Retour sur 2 ans de lit au sol (et lit cabane) avec un bambin

C’est la rentrée et chez nous c’est surtout la fin de travaux d’aménagement menés tambours battant sur les 15 derniers jours du mois d’août.
Entre autre pour adapter la maison au fait qu’on a désormais 2 enfants.
Même si je suis encore en cododo avec Gaby je voulais adapter la chambre d’enfant au plus vite, et ça passait surtout par un lit partagé.

MissJ aura ainsi passé 2 ans avec un lit au sol, ou plutôt un lit cabane avec matelas au sol. Un caprice de maman qui voulait à tout prix un lit cabane parce que « c’est trop badass » 😏

Capture d’écran 2019-08-29 à 00.03.41.png

J’aimais le côté structurant de cet espace délimité, et j’adorais l’aspect mimi tout plein de cette cabane à personnaliser.
Le lit au sol était quant à lui un choix basé sur l’approche Montessori. Je l’ai choisi taille « bébé » car je ne voulais pas que MissJ se sente perdue dans un trop grand lit. Mais au final j’ai peu regretté car ce n’étais pas toujours simple pour s’allonger avec elle.

Quel bilan pour le lit au sol avec un bambin ?

Perso j’ai adoré car l’enfant est libre de sortir et d’entrer.
Évidement ça a rendu difficile les siestes puisqu’elle ne voulait pas en faire et passait ainsi son temps à sortir du lit. L’instauration d’un temps calme a permis de remplacer le temps de repos par un moment où elle reste à jouer dans sa chambre en nous offrant une pause 😏

De la même manière la nuit elle quittait son lit pour nous rejoindre. Mais comme on a opté pour le co-dodo ça n’a jamais été un soucis. Mais avec l’arrivée de Gaby et le fait que leur chambre est petite on passe désormais à un lit superposé.

Ça m’a fait tout bizarre de démonter ce lit cabane dont j étais si fière 🙁 ça a d’ailleurs été le premier meuble que j’ai emmené dans la nouvelle maison.

Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin, je suis sure que notre lit superposé apportera aussi son lot de bons souvenirs, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand la fin du congé maternité se profile

5 mois que ma Gaby est née.
5 mois que je suis « coincée » dans mon congé maternité. Je n’utilise pas ce mot au hasard car il résume très fort toute l’ambivalence qui est la mienne, à 15 jours de ma reprise du travail 🙄

J’ai quitté mon poste à la mi-janvier et le reprendrais avec tellement de plaisir dans 15 jours.
Parce que malgré tout l’amour que j’ai pour mes filles et le plaisir que j’ai eut a consacrer ce temps à mon nouveau né, cette grossesse et ces premiers mois auront été noircis par des contraintes qui m’ont tant pesé que je me suis naturellement coupée du reste et me suis tenue en retrait.

D’abord il y a eut les épisodes dépressifs durant la grossesse et après l’accouchement. C’est un sujet sur lequel j’ai pas mal écrit de mon côté mais dont je n’ai pas encore le courage de publier.
Puis il y a eut les hauts et les bas de santé, et enfin l’arrêt maladie de ma nounou qui m’a plongé malgré moi en H24 avec les filles 😨

Avec le recul je sais que j’ai apprécié ces mois au contact constant de mes filles, mais l’épuisement psychologique pèse tellement que j’ai hâte de retrouver un semblant d’équilibre psychologique à la rentrée.
C’est tellement présent que j’arrêterais l’allaitement exclusif aux 6 mois de Gaby (alors que MissJ y a eut le droit jusqu’à 22mois) car je sais ne pas pouvoir assumer les contraintes du tire lait au travail. J’ai besoin de reprendre du temps pour moi, et cela va passer par des vraies pauses déjeuner sans tire-lait. J espère ne pas le regretter plus tard mais comme je souhaite maintenir l allaitement le reste du temps, je ne suis pas trop inquiète.
J’essaye de faire mes choix en les assumant, mais je n’ai aucunement la prétention de dire qu’ils sont meilleurs que ceux des autres 😉

Capture d’écran 2019-08-28 à 23.55.33.png

Et tandis que j essaye de profiter de ces 15 derniers jours de « mère au foyer » j’ai hâte d’être à la rentrée ! Vivement le travail 🤪

Rendez-vous sur Hellocoton !

Arrêt maladie, maternage et isolement

J’ai cherché quel texte mettre sur cette photo mais je n’en ai pas trouvé. Pour moi elle résume assez bien ce qui fait mes jours ces temps ci…

Capture d’écran 2019-08-28 à 23.10.25.png

Cela fait un mois que je n’ai rien publié, parce que ça fait un mois que je n’ai rien su dire. En décembre dernier j’ai eut un épisode dépressif que j’ai su identifier très clairement et rapidement. Mais depuis un mois, qqch n’allait plus. Ça commence à changer, doucement, simplement.
À changer assez bien pour que je veuille sortir un peu de mon isolement et reprendre la parole ici.

Gaby va superbement bien et MissJ est une vraie tornade d’énergie.
Ça fait 2 mois et demi que notre petite famille tourne désormais à 4, et je suis ravie de l’équilibre qu’on s’est construit. Malgré les aléas de santé et les les aléas de la vie on est vraiment heureux.

Mais parfois, il faut savoir s’isoler et se concentrer sur ça ; pour se stabiliser et repartir du bon pied. Merci pour vos petits messages inquiet mais : « ça va ».
J’ai juste besoin d’un peu de temps pour digérer et pour profiter de ma gaby.

Je ne vais pas reprendre le boulot avant la fin de l’été et savoir qu’on est ensemble jusqu’à ces 6 mois me permets de me projeter de façon bien plus évidente et satisfaisante. Pour moi, maniaque de l’organisation et des agendas, c’est un sacré bon point d’ancrage 😋
Ça permet aussi de s’accorder le temps de se reposer et de digérer le post partum, le décès de mon grand père, l’anémie et les différentes choses qui marquent le climat assez bizarre de ce printemps.
Il m’arrive de pas quitter ma chambre de la journée ces jours ci, mais c’est cathartique, comme une petite immersion cocoon avant d’émerger.
Et d’ici juin j’aurais bien repris pied. Pied à pied justement 😏 Vous vous débarrasser pas de moi comme ça 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Du cap des 24 mois – billet garanti avec nostalgie –

Avec l’excitation des vacances #MissJ à tendance à faire la sieste un jour sur deux.
Ça ne l’empêche pas de se coucher à pas d’heure mais comme on règle notre rythme sur le sien, on s’en fiche un peu 😏.

Sauf cet après-midi là, en promenade sur la plage. Ce jour là il ne lui a pas fallut 15m pour s’endormir … sur les épaules de son père 😚
D’abord on a été un peu surpris, car on ne pensait pas qu’elle puisse s’endormir dans cette drôle de position. Puis il n’a pas fallut longtemps pour qu’on se mette à gagatiser 😙

mv3nYYuiTqir+SG4Iv31qwCar oui, cette grande fille qui va fêter ses 2 ans avec ses copines, parle comme une pipelette et fait régner l’ordre et (sa) justice dans son entourage, reste un encore un bébé qui a besoin de ses pauses tendresse et de siestes impromptues pour régénérer ses batteries.

J’adore cette contradiction que je trouve touchante et si propre à cet âge charnière que sont les 24 mois.
Ni tout à fait un bébé, ni tout à fait un enfant. On parle de « bambin » mais je trouve que ça ne matérialise pas assez la bascule entre le bambin et le jeune enfant ; celui capable de remettre à leur place les adultes qui ne leur accorde pas le statut de « personne à part entière ».

Cette photo je pense que je ne vais pas tarder à la faire imprimer car elle est un très beau symbole de cette charnière qui me rend toute chose ☺️
Je suis ravie de voir ma MissJ grandir mais je resterais toujours nostalgique de chacune de ses étapes qui la pousse un peu plus loin de mes bras …

O5z7+v4jSpeJ%hXEgSJ+QQ

Rendez-vous sur Hellocoton !

Capital Koala, le bon plan pour épargner pour ses enfants

Avec l’arrivée des enfants on modifie tous plus ou moins notre façon de consommer et d’épargner.
Ça se fait d’un coup ou petit à petit, mais on est tous concerné.
On s inquiète de ce qu’on lui donne à manger, des moyens qu’on aura pour l élever et, plus tard, des moyens qu’on aura pour l’accompagner dans ses études.

Pour ma part ne sachant pas épargner je me demandais surtout ce que j’allais faire sur ce point. J’ai beau dépenser moins et plus intelligemment l’argent me brûle toujours les doigts 🙄 De fait on a commencé par mettre en place un virement mensuel indolore (50€) sur un compte bloqué à son nom.
Et depuis 1 an je suis aussi passée sur Capital Koala, un système de cash back internet dédiée à l’épargne pour les enfants.

IMG_20180129_131715-ANIMATION

A chaque fois que j’achète sur internet je passe par Capital Koala et ça cumule des petites sommes pour MissJ qui finissent sur son livret A.

Bilan en 11 mois : 176,28€ 😳 !

Tout ça en achetant les croquettes du chat, mes produits bio, des conneries chinoises, des jouets sur oxybul etc…
Je suis ravie du système même si j’oublie encore parfois de mettre le cash back 🤫

Même si ce n’est pas une épargne « habituelle » c’est une chouette démarche pour les mamans dépensières comme moi 😏

Et on peu même rencarder la famille pour qu’ils participent !
Et si vous voulez un code de parrainage pour gagner 10€ le voici  !

IMG_20180129_131426-ANIMATION

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la veille de la rentrée

Demain c’est la rentrée pour maman. MissJ va alors rester quelques jours à la maison, sous la garde de ses grands parents … en attendant le retour de sa nounou😋.
Car mardi ça sera aussi une nouvelle étape pour MissJ : la garde partagée se fera désormais chez nous, avec une petite fille de 5 mois au lieu d’une copine de 3 ans et son grand frère de 6 ans !

Que de nouveautés pour MissJ , puisqu’elles sera désormais “la grande” et qu’il faudra partager ses jouets et l’attention de nounou avec C. 😏
Et un petit bébé, c’est justement gourmand en attention. Un grand defi pour une petite fille tellement gourmande en attention. J’ai hâte de voir ce que cette nouvelle routine va donner, tout comme j’ai hâte de retrouver des journées où je ne suis pas tout le temps avec ma fille 😅

Capture d’écran 2018-11-10 à 16.52.14Miss J et sa passion pour le RER

Parce que, oui, j’aime ces fins août qui sont une sorte de lune de miel parents-enfants… mais je fatigue quand même beaucoup à tenir des 24/24 en réponse à ma fille 🤪
Je vais évidement profiter de ce dernier week-end avant la rentrée, mais j’ai bien hâte de pouvoir profiter de cette rentrée ; un peu comme lorsqu’on prépare son cartable avec plein de fournitures toutes neuves… ☺️ Bonne rentrée à tous et toutes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Co-dodo avec un bambin (de 20 mois)

Le co-dodo est un sujet toujours présent lorsqu’on a un bébé, et encore plus un bébé allaité. J’en ai déjà parlé et c’est, chez nous, un choix ferme et définitif !
Car quand on allaite un bébé on se facilite grandement la vie si on dort dans le même lit que lui ! (Encore faut il avoir la place pour ça et être d’accord avec son conjoint, je vous l’accorde 😉 )

Par contre dès que votre bébé passe le cap des 1 an et demi, les gens sont très surpris (voire carrément désapprobateurs) quand vous leur dites que vous êtes encore en co-dodo.
Pourtant c’est si simple au quotidien !

Echanges et questions diverses sur le co dodo :

Quand je parle co-dodo avec un bambin la première question qu’on me pose généralement est « et votre vie de couple ?« , cette question s’accompagnant d’une bouche en rond et de regards angoissés. Et je suis toute aussi surprise par cette question… Parce que je veux bien croire que les câlins sont plus confortables sur un matelas queensize en latex « ferme mais confort »; mais faut il vraiment dormir seuls dans une chambre pour avoir une vie de couple ?!?

Ensuite vient la question du « mais tu arrives à dormir » ?
Or, je pense qu’il est plus difficile de s’imaginer ce qu’est le cododo avec un bambin qu’une chambre où on ne baise pas.
Généralement un enfant ça bouge dans tous les sens dans son sommeil. Et un bambin allaité encore plus puisqu’il va chercher sa tétée en mode somnambule (pour autant il reste super efficace).
Pourtant en co-dodo je vous certifie que, malgré le mouvement, vous dormez tous comme des loirs !
Quand je suis tombée sur cette animation je n’ai pas pu résister. Car ce qu’elle dépeint totalement c’est ce qui se passe vraiment en co-dodo :

buenas-noches.gif

 

Et c’est quoi notre experience co dodo avec notre MissJ de 20 mois ?

MissJ à dormi en co dodo complet de 0 à 3 mois et demi, puis de ces 4mois et demi à … aujourd’hui. Elle s’endormait dans notre lit et on l’y rejoignait en cours de nuit pour une serie de 3 à 6 tétée en fonction des nuits.

Toutefois depuis notre déménagement MissJ s’endort dans sa chambre et y reste jusqu’à 2h30 ou 4h. Ensuite elle se réveille et nous rejoint pour sa 1ère tétée et finir la nuit dans son coin de lit.
Au matin, elle lève la tête et vient nous faire de gros câlins (quand elle est bien lunée) ou râle parce qu’elle ne veut pas se lever (oui oui, à 20 mois elle refuse régulierement de se lever ^^) . Parfois elle est même très excitée et réveille son père à coups de pied dans les côtes ou de baffes sur l’épaule (l’amour s’exprime parfois dans assez violemment chez elle ^^) .

Désormais on commence à l’inciter à rester dormir dans son lit après le 1er réveil « comme une grande fille » mais nous ne lui interdisons pas l’accès au lit parental. Le co dodo étant pour nous un mode de vie plutôt qu’une solution liée à l’allaitement.

 

Reste à savoir comment cela se passera quand la famille s’agrandira car je reste assez septique quant à la pratique de cododo conjoint entre un 2ans et un nourrisson. Mais ça, c’est une autre histoire !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour sur ma thalasso « Jeune Maman » et Focus sur les activités de bébé et papa

On a parlé des bienfaits de la thalasso jeune maman pour la maman, mais qu’en est-il pour le bébé et l’accompagnant ? 😉

 

La thalasso côté bébé

Une de mes principales préoccupations quand je préparais cette thalasso post-natale était « est ce qu’ils auront tout ce qu’il faut pour bébé« . Comme toute jeune maman anxieuse qui se respecte, j’avais appelé pour me rassurer et force est de constater qu’en arrivant il y avait : tapis de change, chauffe biberon et lit parapluie dans la chambre. Au restaurant aussi il y avait aussi un bon nombre de chaises hautes et un personnel aux petits soins pour l’accueil des tout-petits.

Et avec le recul, je dois bien dire que je m’inquiétais de peu de choses car on pratique le cododo (autant vous dire qu’on a adoré notre lit queen size), l’allaitement et la DME.

J’avais tort de me faire du souci puisqu’il me fallait à peine la moitié du matériel qui nous attendait.
Du coup notre chambre nous a paru vraiment au poil, avec de l’espace et tout ce qu’il fallait pour une petite vie de famille bien remplie.

Miss J sagement installée sur le sol de la chambre avec ses jouets

Au delà du personnel j’ai aussi été très agréablement surprise par l’accueil très sympathique qui était partout réservé à notre petit bébé de 6 mois.
Les gens se sont montrés compréhensifs quand elle râlait, admiratifs quand elle était sage et toujours très facilitants avec nous.

J’ai ainsi pu allaiter MissJ dans le solarium et entre mes soins, et elle a trouvé sa place à la piscine ou entre les transats !

D’ailleurs elle a très vite été connue comme le loup blanc et il nous arrivait d’entendre dans les couloirs « oh tu as vu cette petite c’est MissJ ». Genre : « ma fille cette it-girl ».

Mais en dehors de l’ambiance et des questions d’infrastructure j’étais surtout TRES impatiente de faire les soins spéciaux bébé prévus dans la cure post-natale de Thalazur Carnac.
A savoir :

  • le bain microbulle maman/bébé
  • l’atelier massage.

Et je n’ai pas été déçue 😉

  1. Le bain Microbulle

Qu’est ce que c’est ?

C’est un peu un jacuzzi pour personne très très sensible. Maman et bébé sont accueillis dans une cabine dédiée avec un espace de change pour bébé :

L’accompagnant est avec eux (ou à défaut une hydrothérapeute) pour gérer le déshabillage et l’installation de bébé dans la baignoire une fois que maman s’y est posée. On lance alors la production de toutes petites bulles qui viennent chatouiller la peau et stimuler doucement maman et bébé.

La séance dure 5/10 minutes (je ne me rappelle plus trop) et permet de passer un moment de complicité à 2 (ou à 3) en gorgeant la peau de minéraux et en se stimulant avec ses microbulles.
D’ailleurs c’est l’un des soins qui expliquent pourquoi la cure est recommandée quand bébé a entre 3 et 6 mois, car c’est le moment où ce type de soin le stimule au mieux (je ne me verrais pas trop faire ce soin calmement avec la mini tornade de 15 mois :D)

2. L’atelier massage

Très grand classique des activités parents-bébé j’étais très contente de bénéficier de cet atelier pendant la cure. Et pour varier les plaisirs c’est le papa qui s’y est collé pendant que maman regardait 😉

 

On était accompagnés par une professionnelle munie d’un poupon pour montrer les gestes pendant que le papa les réalisait sur notre « vrai » bébé.

Continue reading « Retour sur ma thalasso « Jeune Maman » et Focus sur les activités de bébé et papa »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce que vous devez savoir sur le deuil périnatal et la fausse couche

Aujourd’hui 15 octobre c’est la journée de sensibilisation au deuil périnatal.
Je ne suis sûrement pas la mieux placée pour parler de ça mais comme ça n’arrive pas qu’aux autres je tiens à relayer le message.

Parce que ce type de deuil est rarement pris en compte et que même avec gentillesse, les proches et même les conjoints n’ont pas souvent les bons gestes ou la bonnes attitudes. Que le bébé ait eut 3 mois, 6 mois ou 9 mois un deuil périnatal c’est un deuil frustré car peu de personnes comprennent que, pour nous, ce bébé était là et qu’il existait. C’est une douleur terriblement intime qui nous renferme sur nous même faute d’avoir quelqu’un pour accepter que cet enfant était déjà quelqu’un pour nous.

Journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal - illustration par Lily

Ces bébés des étoiles, on leur a fait une place et on a l’impression d’être les seules à leur accorder une place dans notre histoire et celle de nos proches.
Au lieu de dire « tu auras d’autres bébés » sachez écouter les mamans ayant perdu leur bébé avant même la naissance. Laissez les le nommer et vous parler de lui comme d’une personne. Vous craignez qu’elle ne sur-investisse ce deuil ? Mais comment voulez vous qu’elle ne soit pas hantée par son bébé si personne ne la laisse en parler ?
Avant de lui dire que leur histoire n’avait pas encore commencé, rappelez vous que ce bébé elle l’a voulu, elle l’a porté et elle a senti quand on le lui a retiré.
Peut être que c’est ce qui peut vous faire réaliser ce qu’elle a vécu : on lui a retiré son bébé mort. Voilà.
Je crois que tout est dit?

Continue reading « Ce que vous devez savoir sur le deuil périnatal et la fausse couche »

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 mois et déjà tout d’une grande

Nous sommes le 2 octobre et #MissJ s’est engagée dans le dernier mois de sa 1ère année ! Car même si on ne réalise pas encore … elle a #11mois aujourd’hui😳!!!!

En même temps, quand je l’ai vu joué au parc floral ce week-end, je me suis surprise à la trouver « trop grande fille ».

Elle évolue toute seule sur les jeux, pousse les grand pour passer sur le toboggan, s’assoit sur le banc pour prendre son goûter avec nous, s’essaye à la trottinette sans peur ; et j’en passe et des meilleurs. 😏

 

 

MissJ à 11 mois

D’ailleurs le toboggan parlons en…. Continue reading « 11 mois et déjà tout d’une grande »

Rendez-vous sur Hellocoton !