Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 1 : la course aux astuces !

Dans le dernier article j’expliquais mon désarroi quant au refus du biberon
Avoir un bébé qui refuse de manger, ça vous prend aux tripes et n’importe quelle maman angoisse à mort lorsqu’elle y est confrontée. Et tout particulièrement lorsqu’il se fait temps de reprendre le boulot.

Et comme j’avais décidé de préparer l’arrivée du biberon bien avant la reprise du boulot, non seulement je n’ai pas échappé à la règle, mais pire que ça : j’ai traîné ma misère pendant plus de deux mois !

Deux mois d’inquiétude et de sueurs froides.
Deux mois à m’en vouloir et à chercher mille et une solutions.
Deux mois à retourner internet et les livres de pédiatrie.
Deux mois à voir la fin du monde à ma porte  !

Finalement ma fille a fini par accepter le biberon au bout de 15 jours de garde, dans des conditions un peu spéciales. Autant vous dire qu’on s’est senti bien seuls pendant ces deux mois et demi !
Et cette histoire un peu folle, je me propose de vous la raconter ici.
Ou plutôt de vous raconter mes galères dans ce billet avant vous raconter le dénouement dans un autre article.

Parce que j’aurais aimé (à l’époque) qu’on me liste toutes les astuces que j’aurais pu utiliser, mais surtout qu’on me raconte comment une autre maman a trouvé une solution. Car s’il y a bien un article qui manque sur internet c’est « comment faire accepter un biberon à un bébé allaité »

Voici donc le début de mes aventures biberonesques ! 😉

Comment faire prendre le biberon à un bébé

Etape 1 : Le refus du petit nourrisson

Il était une fois une maman un peu naïve qui se disait qu’elle pourrait essayer de faire une nuit complète en laissant papa donner un ou deux biberons de lait maternel. Elle partie se coucher confiante… avant de se réveiller au bruit des cris et des pleurs de bébé. Après avoir essayé à son tour de donner le bib, elle décida de rester debout et de donner le sein à son bébé. On aurait bien le temps d’essayer le biberon une autre fois.
Mais ça, ce n’était que le début de l’histoire…
Continue reading « Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 1 : la course aux astuces ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

La reprise du boulot

Acte 1 : Le Matin

Et voilà…
Bébé est chez la nounou tandis que le RER m’emmène au travail.

La nuit a été dure à cause de la fatigue accumulée, mais l’angoisse de la séparation a sans doute joué un petit peu.
D’ailleurs j’ai l’impression que cette angoisse s’est avant tout exprimée chez la puce, après qu’elle ait absorbé celle que je masquai 😕

Pourtant il n’y a eut aucun accro ce matin 👌🏻
Les tenues et sacs avaient été préparé en avance, le planning établi (et revu avec le papa) et mademoiselle m’a fait le plaisir de se gorger de lait 5 minutes avant l’heure du départ !
Et pour m’encourager à ne pas chouiner comme une madeleine, j’ai fait exprès de choisir un mascara non-waterproof (en sachant que je n’ai pas de démaquillant au bureau) 😜 ! Et je peux vous dire qu’en habillant la poupette ou en repartant ce matin, j’avais quelques trémolos dans la voix.

Mais je suis assez fière de moi !
J’ai tenu un discours calme et assuré à ma fille, et rassuré comme j’ai pu la nounou (qu’on sentait fatiguée et plutôt anxieuse à l’idée de cette journée avec un bébé qui refuse de manger au biberon 😅).

Continue reading « La reprise du boulot »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comète Paris : un Pyjama qui ne s’en laisse pas compter*  !

Quand j’étais enceinte je clamais haut et fort que mon bébé serait habillé en pyjama les 6 premiers mois de sa vie, et tant pis pour le qu’en dira-t-on !
Dans les fait, c’est vrai qu’elle est majoritairement en pyjama et qu’il m’a fallut 1mois et demi avant de lui mettre « une vraie tenue »^^
Depuis j’aime bien l’habiller lorsque l’on sort ou qu’elle va rencontrer du monde, mais mon principal soucis est de ne pas lui imposer trente six mille manipulations à chaque change.
J’ai donc une préférence pour les vêtements qui s’ouvrent entièrement par le bas, et en particulier les pyjamas 😉 .

Sauf qu’au fur et à mesure de mes shoppings, j’essaye de nouvelles coupes ou des petits gadgets sensés faciliter le change ou l’habillage (laissez moi vous dire que ce n’est pas toujours un succès).
Mais c’est dans ce contexte que j’ai découvert les pyjamas Comète Paris, au gré d’une pub sur Instagram.

Pyjama Comete motif papillon.png
Appréciez le grammage du tissu !

Et voilà qu’on m’en a offert un !

Ca tombait plutôt bien car, initialement, je n’aurais mis plus de trente euros dans un pyjama. Mais force est de constater qu’en additionnant chacune des bonnes idées de ce pyjama, il y a de forte chance que j’en prenne d’autres !

Laissez moi vous expliquez …

COMETE PARIS c’est quoi ?

Comete PARIS

Un nouveau concept de pyjama qui promet :

  • Habillage rapide
  • Chaussettes dépliables
  • Motifs uniques
  • Coton 100% Bio

On peut découvrir leur collection sur Instagram et sur leur site web :

Collection Rosetta 2016 2017 - COMETE PARIS
Collection 2016/2017

Le principe c’est un pyjama qui s’ouvre en partant du cou et qui descend jusqu’au pied droit de manière asymétrique.

Mais l’astuce principal c’est qu’il permet d’être à la fois pied nu et de couvrir le pied, grace à ça :
IMG_3431

Continue reading « Comète Paris : un Pyjama qui ne s’en laisse pas compter*  ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

#CestMonHistoire – Quand y en a plus… y en a encore

Après l’accouchement compliqué que j’ai vécu, j’avoue que je n’imaginais pas la moindre seconde qu’il pourrait y avoir des suites ou des complications. Tout au moins, pas avant la prochaine grossesse.
Et bien c’est toujours quand on ne s’y attends pas qu’on à la surprise de se faire rattraper … par une mauvaise surprise.

Heureusement pour moi, il y a plus de peur que de mal.
Pendant les 6 semaines qui ont suivi la naissance de ma fille j’ai scrupuleusement observé toutes les consignes médicales et traitements qu’on m’avait prescrit. Du coup, en jetant la dernière seringue d’anti-coagulant, je me suis dit qu’on passait à une nouvelle étape de l’aventure ; celle où la routine se met en place et où j’allais commencer à retaper les dégâts de mon corps.
Mais ça, c’était avant le contrôle médical et l’échographie qui m’a valu un aller simple aux urgence …

Vu les soucis rencontrés lors de l’accouchement, on m’avait dit de faire la visite post-partum chez mon gyneco (et pas avec une sage femme) afin d’avoir un contrôle complet.
J’ai donc pris rendez-vous et me suis rendue dans ses nouveaux locaux hyper chics, en bordure du bois de Vincennes. Sur place on papote, on fait des risettes au bébé et je lui pose le demi millier de questions que j’avais.
Puis on passe à l’examen. Tout semble aller de soit jusqu’au moment de l’echo. Là, je l’ai senti beaucoup moins folâtre et il m’a demandé de lui confirmer que j’avais bien eut 2 révisions utérines car … il restait un morceau.

Sur le coup je ne l’ai pas cru, vu que je n’avais pas de « vrais saignements » et pas de douleurs « anormales ». Mais l’image était bien là… un morceau de 2,5cm, en partie calcifié 😢.

Du coup pas d’autre choix que de me rendre aux urgences de la maternité, avec un courrier du gyneco et les images de l’examen. Le gynéco prenant soin de m’expliquer qu’il faudrait opérer 😓.
J’ai donc sauté dans un taxi et mon mari ma rejoint sur place. A ce me moment ma plus grande crainte était qu’on me sépare (encore) de mon bebe -à cause de l’hospitalisation- et que je doive interrompre l’allaitement.
J’en pleurais rien que d’y penser et j’étais aussi anxieuse qu’énervée en rentrant dans la salle d’examen.

Continue reading « #CestMonHistoire – Quand y en a plus… y en a encore »

Rendez-vous sur Hellocoton !