sur des histoires extérieures à ce qui se passent dans la chambre, et de la « couper » de nous. Elle s’évade en quelque sorte, en s’ancrant sur les éléments d’un récit bien calibrer pour son âge.

Je vous ai déjà parlé de Lunii mais aujourd’hui j’avais envie de vous parler de la collection Bébé Balthazar.
On lui a tellement lu et relu ces livres depuis qu’elle est toute petite qu’elle les connaît par cœur et se les raconte à voix haute.
Depuis mon retour à la maison j’ai déjà pu l’observer jouer seule, en s’inventant des histoires avec ses voitures ou des personnages ; mais je suis toujours scotchée quand je la voit lire ces histoires à voix haute.

Capture d’écran 2019-04-07 à 12.22.33.png
Collection Bébé Balthazar aux editions Hatier Jeunesse – 5,95euros le volumes

Elle raconte l’histoire très fidèlement mais pointe aussi des éléments important des illustrations ; des points de détails dont on a parlé ensemble et qui ne sont pas forcement inclus dans l’histoire. Malgré sa mémoire photographique j’ai vraiment l’impression qu’elle s’est appropriée ces histoires mi poétiques mi rationnelles.

Au début j’avais craqué sur la dimension Montessori de ces petits livres, puis j’ai appris à apprécier l’aspect léger et délétère de certaines scénettes.
En tout cas MissJ a clairement ses préférences dans la collection (oui, oui, je les ait tous acheté :-° ) et je suis ravie de voir la façon dont elle se les ait approprié.

Continue reading « La collection Bébé Balthazar : notre coup de coeur littéraire pour les tous petits »

Rendez-vous sur Hellocoton !