Non Sophie La Girafe n’est pas hasbeen !

Décidément, chaque génération de jeunes parents passent et ne se ressemblent pas.
On a tous nos mythes et nos légendes urbaines.
A l’époque de notre 1ère c’était les lingettes qui étaient diabolisées à l’excès. A la seconde, c’était la composition des tétines de biberons.
Mais aujourd’hui c’est un peu le pompon avec les parents de 2021-2022 !

Je m’explique : en discutant avec une toute jeune maman (celle ci revient de congé mat) celle-ci me dit qu’elle n’a pas eu de Sophie La Girafe 🦒 dans ses cadeaux de naissance.
Surprise, je lui dis que c’est un basique et que chaque gamin (depuis près de 20 ans) a le droit de mâchonner la pauvre girafe en caoutchouc. Mais voilà qu’elle m’annonce que « tout le monde sait que c’est un jouet dangereux » 😲

Je vous passe mon moment de stupeur (en ne comprenant pas de quoi elle parlait). Car pour moi, Sophie c’est LE cadeau que tout le monde reçoit dans ses cadeaux de naissance.

sophie la girafe dangereuse

Bref, il fallait que je comprenne…

Pourquoi Sophie La Girafe serait-elle dangereuse ?

Bien que ma collègue n’ait pas su me dire pourquoi Sophie (oui je l’appelle par son prénom) était dangereuse, j’ai continué ma petite enquête.
Or, il règne une belle confusion… et je m’aperçois que c’était déjà le cas il y a 5 ans ! Car je m’auto-spoil : il n’y a aucun danger avec ce jouet comme expliqué ici.

Cette intox vient d’un quiproquo entre la composition du jouet (toujours en 100 % de caoutchouc naturel depuis sa création) et d’une rumeur de parents qui auraient ouvert la pauvre girafe en deux (quelle drôle d’idée pour cette pauvre Sophie) pour y constater la présence de moisissures.

A la naissance de ma fille je me rappelle avoir lu la même chose pour les jouets du bain.
Or, s’il y a bien souvent des moisissures qui se développant à l’intérieur des jouets de bain (à cause du savon qui stagne à l’intérieur), ça n’a rien à voir avec la composition du jouet.
Sophie reste en caoutchouc (sans bisphénol etc…) ça reste absolument inchangé et sans risques pour les bambins. Par contre comme pour les autres jouets il n’est pas souhaitable de la laisser stagner dans l’eau du bain, un minimum d’hygiène est à respecter…
Sophie la girafe est sans danger pour votre enfant, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si on la trouve si facilement en pharmacie !

Pourquoi est-ce que j’aime offrir Sophie La Girafe

Au delà du jouet patrimonial, naturel et affectueusement rétro, c’est surtout un jouet utile pour les gencives de bébé et pas prise de tête à entretenir.

Alors oui, le prix a franchement gonflé depuis notre naissance (et notre première Sophie), mais j’aime toujours le statut de cette icône pop’, qui évoque la petite enfance et la transmission.

Si la marque a pas mal communiqué pour justifier de ses engagements, son innocuité et sa naturalité, ça reste avant tout un cadeau (pas si cher) pour faire perdurer un jouet utile et sans prise de tête.
Je ne compte plus les photos de cette pauvre girafe qui s’est fait mâchouillée, tordre, jeter et j’en passe et des meilleures 🤭

“sophie la girafe danger

Combien de faire part de naissance faut-il envoyer ?

Récemment deux de mes collègues sont revenues de congé mat’ et les mamans que nous sommes ont lancé un débat ul-tra-ca-pi-tal pour les futures et jeunes mamans d’un premier enfant : Faut il encore envoyer des faire part de naissance en 2022 – 2023 ? 💌
Mais pour répondre à cette question de fond, j’ai préféré les renvoyer sur une question plus pratique et surtout plus précise. Une question qui, selon moi, permet de savoir si cela vaut le coût (ou pas) de se lancer dans la production des faire parts 🤨. A savoir : à combien de personnes ont-elles envoyé (ou voulaient-elles envoyer) un faire part de naissance ?
Car oui, c’est là que se cache le vrai débat !
Selon le rôle social qu’on donne aux faire-part annonçant l’arrivée d’un mini-vous, on peut savoir si le faire-part est toujours d’actualité dans le chemin de croix des futurs jeunes parents 😇

A qui faut il envoyer un faire-part de naissance ?

🫲 A ma gauche il y a les puristes,
ceux qui voient le faire part comme le messager d’une bonne nouvelle et qui souhaitent l’envoyer au seul cercle familial proche, voire aux amis les plus chers.
En gros : ceux que vous avez (ou auriez) invité à votre mariage ; soit une quinzaine en moyenne et jusqu’à une trentaine de faire-part dans les grosses familles.

🫱 A ma droite il y a les opportunistes,
ceux qui voient le faire part comme l’occasion de susciter un cadeau de naissance bienvenu à l’heure de s’équiper de tout un lot de matériel de puériculture hors de prix.
Pour ceux-ci (et sans les juger) le faire-part sera l’occasion de diffuser au maximum l’url de la liste de naissance, et nécessite donc un très large spectre de diffusion : la famille, les copains, les collègues de travail, les clients, le club de bridge des grands parents, et j’en passe et des meilleurs.
Selon leurs ambitions il faudra prévoir une bonne quarantaine de faire-part (arrondissez à 50).
Mais par politesse il faudra aussi penser au carton de remerciement à adresser aux destinataires se fendant d’une participation à la liste de naissance et que vous n’aurez pas l’occasion de croiser de sitôt (comptez sur la moitié de vos faire-part)

🙌 Et au milieu, il y a…
les jeunes parents super-trop-fiers qui ont envie d’annoncer ça à tout le monde, mais sans non plus investir dans une campagne de marketing semi-professionelle.
Ceux-ci l’envoient à la famille, mais en profitent aussi pour reprendre contact avec leur grande tante et les cousins éloignés, sans oublier d’envoyer une carte groupée à leurs collègues (c’est quand même plus classe qu’un SMS avec une photo 😙) et le petit mot pour la sage femme qui les a si bien accompagné.
Dans ce cas-ci il faut prévoir une trentaine de faire-part.

L’astuce pour acheter le bon nombre de faire-parts

Au final l’idée est bien de faire votre liste de destinataires AVANT d’avoir besoin d’envoyer les faire-part. Idéalement mettez vous sur le sujet 3 mois avant la date de l’accouchement. Cela vous donnera un nombre, puis vous ajoutez 5 à 10 faire-parts pour votre album souvenir, la grand mère qui en voudra pour ses copines, le médecin de famille qu’on aura évidement oublié etc…

Idéalement choisissez ou créez votre modele à la même période, car une fois que votre progéniture sera là… vous aurez autre chose à penser.
Et rassurez vous, lorsque numéro 2 ou numéro 3 arrivera, il suffira de reprendre la même liste et le même modèle de faire part (qu’il suffira d’upcycler en changeant les motifs ou les couleurs 😜). Et le tour est joué !

D’ailleurs si vous voulez j’ai d’autres astuces pour préparer vos faire parts de naissance 😘

Nouvelle collection de jouets en bois Lidl Playtive 2022

Et ça y est, c’est de nouveau la saison de Noël (cherchez pas, pour moi Noël commence dès le 1er novembre 🧑🏻‍🎄). Et comme chaque année j’y vais de ma petite chronique sur la collection de jouets en bois Playtive
Parce que j’adore cette collection et les jouets LIDL, et ce depuis 6 ans maintenant !

Pourtant cette année je reste un peu sur ma faim en feuilletant le catalogue. Les prix ont un peu/ beaucoup augmentés, même si la collec’ reste un bon plan avec des jouets en bois pas cher et de bonne qualité.

On retrouve toujours des grosses pièces attractives (cuisine ou marchandes), des jouets Montessori pas chers, des maisons de poupée, des circuits de train ou de voitures et la fameuse draisienne en bois.
Mais il y a surtout de moins en moins de jouets pas chers, sauf pour les jouets de bébés en bois.

Donc cette année, au lieu de vous montrer tous le catalogue de jouet en ligne, je vais juste faire un focus sur mes coups de coeur !

Le coup de coeur Noel 2022 : la clinique pour bébés et vétérinaire 2 en 1 en bois

On a beau avoir déjà la cuisine en bois, la marchande en bois et le tableau de la maitresse… mes gamines sont toute folle pour cette clinique en bois 2 en 1 !
Surement parce qu’elles veulent toutes les deux être « docteur en animaux », mais aussi parce que le jouet est franchement sexy pour les enfants. On y retrouve le lit à barreau/cage, l’évier de toilette, les radios, les petits rangements etc…
Je n’ai clairement plus de place pour caser ça a la maison, donc on ne va pas craquer. Mais c’est sur qu’elle donne carrément envie. Dommage aussi pour le prix 59,99€ que je trouve plus cher que tous les autres « grands » jouets 😖)

Quels sont les bons plans de la collection 2022 ?

Si je n’investi pas dans la clinique véto je vais tout de même filer chez Lidl le 10 novembre pour acheter l’adorable malette de médecin en bois.
On en avait une en plastique mais les enfants les ont démonté en moins d’un an. Ici pour 9,99€ il y a la malette, une seringue, un thermometre, un tube de pommade, un stéthoscope, un tensiometre, un bloc d’ordonnance etc… Avec une peluche de chat ça fera un super kit véto pour la cadette 🥰
(pour mémoire elle existait déjà en 2019 à 8,99€)

Dans les jouets de circuits ils ont aussi développé toute une gamme de chemins de fer ou circuits voiture sur des thèmes assez originaux. Puisque, outre la ville (avec train et voiture) et la campagne (avec fermes et champs), il y a un circuit pompier (avec hélicoptère et pont) et un circuit jurassique : avec volcan et dinosaures !
Dommage qu’il y ait désormais du plastique en plus du bois, et que les prix aient aussi augmentés. Désormais il faut compter 26,99€ et 36,99€. Le circuit 100% bois est plus simple et un peu moins cher.

Continue reading « Nouvelle collection de jouets en bois Lidl Playtive 2022 »

Vouloir un enfant ou vouloir être parent ?

J’ai commencé cet article en 2016,
je le reprends (et le termine) donc 6 ans plus tard.
Parce que je suis retombée sur le brouillon
et que ce bilan résonne encore en moi

Je me rappelle très bien du jour où nous avons « pris la décision de faire un enfant« . C’était il y a maintenant plus de trois ans, dans un restaurant de Lisbonne.
Je m’en rappelle si précisément que je me vois encore lever ma cuillère pleine de flan et m’étonner de la réponse de mon mari. Il était d’accord, il était prêt : alors on pouvait y aller ! L’étonnement à vite laisser place au ravissement.
A ce moment là je peux dire qu’on était en train de planifier cet enfant. On était remplis de cette certitude que ça allait se faire comme ça. On le voulais  et puis hop!
D’ailleurs 3 mois après je croyais que j’étais enceinte…

Avec le recul cela me fait rire (jaune).
Car même si j’étais assidue en cours de SVT, et que je savais « comment faire un bébé », je n’avais vraiment aucune idée de ce que cela représentait « en vrai ».

Pourtant j’avais effacé mon cycle menstruel avec tant d’application, étant sous contraceptif total depuis 15 ans. J’ignorais donc totalement quel était mon cycle. Et plus important encore, j’ignorais complètement que la « fenêtre de tir reproductif » était aussi courte et prédéterminée

Comme nous étions bien heureux et innocent !
A la limite de l’inconscience même. ^^

(En même temps c’est durant ce même séjour
à Lisbonne qu’on a pris notre plus belle cuite en couple 😛 )

Mais après tout, il y en a bien qui tombent enceinte comme ça ! 

Les deux ans qui ont suivi m’on fait comprendre que c’était loin d’être aussi facile que ça
Un point c’est tout.

Après 2 ans d’échecs, de rendez-vous médicaux, de prises de conscience, d’examens, d’opération et de fausses couches… J’en étaient venue à ne plus savoir pourquoi je voulais tant ce bébé.
Ou plutôt : pourquoi étais je si pressée à vouloir cet enfant ? 

  • Bien sûr il y a le « parce que j’en ai envie« . Que j’exprimerais aussi par « parce que j’en ai le désir chevillé au corps« .
  • Il y avait par ailleurs l’idée, beaucoup plus morbide, du « je ne veux pas vieillir sans enfant« .
  • Enfin je n’oublierais pas le « parce que j’ai envie de m’investir dans une vie qui va voir le jour, grandir, découvrir, aimer et devenir indépendant« 

Mais je crois que la réponse tient globalement à tout cela en même temps.

Or avec le délais et les frustrations, ces motifs assez simples font place à une motivation beaucoup plus guerrière. Face aux échecs on s’entête, on se focalise et … on oubli l’essentiel !
Or c’est très déstabilisant lorsque  vous faite le point et que, dans un moment de vide, vous réaliser que vous ne savez plus pourquoi vous en êtes là!

Désormais j’ai deux enfant et la plus grande approche des 6 ans. C’est un peu facile de tirer une leçon de tout cela.
Je me rappelle parfaitement du gouffre d’inquiétude, de la frustration et du sentiment d’injustice.

Je me rappelle aussi du recul que j’ai pris sur ces questions lorsque ma 1ère grossesse s’est installée pour de bon. Lorsque la va-t-en guerre a fait face à sa maternité et à pu faire la part des choses entre les désirs contrarié et les vrais besoin de maternité. Le fait de ne plus être en solo  et d’accompagner cette vie pour des dizaines d’années à venir.

Le recul de plusieurs année apporte aussi une prise de conscience qui permet de prendre de la distance et d’accepter les tords de l’époque.

Car, oui, à trop vouloir être parents on en oubli nos vrais désirs d’enfants.
C’est un peu notre lot à tous d’ailleurs : lorsqu’on vous dit « non » on se vexe, on tape du pieds et on est si occupé à manifester sa contrariété (ou à trouver des solutions)  qu’on en oubli pourquoi on était là !  
Finalement si on regarde les colères de nos enfants … on en est pas si loin. Non ? 

Une déco zen pour la chambre des parents (ou une chambre zen pour des parents zen)

Après des semaines de retard et des journées d’angoisses à harceler les ouvriers, j’ai enfin déménagé dans notre nouvelle chambre. Le chantier est loin d’être fini mais les pièces intérieures sont partiellement livrées et … ça se fête !
Il faut dire que j’ai aussi eu de la chance, car le site où j’achète habituellement mes posters (PosterStore) m’a proposé un partenariat à l’occasion de mon déménagement. J’ai donc pu me faire plaisir en achetant des belles affiches mais surtout en changeant mes cadres pour des plus neufs et plus osés.

Je ne sais pas si j’aurais osé ces modèles-ci sans leur proposition, mais j’en suis ab-so-lu-ment-ra-vie 😍

Une petite visite de ma chambre zen, ça vous dit ?

[NB : il y a un bon plan en fin d’article 👇] 

Décorer ses murs pour se sentir chez soit 

J’avais tellement hâte !

Même si on a plus d’1 mois de retard j’avais tout prévu d’avance pour être fin prête. En stockant des meubles depuis 2 ans 🫢, en achetant compulsivement pendant les soldes 🙈 et en sélectionnant la déco que j’allais mettre depuis DES MOIS 🫣 !

Car la décoration des murs, c’est un choix ultra capital pour moi. Je mets TRES longtemps à choisir, pour  être sûre que ça ira avec la pièce (ou dans le cadre d’un nouvel endroit :  que ça créera toute la signature de l’endroit 💁‍♀️)

Et du coup 24h après que les ouvriers soient partis, j’ai fini l’aménagement et la déco.
Je n’en  pouvais plus, vous voyez ? Je voulais ma chambre quitte à la décorer (alors qu’il manque encore les rideaux et les prises électriques 🤪)?

Ils font habituellement des cadres et des déco d’inspiration scandinave, et j’avais déjà pioché dans leur sélection de photos de nature car leurs posters sont abordables
Mais leurs looks d’inspirations m’ont donné de bonnes idées pour oser autre chose ; et  me voilà avec des 3 cadres roses chromés  dans ma chambre 🥰!

Un triptyque bien zen pour décorer la chambre

 Entre le métal « chaleureux » des cadres  et les chromies des illustrations, cette déco renforce  l’inspiration zen et poudré que je voulais dans la chambre.

Je voulais un endroit où je puisse décrocher et souffler. J’avais donc opté pour des coloris simples et chaleureux (blanc, rose, beige), accompagné de visuels très « inspirant ».

Et le rendu dépasse largement mes attentes

J’avais déjà une photo qui jouait sur la frontière entre  la mer et le rivage qui venait de chez eux, dans des tons bleu et blanc. Mais cette fois-ci  j’ai littéralement craqué sur cette plage vue d’en haut, en grand format.
Pour l’équilibrer j’ai choisi cette mer de nuage qui va très bien avec. Mon mari rigole en disant qu’on à Gaïa et Ouranos au dessus de notre lit et … c’est pas faux 🧐

J’ai glissé entre les deux ce joli cadre pour me rappeler qu’il faut aussi  « inspirer et expirer »  😙

Ce triptyque fonctionne super bien ensemble ! Non ?

Continue reading « Une déco zen pour la chambre des parents (ou une chambre zen pour des parents zen) »

[Travaux] Vivre (en famille) dans les travaux

Je me suis rendue compte que j’avais donné une vision un peu « propre » des travaux dans mon précédant post 😅
Et c’est plutôt normal puisque une partie des photos datent du jour où ils ont installés les protections (avant de casser et découper pas mal de choses 👷🏻‍♂️).
De la même manière les mômes avaient l’air sage sur ces photos. Et bien c’est FAUX !
Laissez moi donc vous raconter ce que c’est de vivre dans les travaux avec une petite famille

Chantier et propreté

En vrai, les travaux, c’est dégueu.
J’ai beau avoir une super équipe d’ouvriers qui font gaffe à ne pas trop nous envahir et qui nettoient leur spot en fin de journée… Mon quotidien est rentrer du boulot et nettoyer nos lieux de vie pour ne pas répandre encore plus la crasse.
Le pire c’est que mon aspirateur a rendu l’âme en plein dans la phase d’installation des chauffages (dans l’ancienne partie de la maison). Il y avait donc de la poussière de plâtre partout, au point que j’ai pété un câble ce jour là.
Mes extérieurs étaient déjà dégelasses, mais là on dépassait tous les seuils psychologique pour l’intérieur !
J’ai beau savoir que ça ne va durée qu’un mois de plus… j’en ai marre.


J’ai le vaporeto et le chiffon à vitre qui me démangent !

Chantier et sécurité des enfants

Comment est ce qu’on vit dans une maison en travaux avec des enfants pendant près de 4 mois ?
Et bien on s’organise, on communique, et on apprend à faire des concessions.
A commencer d’ailleurs par les concessions.

Car vous pensez bien qu’a vous voir monter l’échafaudage avec l’entrepreneur ou à faire des visites de chantier, les gosses n’ont qu’une envie c’est faire pareil. Et alors qu’on voudrait qu’ils restent loin de tout ce qui pourrait représenter un danger… on fini par négocier plutôt leur rapport à ces zones de danger.

Oui, elles peuvent jouer dans la cours quand il n’y pas les ouvriers : à condition qu’elles aient balayé la zone de jeux avant et appelle pour qu’on ramasse les clous et autres dangers qu’elles y trouveraient.
Oui, elle peuvent monter sur réchauffage : à condition qu’on soit là et qu’elles ne dépassent pas le 1er étage.

J’entend déjà vos dents grincer à l’énumération de ces comportements à la limite de la décence éducative. Et pourtant…. Vivre sur un chantier ça vous apprend à négocier entre les angoisses parentales et les risques acceptables.
Car il n’est pas entendante que les filles restent sagement dans leur coin pendant qu’une myriade d’opportunité s’offrent à elles (ou plutôt que leur aire de jeux sécurisé se rendait à peau de chagrin pendant 4 mois).

Du coup on essaye de se mettre à leur hauteur et à sécuriser ce qui peut l’être.

MissJ avait déjà fréquenté des chantiers quand elle avait 2 ans mais là, avec une 3 ans surexcitée (et têtue), et une 5 ans qui a besoin de se prouver des choses … il a fallut qu’on s’adapte.

Vivement qu’on en ai fini de tout ça, mais en attendant je ne suis pas mécontente due l’organisation qu’on a pu avoir pendant ces 4 mois de travaux 

[Travaux] Agrandir la maison avec une surélévation

J’ai promis de vous parler un peu de nos travaux, c’est le bon moment pour commencer car on est (enfin) en plein dedans !
Il faut dire qu’agrandir la maison avec une extension verticale, ce n’est pas un projet aussi simple qu’on aurait pu le penser. Et pas juste parce que c’est sale et bruyant. Ce sont surtout des rebondissement continu et beaucoup, beaucoup, d’implication émotionnelles 😵‍💫 !

Le pourquoi et comment de notre surélévation ?

Pour faire bref : on est en train de surélever notre petite maison de ville (2 chambres, 1 sdb, cuisine et salon) d’un étage à vivre ainsi que d’un toit terrasse.
Un projet « tout simple » qui fait suite à 2 ans d’études, de démarches, de montage de projet et de négociations pour le financement … Car si on vit en maison individuelle on est tout de meme en copro (horizontal) dans une ville qui croule sous les demandes d’extension. Du coup le projet à été super long à monter (et ça sans compter le covid qui a compliqué beaucoup de chose dans les plannings)

Au final notre projet rajoute 30m2 d’intérieur et 30m2 de rooftop. De quoi faire un etage pour les parents avec chambre + bureau + salle de bain. Et une toiture terrasse qui permettra de se la couler douce (loin des enfants 🤭)
Tout cela pour la somme (pas modeste du tout) de 250k€ tout compris (et donc d’un joyeux prêt de +de 20ans, qui s’ajoute à notre prêt initial pour l’achat de notre maison 😖).
Autant vous dire que financièrement, on rase les murs et que je meublerait tout ce nouvel espace avec de la recup et du Leboncoin 💸.
Mais l’ameublement ce sera après les travaux.

Où en somme nous dans les travaux ?

Continue reading « [Travaux] Agrandir la maison avec une surélévation »

Fruit de saison (ou pas 😬)

Le melon c’est un peu la citrouille de l’été !

MissJ – 5 ans
(très au point sur les fruits et légumes de saison)

« Une année en poésie »,  le livre qui vous offre un poème à partager chaque jour pour les 4 à 7 ans

Même si le printemps de la poésie est terminé, j’ai envie de vous parler de ce joli coup de coeur, découvert chez mon libraire à l’occasion de cette fête annuelle de la poésie.

J’ai toujours beaucoup aimé la poésie mais je la consomme par phases.
C’est à dire que je n’en ai rien à lire pendant plusieurs mois et puis d’un coup, je ne lis plus que ça pendant plusieurs semaines 🙄
De la même manière j’en ai beaucoup écrit, mais par phase là encore : c’est à dire rien pendant 3 ans et une vingtaine de projet en 1 mois. Mais bon, ça fait longtemps que je ne cherche plus à comprendre comment fonctionne mon cerveau 🫣

Tout ça pour vous dire que la poésie compte beaucoup pour moi, et que c’est un peu un challenge de transmettre cet amour aux enfants

Si ce n’est pas simple d’initier les plus jeunes à cet art littéraire, c’est avant tout car ils n’arrivent pas tout de suite à « goûter » le plaisir de la rime ou l’équilibre des syllabes.
L’école maternelle fait une super initiation, notamment autour des chansons rimées, mais j’avais envie d’aller plus loin avec MissJ.
Et c’est là que trouver « le bon » livre de poésie (pour enfant) devient un enjeu 😬

Avec « une année en poésie » j’ai trouvé un super support pour ça !
A la façon d’un almanach, le livre propose de découvrir un poème chaque jour, sur un sujet et une forme différents.
On suit majoritairement les saisons mais on découvrir surtout des poèmes de type, d’origine ou de culture différents. Parfois long, parfois court, parfois classique, parfois moderne.
C’est très agréable de se laisser ainsi porter !

Une année de poésie, un poème à partager chaque jour
29euros aux editions Gallimard jeunesse

Au début j’ai essayé de l’utiliser sous le format 1 jour = 1 poème. Mais finalement il est plus efficace/agréable lorsqu’on l’utilise de temps en temps. On l’ouvre à la date du jour et on se laisse ensuite porter en lisant plusieurs poèmes qui se suivent (ou au gré des pages qu’on ouvre au hasard).

Petites astuces pour lire de la poèsie avec les petits

Dans tous les cas il faut toujours commencer par le lire le poème dans sa tête puis le déclamer à haute voix, histoire de trouver son rythme.
Ensuite ça dépend de l’enfant.
Perso je m’oriente
– sur le thème du poème (« qu’en a tu pensé » « qu’est ce que ça raconte » « qu’as tu aimé »)
ou
– sur la structure du poème en lui même (« est-ce que tu as entendu des rimes? » « est ce qu’il y a un passage qui t’a plu »)

Mais le plus chouette, c’est de taper dans les mains à chaque syllabe, pour décomposer avec eux le rythme du poème.
C’est avec ce jeu là que MissJ s’est vraiment mise à adorer la lecture de la poésie.

C’est à la fois un jeu et à la fois une initiation littéraire 😉

Continue reading « « Une année en poésie »,  le livre qui vous offre un poème à partager chaque jour pour les 4 à 7 ans »

#Mercimaîtresse : ses idées cadeaux pour la maîtresse de maternelle

Qui dit fin de l’année dit « cadeaux à la maîtresse ».
Et cette année (la dernière en maternelle 🫣) MissJ s’est sur-investie dans les cadeaux fait-maison.

On s’est déchirées dans les savoir-faire mise en pratique pour réaliser tout ça : peinture, écriture, mosaïque, gommette, pesage, assemblage, écriture, dessin… pfiiiiiou ! 
Et je ne vous ai pas montrée sa carte « merci maîtresse » faite elle aussi avec amour et créativité 🤩

Sa maîtresse aura donc :
1️⃣ une superbe décoration de classe (pas du tout modeste)

2️⃣un kit de pâtisserie de secours, lui permettant de faire un banana bred (et donc d’écouler les bananes 🍌 trop mûres qui traînent dans la cuisine). Tout ça est assez simple à faire mais ça fait 3 week-end qu’on y travail, pour que ce soit MissJ qui fasse le plus de choses.

Autant vous dire qu’elle trépigne d’impatience à l’idée de remettre ses cadeaux à la maîtresse 👩‍🏫

Ça ne m’empêchera pas d’ajouter une boîte de chocolats pour les animateurs (car on a tendance à les oublier)