Shopping spécial rentrée (+ codes promo Aliexpress en fin d’article)

C’est bientôt septembre et à ce titre on croule sous les offres de rentrée : équipement de sport, matériel scolaire etc. Et ça, même lorsqu’on a pas d’enfants scolarisés.
Pour autant, je trouve que c’est l’occasion de s’offrir un petit quelque chose. On repart pour une année et on laisse l’été derrière nous, on peut bien s’offrir un petit plaisir pour compenser, non ? Ou alors c’est ma nostalgie des courses de rentrée scolaire qui cherche à se justifier 😀 ? Car oui, j’adorais acheter mon trousseau de rentrée lorsque j’étais gosse ^^ !

Enfin bref…
L’idée est que cette année j’ai laissé le choix aux filles et elles ont opté pour un nouveau sac à dos. Elles voulaient un truc avec de la licorne et aucune de mes propositions n’a abouti pendant les vacances. Et pour cause, quand je vois leur choix final je comprend que j’étais loin du compte !
Leur choix était nettement plus glossy-girly que ce que j’avais envisagé :


Il faut dire que si j’ai accepté ce choix c’est parce que le site Aliexpress nous l’a offert (et que j’ai donc été plus souple que d’habitude)

L’opération « Notre rentrée à tous »

Continue reading « Shopping spécial rentrée (+ codes promo Aliexpress en fin d’article) »

3 conseils pour préparer facilement ses faire-parts de naissance

Quel est celui ou celle qui n’a pas déjà reçu un faire part de naissance plus de 6 mois après la naissance dudit bébé, voire carrément après son premier anniversaire ? 😀
Car même si la tradition du faire part de naissance a tendance à s’amoindrir, cela reste une étape importante pour bon nombre de futurs parents, surtout si c’est le 1er enfant. Et pourtant, ça vire vite à la galère si on ne s’organise pas comme il faut !
Personnellement j’admets avoir trainé en longueur pour ma seconde fille, alors que j’étais over-the-top pour la première (faire part reçu par la famille à moins de 2 mois après la naissance, et BIM !  😛 )
A l’occasion de ma série sur « les trucs à savoir pour les futurs parents »voici donc quelles astuces pour assurer le faire part de naissance que ce soit pour un premier enfant…  ou les suivants ! 

Conseil n°1 :  Choisir le faire-part avant la naissance 

Le truc pour réussir son faire part et l’envoyer dans les temps, c’est avant tout de s’y prendre en avance. Tout ce qu’on peut faire avant la naissance doit l’être (comme quoi la grossesse ne sert pas qu’à traquer les box de naissance gratuites)
Et si c’est votre premier c’est encore plus vrai car il va falloir du temps pour choisir le faire-part de vos rêves, celui qui vous ressemble et  qui se chargera d’annoncer la grande nouvelle. Car il y a les faire-parts avec ou sans photo, avec ou sans rabats, avec ou sans décorations en relief, etc…
Soyons honnête : vous allez vous noyer dans les choix, il ne faut donc pas hésiter à prendre du temps et vous immerger dans les sites de faire-parts et/ou dans Pinterest.
Personnellement je vous recommande de créer des comptes pour sélectionner les modèles qui vous plaisent et faire un petit shopping virtuel, avant d’en discuter avec votre moitié. Et commencez par faire vos armes sur un seul site avant de partir dans tous les sens, car les différents modules et éléments à déterminer peuvent prendre du temps. Vous pouvez commencez par personnaliser votre faire-part de naissance avec Popcarte pour vous habituer.

Pro tip : si c’est votre premier et que vous savez que vous souhaitez plusieurs enfants, pensez à choisir un faire part dont vous pourrez faire des rééditions personnalisées pour chaque enfant.C’est l’occasion de rigoler en tentant des faires-parts de tous les sexes et tous les prénoms possible.

Prenez garde toutefois à regarder assez vite les prix, car beaucoup de modèles abordables peuvent devenir chers dès qu’on commence à rajouter une option par ci, une option par là. Le nombre de faire-parts (et les timbres associés) peuvent aussi faire gonfler le prix : il faut donc faire la liste des destinataires dès le début. 

Enfin prenez garde aux codes promos qui circulent : seront-ils encore valables après la naissance de bébé ? Sont-ils valables pour la quantité de faire-parts que vous voulez ? 

Conseil n°2 : Faite une liste de tout ce qu’il vous faut, après la naissance, pour passer la commande au plus vite. 

Idéalement je vous conseille d’arrêter votre choix sur 1 ou 2 modèles de faire-parts, 1 mois avant la naissance de bébé. Personnalisez avec vos propres textes et informations pour faire « comme ci », puis notez religieusement ce qu’il vous faudra pour les finir après la naissance.

Continue reading « 3 conseils pour préparer facilement ses faire-parts de naissance »

L’astuce de la bouillotte, pour faire dormir les nourrissons dans leur lit

En stories, cette semaine, je vous montrait mon “truc” pour faire dormir Gaby toute seule sans son lit. Car comme sa sœur avant elle , et de nombreux bébé portés, Gaby n’aime rien tant que de dormir dans les bras ou en portage. Et avec les régurgitations monstre qu’elle nous a fait, j’ai même pris l’habitude de la faire dormir sur moi une bonne partie de la nuit🤫.
Pourtant, il y a bien des moments où j’ai besoin d’avoir les mains libres, et sans écharpe de portage. Et la faire dormir « seule » dans son lit ou dans le mien devient alors un objectif quelque peu frustrant …

Sachant qu’elle m’aime pas être posée ça devient vite compliqué.
Pour ce faire, j’avais essayé plein de choses avec sa grande sœur et rien n’avait fonctionné.  J’avais d’ailleurs dévoré les livres sur le sommeil des enfants.
Mais avec Gaby il y a deux trucs qui fonctionnent plutôt bien : le Topponcino (dont je vous parlerais bientôt) et le “coup de la bouillotte”.

C’est quoi l’astuce de la bouillotte ?

L’astuce est très simple :
Il s’agit d’endormir le bébé au bras ou au sein, puis de déposer dans son lit avec un petit poids sur lui (là où vous aviez votre main ou votre bras).

Ça sécurise bébé, qui se sent entouré et au chaud, et ça sécurise les mamans qui ont peur que bébé se retourne (oui, même à un mois 🙄).
Chez nous on utilise une petite bouillotte à graines de lin, qui sert normalement pour le cou et les épaules.
C’est parfait (dès lors qu’elle fait moins d’un kilo) car on peut répartir le poids comme on veut et qu’il n’y a pas de risque de brulure ou de fuite.

Capture d’écran 2019-08-28 à 11.47.30.png

Et comme j’aime les gadgets, notre bouillotte est en forme de renard-serpent 💁‍♀️
C’est d’ailleurs sa forme particulière qui semble vous avoir tous séduits
Au point que je ne sais pas ce qui a remporté le plus de succès dans la storie Instagram : l’astuce ou le côté kawaï de ma bouillotte 🤗
Mais du coup pour répondre aux curieuses et au shopping addicts vous pouvez trouver cette petite bouillotte sur Amazon ici :

Et vous, c’est quoi vos trucs pour faire dormir bébé dans son lit ?

La collection Bébé Balthazar : notre coup de coeur littéraire pour les tous petits

Depuis que je suis en congé mat, c’est la GROSSE galère pour faire faire la sieste ou un temps calme à MissJ 😩. Nous n’arrivions plus à lui faire faire de sieste depuis ses 20 mois, mais sa nounou obtenait une petite heure d’endormissement lorsqu’elle la gardait sans qu’on soit à la maison. Mais depuis mon congé, il est tout bonnement inconcevable que je m’isole dans la chambre à côté de la sienne. 🤨
Au point qu’il me faille caler mes rdv médicaux sur l’heure du repas (de façon à obtenir un temps calme en mon absence). Sinon impossible qu’elle se calme ou dorme…
Par contre sortez là en poussette à 17h et voilà qu’elle tombe en sommeil comme si de rien n’était 😓

De guerre lasse j’ai fini par accepter qu’elle fasse ses temps calmes dans MA chambre (pendant que -j’essaie- de me reposer😒).
Certes ça ne marche pas à tous les coups (car mademoiselle à besoin de causer), mais ça me permet de souffler.

Et si on en est arrivé là, c’est grâce à 2 choses :

  • son Lunii 
  • ses livres de Bébé Balthazar.

Les deux lui permettent de se focaliser sur des histoires extérieures à ce qui se passent dans la chambre, et de la « couper » de nous. Elle s’évade en quelque sorte, en s’ancrant sur les éléments d’un récit bien calibrer pour son âge.

Je vous ai déjà parlé de Lunii mais aujourd’hui j’avais envie de vous parler de la collection Bébé Balthazar.
On lui a tellement lu et relu ces livres depuis qu’elle est toute petite qu’elle les connaît par cœur et se les raconte à voix haute.
Depuis mon retour à la maison j’ai déjà pu l’observer jouer seule, en s’inventant des histoires avec ses voitures ou des personnages ; mais je suis toujours scotchée quand je la voit lire ces histoires à voix haute.

Capture d’écran 2019-04-07 à 12.22.33.png
Collection Bébé Balthazar aux editions Hatier Jeunesse – 5,95euros le volumes

Elle raconte l’histoire très fidèlement mais pointe aussi des éléments important des illustrations ; des points de détails dont on a parlé ensemble et qui ne sont pas forcement inclus dans l’histoire. Malgré sa mémoire photographique j’ai vraiment l’impression qu’elle s’est appropriée ces histoires mi poétiques mi rationnelles.

Au début j’avais craqué sur la dimension Montessori de ces petits livres, puis j’ai appris à apprécier l’aspect léger et délétère de certaines scénettes.
En tout cas MissJ a clairement ses préférences dans la collection (oui, oui, je les ait tous acheté :-° ) et je suis ravie de voir la façon dont elle se les ait approprié.

Continue reading « La collection Bébé Balthazar : notre coup de coeur littéraire pour les tous petits »

Quand la routine du nouveau né s’installe

J+15 après le retour de la maternité.
La routine d’un nourrisson c’est tout juste installée après 2 pics de croissances particulièrement “voraces” 🙈
J’ai réappris à faire mes noeuds de portage (merci @betty_petitspandaszen 😘), à donner un bain à un tout petit et à flipper pour tout et n’importe quoi.

Capture d’écran 2019-04-07 à 12.38.10

Car oui, je suis de ces mamans qui angoissent pour un rien au point de prendre un rdv avec le pédiatre à 2h du matin car bébé a le nez qui coule, ou se demander sans cesse pourquoi elle régurgite un jour et pas le lendemain.

Il faut dire que, chez moi, le post partum fait ressortir des angoisses qui confinent à l épisode dépressif. Pourtant, en dehors de ce travail sur soit … et l’ impression de vivre avec un tube digestif appelé bébé… je suis tellement ravie de vivre ces moments de calme quand Gaby dort, repue, et que le calme règne à la maison!

Sentir ce petit corps qui s abandonne contre soit tandis qu’on se repose en savourant ces instants hors du temps, ça n’a pas d’équivalent !
C’est juste précieux et riche d’impressions à chérir : la respiration rythmée du bébé, son poids sur soit, la lumière printanière, l odeur neutre et pourtant unique du bébé, les bruits de la rue au loin, et les petits couinements d’un nourrisson qui laissent entendre qu’il faudra bientôt penser à une tétée ou un changement de couche.

Alors oui, c’est fatiguant ce rythme tétée-colique-couche mais quand on sait que ça n’a qu’un temps on en apprécie d’autant plus ces pauses magiques entre deux triptyques du nouveau né

Une solution facile et écologique aux bobos de l’allaitement : les coquillages !

A l’heure où vous êtes sans doute nombreuses à faire les sirènes 🧜🏻‍♀️ sur la plage, j’ai eu envie de vous parler d’un produit qui fait le lien entre la mer et l’allaitement 🤱.

T6DZJd9+Ssa216wvW9toAA

 

Même si ma photo n’est pas très nette, vous aurez peut-être reconnu les coquillages d’allaitement.
Car, oui, il existe des coquillages taillés exprès pour les problèmes des femmes allaitantes ^^. Je me suis tellement intéressée à la question en debut d’allaitement que j’ai sans doute amassé TROP d’infos sur ce type de produit 🤫
Il faut dire que j’ai eu le droit à des débuts un brin compliqués, qui m’ont incité à chercher d’autres protections que les disques en coton.

Or, en cherchant des alternatives écologiques, je suis tombée sur 2 choix possibles : les coupelles en argent (oui oui ) et les coupelles en coquillages.

Soyons clair, ça fait quand même chelou de se dire qu’on va mettre des coquillages en nipples ( 🐚 = 🧜🏻‍♀️non ? ). Annoncé tel quel au mari, ça sonne entre un jeu de rôle coquin et un gentil délire de hippies.
Pourtant, après avoir hésité entre les 2 solutions j’ai privilégié les coquillages ( oblige). Et passé le premier quart d’heure -où l’on se demande ce qu’on est en train de faire- ça a été une très agréable surprise.

D’abord ça fait du bien là où on les porte. C’est très doux et un peu frais.
Perso je ne recommande pas le H24 mais plutôt d’alterner air libre et port dans le soutien gorge. Et surtout : portez les juste apres la tétée pour que la zone sensible profite des gouttes de lait pour cicatriser bien à l’abri dans le coquillage !

Md4rCE1dR52RfhpnL0gaDQ

Ensuite je tiens à dire que ça tient très bien en place dans le soutien gorge ou la brassière. Certes, si vous avez des vêtements très fins ça pointe un peu, mais ça reste plus discret que les gros pad en coton qu’on m’avait donné à la maternité 😛 Continue reading « Une solution facile et écologique aux bobos de l’allaitement : les coquillages ! »

Il était une fois … ses premiers pas dans la neige

Comme tout le monde, ce matin, j’ai pris la clef des champs et ai emmené ma mini miss découvrir les joies de la neige.
Avec plus de 12h de flocons sur la région parisienne, c’était l’occasion où jamais d’aller vivre une expérience enneigée dans notre voisinage.
Et ça tombe bien, il y a un super parc associatif à côté de chez nous : le bien nommé « Terrain d’Aventure » !

D’ailleurs j’ai eut la chance d’arriver au parc juste après son ouverture.
J’ai donc plus ou moins jeté MissJ  au milieu de 15 cm de neige immaculée ❄ !

Au début elle a trouvé ça étrange🧐,
puis humide🤨,
puis froid 😣.

Et finalement elle voulait absolument la voir et l étudier … mais depuis les bras 😂 !

Car on a beau se faire plein de films sur la découverte de la neige par son enfant… on oublie souvent que 15 ou 10cm de neige ça représente un sacré défi pour lui lorsqu’il faut se déplacer.
Et personnellement ça m’a rappelé les premières fois où j’ai mis mon chat dans la neige : il vous regarde d’un air perdu en se demanda ce qu’il a bien pu faire pour se retrouver dans cette galère 😀

Il n’empêche que ces 15 minutes de sorties avant de l’emmener chez la nounou étaient une rudement bonne idée.
Car la Maman s’est fait de chouettes souvenirs, tandis que MissJ a fait « comme» une nouvelle activité d’éveil ! 🤓
Et c’est sans compter la super séance photo souvenir 😀

Et dire que j’avais complètement oublié qu’elle avait un pilote à sa taille dans les cartons à la cave…
A la place de ça je l’ai sorti avec 2 paires de chaussettes, des bottes de pluie, un corsaire et un jean doublé + une triple épaisseur sous le manteau ^^ #modeOignonActivé
La sortie n’a duré que 15 minutes donc ça allait mais j’ai interet de m’en souvenir pour le jour où on veut l’emmener au ski 😀

Retour sur ma thalasso « Jeune Maman » et Focus sur les activités de bébé et papa

On a parlé des bienfaits de la thalasso jeune maman pour la maman, mais qu’en est-il pour le bébé et l’accompagnant ? 😉

 

La thalasso côté bébé

Une de mes principales préoccupations quand je préparais cette thalasso post-natale était « est ce qu’ils auront tout ce qu’il faut pour bébé« . Comme toute jeune maman anxieuse qui se respecte, j’avais appelé pour me rassurer et force est de constater qu’en arrivant il y avait : tapis de change, chauffe biberon et lit parapluie dans la chambre. Au restaurant aussi il y avait aussi un bon nombre de chaises hautes et un personnel aux petits soins pour l’accueil des tout-petits.

Et avec le recul, je dois bien dire que je m’inquiétais de peu de choses car on pratique le cododo (autant vous dire qu’on a adoré notre lit queen size), l’allaitement et la DME.

J’avais tort de me faire du souci puisqu’il me fallait à peine la moitié du matériel qui nous attendait.
Du coup notre chambre nous a paru vraiment au poil, avec de l’espace et tout ce qu’il fallait pour une petite vie de famille bien remplie.

Miss J sagement installée sur le sol de la chambre avec ses jouets

Au delà du personnel j’ai aussi été très agréablement surprise par l’accueil très sympathique qui était partout réservé à notre petit bébé de 6 mois.
Les gens se sont montrés compréhensifs quand elle râlait, admiratifs quand elle était sage et toujours très facilitants avec nous.

J’ai ainsi pu allaiter MissJ dans le solarium et entre mes soins, et elle a trouvé sa place à la piscine ou entre les transats !

D’ailleurs elle a très vite été connue comme le loup blanc et il nous arrivait d’entendre dans les couloirs « oh tu as vu cette petite c’est MissJ ». Genre : « ma fille cette it-girl ».

Mais en dehors de l’ambiance et des questions d’infrastructure j’étais surtout TRES impatiente de faire les soins spéciaux bébé prévus dans la cure post-natale de Thalazur Carnac.
A savoir :

  • le bain microbulle maman/bébé
  • l’atelier massage.

Et je n’ai pas été déçue 😉

  1. Le bain Microbulle

Qu’est ce que c’est ?

C’est un peu un jacuzzi pour personne très très sensible. Maman et bébé sont accueillis dans une cabine dédiée avec un espace de change pour bébé :

L’accompagnant est avec eux (ou à défaut une hydrothérapeute) pour gérer le déshabillage et l’installation de bébé dans la baignoire une fois que maman s’y est posée. On lance alors la production de toutes petites bulles qui viennent chatouiller la peau et stimuler doucement maman et bébé.

La séance dure 5/10 minutes (je ne me rappelle plus trop) et permet de passer un moment de complicité à 2 (ou à 3) en gorgeant la peau de minéraux et en se stimulant avec ses microbulles.
D’ailleurs c’est l’un des soins qui expliquent pourquoi la cure est recommandée quand bébé a entre 3 et 6 mois, car c’est le moment où ce type de soin le stimule au mieux (je ne me verrais pas trop faire ce soin calmement avec la mini tornade de 15 mois :D)

2. L’atelier massage

Très grand classique des activités parents-bébé j’étais très contente de bénéficier de cet atelier pendant la cure. Et pour varier les plaisirs c’est le papa qui s’y est collé pendant que maman regardait 😉

 

On était accompagnés par une professionnelle munie d’un poupon pour montrer les gestes pendant que le papa les réalisait sur notre « vrai » bébé.

Continue reading « Retour sur ma thalasso « Jeune Maman » et Focus sur les activités de bébé et papa »

Coup de coeur pour les lainages EmoiEmoi

J’ai eut le plaisir de recevoir un gilet Emoi_emoi pour MissJ.
Une marque qui me donnait envie depuis longtemps! Du coup j’attendais le colis avec impatience, sachant que ce joli gilet allait être accompagné du célèbre Petit Loup de la créatrice Mainsauvage (la version en édition limitée pour EmoiEmoi justement).
Je les ait reçu un peu avant noël et je peux vous dire que je suis encore plus ravie !

Quand je vois la qualité de la maille je comprends mieux les prix de la marque (tarifs qui m’ont démotivés plus d’une fois sur leur site).

C’est épais, doux et confortable, je suis proprement enchantée par cette qualité.


En plus cette couleur caramel est géniale car ni beige, ni moutarde, ni marron, mais un condensé de tout ceci ^^ ça flatte naturellement le teint et je peux vous dire que je repère facilement MissJ quand elle le porte.
(D’ailleurs comme il s’agit d’un gilet, je me suis permis de le prendre directement en 2 ans … comme ça je suis sûre de le lui faire porter longtemps#yapasdepetiteseconomies)

Et que dire du Petit Loup si ce n’est qu’il est tout bonnement génial !
Avec ces longues pattes et ses longs bras j’avais déjà craqué dessus dans l’idée d’en faire un objet de déco ; mais depuis qu’il est là on s’amuse aussi à le mettre en sac à dos à MissJ et a jouer aux marionnettes avec.

Continue reading « Coup de coeur pour les lainages EmoiEmoi »

Retour sur la préparation de Noel avec un bambin

Au début du mois de décembre je vous parlais de nos idées et envies pour la préparation de l’avent et des fêtes de Noël avec un tout petit. Presque un mois plus tard il est temps pour nous de tirer un premier bilan avant de signifier la fin de carrière à ce si joli sapin qui a illuminé nos fêtes de fin d’année !

Du sapin de Noël en présence d’un bambin

J’avais vu beaucoup de mamans anticiper la rencontre de l’arbre de Noël avec un bambin qui veut tout toucher.
Sachant que toutes mes décos sont, soit fragiles, soit pas du tout bébéproof, j’avais commencé à me poser des questions quant à la pertinence de cet arbre de Noël.

Mais finalement ça c’est super bien passé… une fois le sapin installé.
Car oui, j’ai quand même 3 boules en verre qui ont succombé à l’installation😥, et deux boules plastiques qui ont été proprement décapitées à coup d’incisives 😷
Que voulez vous, il semble que MissJ ait eut besoin de mordre jusqu’à tordre les attaches (on en rigolera l’année prochaine quand on retrouvera ces boules estropiées parmi les autres).

Mais depuis lors, la miss a beaucoup apprécié l’arbre, ses décos et ses lumières qui clignotent.
Elle nous a gratifié plusieurs fois d’un « Whaou » retentissant, et tenait à tout prix à le montrer aux voisins sur le pas de la porte, ou à ses grands parents lors d’un facetime.

Il y a bien eut quelques tentatives de vol de boules mais je n’avais mis que des boules en papiers en bas, et elle retirait la main quand on lui demandait de ne pas toucher

Du changement de repère lorsqu’on défait le sapin.

Chez nous c’est une tradition, on démonte le sapin le weekend de l’épiphanie. D’abord parce que toutes les bonnes choses ont une fin. Mais aussi parce qu’il faut s’y atteler un moment ou un autre et que la veille de la galette permet d’atténuer un peu la chose.
Je craignais un peu la réaction de MissJ car la veille encore elle montrait son sapin avec fierté et s’amusait à faire des « whaou » devant les lumières clignotantes.

Après discussion avec la communauté instagram on s’est décidé à la faire participer au démontage comme elle avait participer au montage.
Et ce fut une très bonne idée. On a fait ça en famille et elle a participé avec autant d’enthousiasme que lors de la préparation. Le seul hic est qu’elle ne comprenait pas pourquoi on mettait les décos dans la caisse et pas dans le sapin. Continue reading « Retour sur la préparation de Noel avec un bambin »