La folie des jouets en bois Lidl

Il y a deux semaines j’ai été invitée par l’attachée de presse Lidl pour découvrir leur collection de jouets en bois. Une invitation que j ai tenu à honorer car je tenais à savoir ce qu’il en était du sourcing et du lieu de fabrication. Parce qu’en tant que fan de jouets en bois, je peux vous dire que j’ai du mal à sources des produits norme CE qui garantissent un mode de fabrication propre et éthique… et qui ne coûtent pas un rein !

En tout cas c’était bien l’envie d’enquêter qui m a amené à cette présentation presse. Et puis une fois sur place… je crois que j’ai un perdu la tête ! 😵

En arrivant j’ai découverts une énorme collection de jouets pour tout âges, avec des maisons de poupée, des circuits de train, des dînettes, des trotteurs, des bateaux pirates, des activités créatives et j’en passe et des meilleurs ! C’est bien simple, s’il avait été possible d’acheter les jouets je serais partie avec la moitié des jouets testés !!!

Sortie de la collection le 2 novembre : préparez-vous, ça va être l’émeute !

C’est la deuxième année que Lidl sort tout un catalogue de jouets en bois. Et en tant que toute nouvelle jeune maman, je n’avais pas connaissance de l’hystérie que cela a créé l’année dernière. Continue reading « La folie des jouets en bois Lidl »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 2 : Comment j’ai fait accepter le biberon à mon bébé !

En lisant le billet précédent vous aurez compris que j’ai vécu un vrai cauchemar à la veille de ma reprise du boulot puisque que mon bébé de 3 mois refusait catégoriquement le biberon.
Alors que j’avais (évidemment) acheté tous les biberons du monde. J’avais aussi essayé avec mon lait et du lait maternisé, avec du lait froid, tiède, chaud… Avec tétine en caoutchouc, silicone etc.
Et je ne comptais plus le nombre d’heures passées sur internet à chercher une solution !
J’ai même hurlé ma détresse plusieurs fois sur Instagram en recevant plus d’une centaine de messages de conseil, soutien, etc.

Donc à 15 jours de la reprise, je n’en menais pas large et j’ai passé une horrible période où j’imaginais un bébé pleurant de frustration dans les bras d’une nounou dévastée par la situation. Certaines supportent ce type de stress ? Et bien je n’en fais pas partie.
Sans être une ayatollah de l’éducation bienveillante, il n’est pas acceptable pour moi de laisser pleurer bébé quand on à la solution à portée de nénés.

Et voici les 3 étapes qui ont précédées la fin du refus du biberon par bébé : 1 conseil + 1 objet + 1 occasion

1- A l’heure du dernier bon conseil

Heureusement pour moi, des amies m’ont remis un peu les choses en place lorsque je les ai vues à cette époque.

Elles m’ont dit avoir connu la même chose et qu’il n’y avait pas 36000 solutions. En étant en crèche familiale, elles avaient aussi vu d’autres bébés allaités ayant le même souci, et que la maman pouvait faire ce qu’elle voulait : la situation ne se débloquait que lorsqu’on entrait « pour de vrai » dans la situation qui donnait lieu à la nécessité de ce biberon.

Donc en gros : tant qu’il existe un plan B, bébé est capable de se retenir et d’attendre.

Continue reading « Bébé refuse le biberon, que faire ? Partie 2 : Comment j’ai fait accepter le biberon à mon bébé ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand vient le moment de penser à soit

La semaine dernière, pour la 1ère fois depuis la naissance de la poupette, j’ai passé une journée à ne m’occuper que de moi (ou presque).

J’ai posé un RTT et je suis aller profiter d’une journée au spa ♨️offerte par mes collègues.
Il faut savoir qu’avant, j’allais très souvent au spa (cela faisait en quelque sorte partie de mon boulot 😎). Mais avec la grossesse j’y ai mis un sacré frein, et la naissance n’a pas amélioré les choses.

Il y a d’abord eut les premiers moments magiques, suivis des premières semaines éprouvantes et enfin plusieurs mois tous plus riches les uns que les autres!
Quand MissJ à eut 4 mois, je m’étais dit que j’allais enfin pouvoir souffler et prendre soin de moi (j’avais même préparé un post instagram sur les cosmétiques post-accouchement 😏).Mais c’était sans compter la reprise du boulot – avec un rythme assez fou- et ma volonté de poursuivre l’allaitement exclusif. Et finalement les cosmétiques dont j avais fait l’acquisition sont restés au placard tandis que je restais avec mon gras du bide et mon grain de peau désastreux.

Au final, je ne regrette aucun de mes choix et je ne changerais rien à ce qui s’est déroulé ces 6 derniers mois (voir les 12 derniers). Mais pour survivre à tout ça je me suis littéralement fondue dans le quotidien pour appréhender petit à petit la vie de maman, puis la vie de working mum. 😕

Mon Côté Maman vous le dit « Je peux pas j’ai spa »

Sauf qu’à force de « petit à petit », je me suis oubliée.

Car si l’on parle beaucoup de la double journée des femmes (maman et salariée), je crois qu’il y a un virage beaucoup plus compliqué à négocier pour les mères de notre génération : le fait d’apprendre à conjuguer nos 3 vies différentes (et non plus deux).
Il y a notre vie familiale, notre vie professionnelle … mais aussi notre vie d’individuE.
Celle d’une personne qui n’est ni maman, ni épouse, ni professionnelle. Celle qui a un ego, des envies et qui n’a pas pas envie de s’oublier au milieu de ses autres rôles (ce qu’acceptaient sans doute plus facilement nos mères et nos grands mère). Cette individuE, on peut certes la caricaturer comme « la femme » qui  a besoin d’un bon massage, d’un magazine et boisson chaude, mais c’est avant tout notre unicité. On est parfaitement capable de la mettre de côté pour accomplir pleinement nos autres rôles, mais si on ne nourrit pas cette personne que l’on est, je crains qu’on se réveille un jour à sec … et que la crise soit très très douloureuse.
Non?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment j’ai essayé de ne pas prendre trop de poids pendant ma grossesse, avec une astuce diététique un peu cheloue

La prise de poids était un peu ma hantise de la grossesse.
Il faut dire qu’au début de la grossesse mon IMC était de 32 au lieu de 25 ; même si ça ne se voyait « pas trop » puisque je fais 1m78 (donc la graisse s’étale sur toute ma silhouette :p) !

J’avais donc calculé que je ne devais pas  prendre plus de 7 à 10 kilos pendant l’ensemble de la grossesse (contre 12kg de prise de poids idéale pour une grossesse normale -si j’ai tout compris).

A ce sujet j’ai lu un petit bouquin assez bien fait : Bien manger en attendant bébé : Un bébé en pleine forme sans prendre trop de poids !
Outre le fait d’aborder le problème de front, il y simplifie au maximum les questions nutritionnelles et donne des exemples concrets de bonnes pratiques.
J’ai beaucoup aimé les suggestions de plats à prendre au resto lors du 1er trimestre pour éviter de se faire griller, tout en faisant attention à ce qu’il y a dans l’assiette et l’intérêt minceur/nutritionnel 😉

Livre Bien Manger en attendant bébé

 

Mais ce qui m’a le plus intéressé, c’est la répartition des « types d’aliments » à manger chaque jour.
Parce que la répartition féculent / légume / viande / produits laitiers, c’est loin d’être évident quand on souhaite une grossesse équilibrée sans entrer dans une logique de régime.

Et si on regarde bien :  manger pour 2 c’est manger « presque » la même chose qu’avant la grossesse !
(En terme de quantité le surplus nécessaire équivaut à 2 carrés de chocolat ou un yaourt aux fruits.)

Alors pour m’aider (et me surveiller,) j’avais mis au point une petite méthode qui m’a paru assez simple et facile à vivre. J’en étais déjà très contente mais, en l’ayant partagée sur un forum, j’ai vu qu’elle plaisait beaucoup et m’étais juré de la présenter sur le blog.
Et avec le recul, même si je n’ai utilisé ce « truc » que pendant les 2 premiers mois, force est de constater que je n’ai pris que 10 kilos pendant ma grossesse et en ai 17 de moins au compteur aujourd’hui , 3 mois après l’accouchement

 


Tutoriel:
Comment faire attention à son alimentation pendant la grossesse, sans se prendre la tête ?

Continue reading « Comment j’ai essayé de ne pas prendre trop de poids pendant ma grossesse, avec une astuce diététique un peu cheloue »

Rendez-vous sur Hellocoton !