Apprendre à faire le marché et à manger de saison, avec le calendrier du petit primeur

Comme chaque dimanche c’est l’heure d’aller au marché 👩‍🌾
Et comme à chaque fois : les enfants viennent avec moi (quitte à ne pas faire de grasse mat’ -> tout le monde s’y colle 🙄).

Ce qui a changé depuis l’automne dernier, c’est que MissJ à sa propre mission pendant le marché : elle a une « liste de courses » de 2 produits qu’elle doit trouver et choisir.
On avait commencé ça au dernier confinement, pour la motiver à faire les courses, et on a vite réalisé que ça générait plein de bonnes choses !
D’abord elle est plus motivée pour sortir.
Ensuite elle pose beaucoup de questions sur comment choisir : entre 2 étales, entre deux fruits (mûrs ou pas), entre 2 prix, etc.
Mais surtout : elle mange beaucoup plus facilement ce qu’elle a acheté elle même 🙌🏻 (d’ailleurs elle en fait manger à tout le monde car « c’est elle qui a fait les courses » 😜) !

Du coup on a corsé un peu l’exercice le mois dernier avec l’arrivée du « calendrier du petit primeur ».
Comme MissJ avait un peu de mal à se limiter aux fruits et légumes de saison, on a eut l’idée de l’aider à s’y retrouver avec une référence très visuelle et accessible.
Désormais, avant de partir, elle choisi sur le calendrier ce qu’elle va acheter ce matin.
Et ça marche SU-PER bien ! Au point qu’un de ses premiers achats fut des blettes 😂

Calendrier du petit primeur aux editions La Marmotière

Depuis, elle a affiné sa capacité à choisir puisqu’elle vise surtout les fruits, mais elle est très raccord avec le calendrier en posant des questions sur « comment ça pousse » et « pourquoi ce n’est pas de saison ».
D’autre part, comme il y a des recettes de saison pour petits et grands, elle aime bien choisir pour cuisiner des trucs à sa petite sœur 👩🏻‍🍳

Continue reading « Apprendre à faire le marché et à manger de saison, avec le calendrier du petit primeur »

Diversification alimentaire : quand bébé refuse de manger

La diversification alimentaire, c’est toujours une étape clé dans la petite enfance et la parentalité.
On est à la fois impatient d’y être et toujours un peu stressé par sa préparation, sa mise en place et les choix qui en découlent 🤪

Pour notre part, on avait commencé très fort, avec une MissJ diversifiée en DME (diversification menée par l’enfant) et un énorme succès à la clé 🥰.
Certes, c’était salissant et aujourd’hui elle réclame des pâtes à chaque repas (avec du ketchup 🤨)… merci la cantine !
Mais pendant les 6 mois d’aventure DME on a vraiment pu voir sa préhension fine et son palais se développer au fur et à mesure 😚.
On pouvait tout servir, elle goûtait et mangeait quasi de tout.

Par contre, avec Gaby, c’est une toute autre histoire!
Du haut de ses 7 mois et demi, elle adore attraper les aliments, les manipuler et les mettre en bouche… mais elle refuse systématiquement de les ingérer 😤!

DME - quand bébé refuse de manger.png

Depuis 2 mois on sert donc des repas qu’elle ne mange pas, à chaque fois #frustration . Par contre on est quand même bon pour tout nettoyer ensuite (du moindre pli de bébé à chaque centimètre carré de la chaise haute 😒).

Évidemment, ça me stresse.
J’ai beau continuer de l’allaiter et proposer du lait maternisé dans la journée, c’est toujours stressant un bébé qui ne mange pas.
Au point qu’on a essayé trois fois de lui donner un petit pot (en se disant qu’on laissait tomber la DME). Mais ça n’a servi à rien ! Gaby a systématiquement recraché chaque once de purée qu’on a réussi à lui faire mettre en bouche 🙄🤮

Donc voilà : on est typiquement dans le complexe de la diversification alimentaire… super contents d’y être … mais hyper frustrés d’y être 🥴.

Et contrairement à ce qu’on essaye de me faire dire : ça n’a rien à voir avec la diversification menée par l’enfant !  C’est juste que Gaby est (comme nous tous) une sacrée tête de mule et qu’elle a décidé que -pour l’instant- manger ne l’intéressait pas !