Retour sur ma thalasso « Jeune Maman » et Focus sur les activités de bébé et papa

On a parlé des bienfaits de la thalasso jeune maman pour la maman, mais qu’en est-il pour le bébé et l’accompagnant ? 😉

 

La thalasso côté bébé

Une de mes principales préoccupations quand je préparais cette thalasso post-natale était « est ce qu’ils auront tout ce qu’il faut pour bébé« . Comme toute jeune maman anxieuse qui se respecte, j’avais appelé pour me rassurer et force est de constater qu’en arrivant il y avait : tapis de change, chauffe biberon et lit parapluie dans la chambre. Au restaurant aussi il y avait aussi un bon nombre de chaises hautes et un personnel aux petits soins pour l’accueil des tout-petits.

Et avec le recul, je dois bien dire que je m’inquiétais de peu de choses car on pratique le cododo (autant vous dire qu’on a adoré notre lit queen size), l’allaitement et la DME.

J’avais tort de me faire du souci puisqu’il me fallait à peine la moitié du matériel qui nous attendait.
Du coup notre chambre nous a paru vraiment au poil, avec de l’espace et tout ce qu’il fallait pour une petite vie de famille bien remplie.

Miss J sagement installée sur le sol de la chambre avec ses jouets

Au delà du personnel j’ai aussi été très agréablement surprise par l’accueil très sympathique qui était partout réservé à notre petit bébé de 6 mois.
Les gens se sont montrés compréhensifs quand elle râlait, admiratifs quand elle était sage et toujours très facilitants avec nous.

J’ai ainsi pu allaiter MissJ dans le solarium et entre mes soins, et elle a trouvé sa place à la piscine ou entre les transats !

D’ailleurs elle a très vite été connue comme le loup blanc et il nous arrivait d’entendre dans les couloirs « oh tu as vu cette petite c’est MissJ ». Genre : « ma fille cette it-girl ».

Mais en dehors de l’ambiance et des questions d’infrastructure j’étais surtout TRES impatiente de faire les soins spéciaux bébé prévus dans la cure post-natale de Thalazur Carnac.
A savoir :

  • le bain microbulle maman/bébé
  • l’atelier massage.

Et je n’ai pas été déçue 😉

  1. Le bain Microbulle

Qu’est ce que c’est ?

C’est un peu un jacuzzi pour personne très très sensible. Maman et bébé sont accueillis dans une cabine dédiée avec un espace de change pour bébé :

L’accompagnant est avec eux (ou à défaut une hydrothérapeute) pour gérer le déshabillage et l’installation de bébé dans la baignoire une fois que maman s’y est posée. On lance alors la production de toutes petites bulles qui viennent chatouiller la peau et stimuler doucement maman et bébé.

La séance dure 5/10 minutes (je ne me rappelle plus trop) et permet de passer un moment de complicité à 2 (ou à 3) en gorgeant la peau de minéraux et en se stimulant avec ses microbulles.
D’ailleurs c’est l’un des soins qui expliquent pourquoi la cure est recommandée quand bébé a entre 3 et 6 mois, car c’est le moment où ce type de soin le stimule au mieux (je ne me verrais pas trop faire ce soin calmement avec la mini tornade de 15 mois :D)

2. L’atelier massage

Très grand classique des activités parents-bébé j’étais très contente de bénéficier de cet atelier pendant la cure. Et pour varier les plaisirs c’est le papa qui s’y est collé pendant que maman regardait 😉

 

On était accompagnés par une professionnelle munie d’un poupon pour montrer les gestes pendant que le papa les réalisait sur notre « vrai » bébé.

Continue reading « Retour sur ma thalasso « Jeune Maman » et Focus sur les activités de bébé et papa »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour sur ma thalasso « Jeune Maman » à Carnac – Partie 1

Lorsque j’étais enceinte (et en congé maternité) j’ai eu beaucouuuuuuuuup de temps à occuper. De ce fait j’ai passé beaucoup de temps sur le web et fais pas mal de jeux-concours (si si, ça passe le temps.)
Et parmi ceux-ci, j’ai participé à un concours de décoration de chambre d’enfant avec la marque AngelCare.
Or, il se trouve qu’à la naissance de ma MissJ, j’ai eu le bonheur de recevoir un mail me signifiant que je faisais partie de leurs gagnants. Je venais de gagner une semaine en thalasso post-grossesse !

Et oui, on pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres mais parfois, c’est à votre porte que sonne le coup de chance 😉 Autant vous dire que j’ai fait la danse de la joie dans le salon et que j’ai saoulé mes proches avec ce voyage à venir. Finalement on a réservé notre séjour à Carnac au mois de mai, pour pouvoir profiter des beaux jours et s’offrir une petite parenthèse de calme après le retour au boulot.

IMG_1583

Pour commencer il faut dire que la Thalasso en général je connais bien, puisque j’en chroniquais beaucoup sur mon blog beauté.
Mais à l’idée de partir (enfin) en famille, je trépignais.

Car la thalasso maman-bébé, ça figurait dans ma liste des petits « rêves de famille parfaite » (liste que j’avais faite à l’époque où j’espérais tant tomber enceinte.) Une thalasso post-natale, ça tombait donc à pic pour cocher un des clichés que je voulais réaliser ^^.
Et avec plusieurs mois de recul… je peux vous dire que la thalasso avant et après bébé, ça n’a rien à voir !

Hotel Thalasso les Salines Carnac par Thalazur

Mais laissez moi vous raconter ça par le commencement :
Voici comment s’est passé notre séjour à la thalasso Thalazur Carnac !

C’est quoi une cure Post Natale en Thalasso ?

La cure que j’avais gagné était une cure post-natale de 4 jours et 4 nuits.
Dans ce type de forfait il y a souvent une pension complète pour la maman, le bébé et un accompagnant + les soins pour la maman et 1 ou 2 soins maman/bébé.

Et ça tombe bien parce que c’est exactement ce que l’on a eu :

IMG_1615

On est donc partis à 3 : moi, Miss J et son papa.
A moi les soins… au papa la prise en charge de MissJ pendant mes soins 😀

Bon j’ai été bonne joueuse car je lui ai laissé du temps pour profiter du parcours aquatique, du hammam et c’est lui qui a fait l’atelier massage bébé 😉

La thalasso côté maman

Même nous étions partis en vacances quand MissJ avait 2 mois, je dois bien dire que ce séjour a été la première occasion où j’ai vraiment pris soin de moi ! Et ça, c’est grandement dû au fait que nous étions en pension complète !
Le fait de ne pas gérer l’intendance du quotidien et de profiter de soins (où il n’y en a que pour soi) ça fait un bien fou !
La pension complète a ainsi permis de ne se poser aucune question. On avait juste à glisser les pieds sous la table matin, midi et soir, et suivre le programme de soin et d’activités loisir.
Et ça, je n’en avais jamais mesuré le luxe avant d’avoir un bébé qui bouscule toutes mes habitudes de vie !

Par contre psychologiquement si vous êtes, comme moi, une maman hyper active qui s’occupe de tout… il va falloir apprendre à décrocher en arrivant. Sinon vous risquez de speeder entre chaque soin et de ne jamais vous détendre vraiment.
J’ai ainsi mis 3 jours avant de réaliser que je ne faisais que courir d’un repas, à un soin, une tétée, etc… Et ça m’a un peu gâché la détente que la thalasso vous apporte habituellement.

Donc rappelez vous : il faut LÂCHER-PRISE !

Surtout qu’en dehors des dits soins et repas… vous n’avez « rien d’autre à faire que de kiffer ».
On a ainsi pris le temps de ne rien faire si ce n’est jouer avec notre bébé dans notre lit king size (tu le sens le kiff) et partir se promener au soleil dans les villages et lieux touristiques aux alentours (#laBretagneçavousgagne)

Continue reading « Retour sur ma thalasso « Jeune Maman » à Carnac – Partie 1″

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 mois et déjà tout d’une grande

Nous sommes le 2 octobre et #MissJ s’est engagée dans le dernier mois de sa 1ère année ! Car même si on ne réalise pas encore … elle a #11mois aujourd’hui😳!!!!

En même temps, quand je l’ai vu joué au parc floral ce week-end, je me suis surprise à la trouver « trop grande fille ».

Elle évolue toute seule sur les jeux, pousse les grand pour passer sur le toboggan, s’assoit sur le banc pour prendre son goûter avec nous, s’essaye à la trottinette sans peur ; et j’en passe et des meilleurs. 😏

 

 

MissJ à 11 mois

D’ailleurs le toboggan parlons en…. Continue reading « 11 mois et déjà tout d’une grande »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand vient le moment de penser à soit

La semaine dernière, pour la 1ère fois depuis la naissance de la poupette, j’ai passé une journée à ne m’occuper que de moi (ou presque).

J’ai posé un RTT et je suis aller profiter d’une journée au spa ♨️offerte par mes collègues.
Il faut savoir qu’avant, j’allais très souvent au spa (cela faisait en quelque sorte partie de mon boulot 😎). Mais avec la grossesse j’y ai mis un sacré frein, et la naissance n’a pas amélioré les choses.

Il y a d’abord eut les premiers moments magiques, suivis des premières semaines éprouvantes et enfin plusieurs mois tous plus riches les uns que les autres!
Quand MissJ à eut 4 mois, je m’étais dit que j’allais enfin pouvoir souffler et prendre soin de moi (j’avais même préparé un post instagram sur les cosmétiques post-accouchement 😏).Mais c’était sans compter la reprise du boulot – avec un rythme assez fou- et ma volonté de poursuivre l’allaitement exclusif. Et finalement les cosmétiques dont j avais fait l’acquisition sont restés au placard tandis que je restais avec mon gras du bide et mon grain de peau désastreux.

Au final, je ne regrette aucun de mes choix et je ne changerais rien à ce qui s’est déroulé ces 6 derniers mois (voir les 12 derniers). Mais pour survivre à tout ça je me suis littéralement fondue dans le quotidien pour appréhender petit à petit la vie de maman, puis la vie de working mum. 😕

Mon Côté Maman vous le dit « Je peux pas j’ai spa »

Sauf qu’à force de « petit à petit », je me suis oubliée.

Car si l’on parle beaucoup de la double journée des femmes (maman et salariée), je crois qu’il y a un virage beaucoup plus compliqué à négocier pour les mères de notre génération : le fait d’apprendre à conjuguer nos 3 vies différentes (et non plus deux).
Il y a notre vie familiale, notre vie professionnelle … mais aussi notre vie d’individuE.
Celle d’une personne qui n’est ni maman, ni épouse, ni professionnelle. Celle qui a un ego, des envies et qui n’a pas pas envie de s’oublier au milieu de ses autres rôles (ce qu’acceptaient sans doute plus facilement nos mères et nos grands mère). Cette individuE, on peut certes la caricaturer comme « la femme » qui  a besoin d’un bon massage, d’un magazine et boisson chaude, mais c’est avant tout notre unicité. On est parfaitement capable de la mettre de côté pour accomplir pleinement nos autres rôles, mais si on ne nourrit pas cette personne que l’on est, je crains qu’on se réveille un jour à sec … et que la crise soit très très douloureuse.
Non?

Rendez-vous sur Hellocoton !