RDV aux #efluent9

Je suis très contente de pouvoir annoncer ma présence au #Efluent9 le 4 juin prochain
C’est la 4eme fois que je serais à un event efluent et j’en suis très contente car on y retrouve des tas de marques dédiées à la parentalité qui sont là pour discuter avec des mamans blogueuses et présenter leurs produits ou nouveauté.

Je ne dit pas que toutes les marques présentes sont pertinentes et interessantes, mais j’y ai fait de chouettes découvertes à chaque fois. Dont des produits qui sont devenus des incontournable chez nous (je pense notamment aux lingettes Waterwipes ou « l’incroyable ketchup » Quintesens

Par contre ce j’avoue que j’ai souvent du mal à regarder autour de moi pour repérer les blogueuses que je connais. Parce que, oui, j’ai du mal à socialiser quand je suis occupé à scruter les marques et produits 😛
Je suis sûre qu’il faudrait que je m’organise mieux en « prenant RDV » avec celles qui viennent de province avant… mais le bruit, le monde, les lumières etc me donnent vite envie de fuir #jesuisunesociopathequinassumepas

Et cette année comme j’y vais accompagnée de Gaby qui aura à peine 2 mois, pas sûre que j’y reste plus de deux heures 😛

Donc si vous y a aller et que vous voulez causer, je vous conseille de vous manifester en amont, histoire qu’on prenne un café avant ou après ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Idées de jardinage avec les tous petits

Ce week-end c’était jardinage à la maison ! 🌼🌸🌻.

Ça faisait un bout de temps que ça me démangeait et que je ne pouvait rien faire à cause de la fatigue et de la grossesse.
Pourtant, j’avais acheté de quoi faire des activités de jardinage avec ma fille. Pas un truc de fou, mais de quoi organiser un atelier transvasement avec du terreau, ainsi que des graines et des petits kits de plantation pour que notre bambine puisse s’impliquer dans la phase des semis avec moi
👩‍🌾 Oui parce que récolter les fruits et tirer sur les mauvaises herbes, elle maîtrise déjà depuis l’année dernière  (😅 En particulier la vol à la tire des tomates cerises) 

Bon, dans les faits on a pas fait grand chose si ce n’est saloper la table du jardin et la moitié de ses vetements propres ; mais  la demoiselle était ravie par cette activité toute simple qui consiste à mettre de la terre dans des pots, verser des graines et recouvrir avant d’arroser.
On attend désormais que les petites pousses de tomate, de radis ou de fraisier sortent le bout de leur nez.

IMG_4523C’est pas mignon ces petits feuilles toutes neuves ?
et merci Hema pour les kits de culture tout pret 😛

Mais étonnamment ce qui lui a le plus plus, c’est l’atelier « bombes de fleurs 💣 » auquel on s’est invité lors de la fêtes de notre ruche qui dit oui.
Le principe est simple : faire de grosses boulettes de terre avec des graines à l’intérieur , puis les jeter sur des coins de terre où elles vont pouvoir éclore en « semant des fleurs et de la vie ». Continue reading « Idées de jardinage avec les tous petits »



Rendez-vous sur Hellocoton !

De l’utilité (et du plaisir) d’un album photo des 12 premiers mois de bébé

Comme n’importe quelle jeune maman je m’étais promis de profiter de mon congé mat’ pour faire les 1001 choses qu’on reporte toujours et qui finissent par s’entasser sur notre conscience. Paperasse, bricolage, rangement, tris et … albums photos !
Car oui, malgré mon addiction aux photos je n’ai toujours pas terminé l’album de la 1ère année de MissJ 🤫 (alors qu’elle va sur ses deux ans et demi #shame) !
Car comme toutes les jeunes mamans qui avaient hâte d’être en congé mat … je n’ai le temps de rien🙄.
La faute à Gaby qui régurgite à qui mieux mieux, et MissJ qui est en demande H24 de réassurance.

Pourtant en grappillant 10m par ci et 10m par là j’ai commencé à affronter les piles des photos et faire enfin les albums des filles🗃
Pour être honnête je triche un peu puisque je profite de terminer de l’album de MissJ pour préparer en même temps celui de Gaby🤭! Ça aide vachement à faire le tri et vérifier qu’on a les photos ou les souvenirs qu’on veut sous la main.
J’ai d’ailleurs choisi le même album pour l’une et l’autre car j’adore l’album de naissance dispo chez Cheerz .

Comme ils disent « Y a plus qu’à » !

Il est clairement pas donné (35euros) mais je l’avais trouvé parfait quand je l’avais choisi pour MissJ (il y a un an donc 😬).
Le livre en lui-même est très beau mais il est aussi livré avec des tas de stickers + un bon pour le développement des photos, tandis que les 14 premières pages sont pré-imprimées pour vous guider dans la construction de cet album. Et au final ça devient un livre-album qui raconter son histoire à l’enfant ☺️
Pas sûre que j’aurais choisi 100% des textes proposés dans ces premieres pages mais l’exercice de style permet de remplir l’album beaucoup plus efficacement.
Et en mixant photos, souvenirs, stickers et petits mots écrit à la main on obtient un album très personnel dont j’adore le rendu.

Continue reading « De l’utilité (et du plaisir) d’un album photo des 12 premiers mois de bébé » Rendez-vous sur Hellocoton !

La collection Bébé Balthazar : notre coup de coeur littéraire pour les tous petits

Depuis que je suis en congé mat, c’est la GROSSE galère pour faire faire la sieste ou un temps calme à MissJ 😩. Nous n’arrivions plus à lui faire faire de sieste depuis ses 20 mois, mais sa nounou obtenait une petite heure d’endormissement lorsqu’elle la gardait sans qu’on soit à la maison. Mais depuis mon congé, il est tout bonnement inconcevable que je m’isole dans la chambre à côté de la sienne. 🤨
Au point qu’il me faille caler mes rdv médicaux sur l’heure du repas (de façon à obtenir un temps calme en mon absence). Sinon impossible qu’elle se calme ou dorme…
Par contre sortez là en poussette à 17h et voilà qu’elle tombe en sommeil comme si de rien n’était 😓

De guerre lasse j’ai fini par accepter qu’elle fasse ses temps calmes dans MA chambre (pendant que -j’essaie- de me reposer😒).
Certes ça ne marche pas à tous les coups (car mademoiselle à besoin de causer), mais ça me permet de souffler.

Et si on en est arrivé là, c’est grâce à 2 choses :

  • son Lunii 
  • ses livres de Bébé Balthazar.

Les deux lui permettent de se focaliser sur des histoires extérieures à ce qui se passent dans la chambre, et de la « couper » de nous. Elle s’évade en quelque sorte, en s’ancrant sur les éléments d’un récit bien calibrer pour son âge.

Je vous ai déjà parlé de Lunii mais aujourd’hui j’avais envie de vous parler de la collection Bébé Balthazar.
On lui a tellement lu et relu ces livres depuis qu’elle est toute petite qu’elle les connaît par cœur et se les raconte à voix haute.
Depuis mon retour à la maison j’ai déjà pu l’observer jouer seule, en s’inventant des histoires avec ses voitures ou des personnages ; mais je suis toujours scotchée quand je la voit lire ces histoires à voix haute.

Capture d’écran 2019-04-07 à 12.22.33.png
Collection Bébé Balthazar aux editions Hatier Jeunesse – 5,95euros le volumes

Elle raconte l’histoire très fidèlement mais pointe aussi des éléments important des illustrations ; des points de détails dont on a parlé ensemble et qui ne sont pas forcement inclus dans l’histoire. Malgré sa mémoire photographique j’ai vraiment l’impression qu’elle s’est appropriée ces histoires mi poétiques mi rationnelles.

Au début j’avais craqué sur la dimension Montessori de ces petits livres, puis j’ai appris à apprécier l’aspect léger et délétère de certaines scénettes.
En tout cas MissJ a clairement ses préférences dans la collection (oui, oui, je les ait tous acheté :-° ) et je suis ravie de voir la façon dont elle se les ait approprié.

Continue reading « La collection Bébé Balthazar : notre coup de coeur littéraire pour les tous petits »



Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand la routine du nouveau né s’installe

J+15 après le retour de la maternité.
La routine d’un nourrisson c’est tout juste installée après 2 pics de croissances particulièrement “voraces” 🙈
J’ai réappris à faire mes noeuds de portage (merci @betty_petitspandaszen 😘), à donner un bain à un tout petit et à flipper pour tout et n’importe quoi.

Capture d’écran 2019-04-07 à 12.38.10

Car oui, je suis de ces mamans qui angoissent pour un rien au point de prendre un rdv avec le pédiatre à 2h du matin car bébé a le nez qui coule, ou se demander sans cesse pourquoi elle régurgite un jour et pas le lendemain.

Il faut dire que, chez moi, le post partum fait ressortir des angoisses qui confinent à l épisode dépressif. Pourtant, en dehors de ce travail sur soit … et l’ impression de vivre avec un tube digestif appelé bébé… je suis tellement ravie de vivre ces moments de calme quand Gaby dort, repue, et que le calme règne à la maison!

Sentir ce petit corps qui s abandonne contre soit tandis qu’on se repose en savourant ces instants hors du temps, ça n’a pas d’équivalent !
C’est juste précieux et riche d’impressions à chérir : la respiration rythmée du bébé, son poids sur soit, la lumière printanière, l odeur neutre et pourtant unique du bébé, les bruits de la rue au loin, et les petits couinements d’un nourrisson qui laissent entendre qu’il faudra bientôt penser à une tétée ou un changement de couche.

Alors oui, c’est fatiguant ce rythme tétée-colique-couche mais quand on sait que ça n’a qu’un temps on en apprécie d’autant plus ces pauses magiques entre deux triptyques du nouveau né



Rendez-vous sur Hellocoton !

Derniers jours de grossesse

Quelle étrange sensation que ces derniers jours avec mon gros bidon🧐…

J’espère encore que bébé se décide à venir tout seul mais savoir que -quoiqu’il arrive- on déclenchera mardi, me met dans un drôle d’état d’esprit.
C’est comme pour le sevrage de MissJ : tout est empli de “dernières fois” 🙄.

Il y a les dernières fois cools : derniers jours de nausées, derniers jours d’insomnies, derniers jours de matraquage interne, derniers jours à marcher comme une baleine.
Et il y a les derniers jours dont je me sais déjà nostalgique : dernier jours à se caresser le bide sans s’en rendre compte, derniers jours à sentir bébé s’étirer en douceur, derniers jours à voir MissJ faire des bisous au “bébé dans le bidou”.

Je n’aime toujours pas cette idée d’avoir une rendez-vous pour accoucher, mais le déclenchement a l’avantage de pouvoir « savourer » ces derniers moments enceinte.

Parce qu’accessoirement on va s’arrêter à 2 enfants hein 😬
(on est pas fou !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand l’accouchement s’annonce plus médicalisé que ce que l’on voudrait

Décidément cette deuxième grossesse ne ressemble en rien à la première 😑
Après les 4 mois de vomito, les vertiges, les contractions et les analyses inquiétantes (pour rien) voici qu’il est question de déclencher l’accouchement la semaine prochaine 🤬

On savait Numéro2 plus gros que MissJ (qui nous a déjà fait un 4,2kg à terme), mais celui-ci atteint presque les 4kg a 38SA. Et voilà qu’on découvre un diabète de fin de grossesse.
Du coup déclenchement semaine prochaine 😡… Et qui dit déclenchement dit aussi péridurale (surtout avec mes antécédents).

Résultat des courses : je ne décolère pas depuis jeudi dernier.
Même si j’en ai marre d être enceinte et que je connais les risques d’un très gros bébé, le déclenchement est un acte que je n’apprécie pas car il invite a médicaliser ce que je voulais de plus naturel possible.
Après un dernier contrôle/écho/monito jeudi on décidera du protocole et de la date, mais ça me ronge au possible. Mon mari dit même que je suis comme « un chat qui crache ».

Continue reading « Quand l’accouchement s’annonce plus médicalisé que ce que l’on voudrait » Rendez-vous sur Hellocoton !

Vécu : Mes pires crises de larmes pendant la grossesse

Lors de ma 1ere grossesse, et en particulier pendant tout le 1er trimestre, j’ai connu des crises de larmes intempestive typique des femmes enceintes. Je le dis maintenant avec le sourire mais je peux vous dire que j’étais moyennement à l’aise avec ça à l’époque. Car même si tout le monde trouve ça ‘mignon’, moi ça me fatiguait. Heureusement ce phénomène était beaucoup plus léger lors de ma seconde grossesse (surement parce que j’ai éviter la télé comme la peste, je m’explique juste après 😛 ).

En en reparlant avec mon mari et des amis qui attendent un enfant, je me suis dit que ce serait drôle de consigner les pires trucs qui me faisaient pleurer.
Je vous met même des videos en fin d’article « pour le souvenir » ^^

Les crises de larmes contextuelles

J’ai mis un certains temps à accepter les crises de larmes car elles s’invitaient n’importe quand et je me faisais l’effet d’être une cruche complète incapable de se raisonner et d’être en société.
Car si on excuse souvent les femmes enceintes pour leurs « émotions à fleur de peau », chez moi c’était surtout des pleurs pour n’importe quoi !

Les premières fois cela tenait à la frustration de ne pas pouvoir exprimer quelque chose.

Par exemple  lorsque mon mari m’a cuisiné des pommes de terre (à ma demande) mais qu’il a osé mettre de l’ail et du piment dessus ! Je voulais tellement manger des patates natures que ça m’a mise dans un état fou !  Et ai fondu en larme avant de partir en claquant la porte de la chambre. Ce #PatateGate est devenu l’une de ces histoires drôles préférée mais depuis il ne me fait plus de patates.
(D’ailleurs la seconde fois où je suis entrée en crise, c’est de nouveau lorsqu’il a cuisiné qqch sans le faire à ma façon #pardoncheri)

Ensuite il y a eu quelques petites crises quand je ne comprenais pas quelque chose.

Ce sont des histoires dont on se moque maintenant, mais qui ontjeté un froid à l’époque.
Je me rappelle en particulier d’une ballade avec des amis… On marchait tranquillement quand ils ont changé de route sans que je comprenne pourquoi ; cela m’a fait chouiner d’un air paumé et l’un d’eux s’est exclamé gentiment « mais elle pleure même pas pour de vrai : y a pas de larmes« .
Autant vous dire qu’après ça c’était parti pour 5 minutes de vraies grosses larmes bien bruyantes en pleine rue !  #payetahonteaprescoup

Mais si ces crises ridicules se sont vite calmées à la fin du 1er trimestre, il y a un facteur qui a perduré et qui a été un vrai cauchemar à gérer au quotidien : la télé !

Le pire ennemi de la femme enceinte hypersensible : la télé !

Si je chouinais en lisant des livres sur la grossesse, des romans ou encore en écoutant des BO de film, le pire canal d’émotion pour moi fut la télé !
Que ce soit des émissions, des films ou des series je pleurais devant tout et n’importe quoi !

D’ailleurs à force d’amasser des situations gênantes, on a fini par se faire une petite liste des contenus qu’il me fallait éviter.

  • A commencer par les dessins animés pour enfants.
    J’ai ainsi sangloté piteusement devant « Le Monde d’Arlo », « Peter Pan » et je ne sais plus quoi. J’envisage d’ailleurs d’interdire ces bombes émotives à mes futurs enfants, pour les préserver.
  • Les infos télévisées m’ont aussi été clairement interdites dès le 2e mois de grossesse.
    Et pas uniquement à cause de leur lot de mauvaises nouvelles… J’ai eu l’occasion de fondre en larme une fois devant une scène qui montrait le Pape en train de bénir des enfants ?!?
    Il faut croire que la religion n’est pas une source de réconfort pour une femme enceinte 😛
  • Les films romanesques et historiques ont été ensuite limités à un ou deux par semaine pour éviter  la sur-consommation de mouchoir que je faisais.

Mon top 3 des pubs larmoyantes (année 2016)

Mais si tout cela peut paraître acceptable et presque « mignon », c’est sans compter l’impact complètement irréaliste des pubs sur mes émotions.
Car ça a rapidement été la Bérézina et mon mec en rigole encore plusieurs années plus tard ! Et je retiens tout particulièrement 3 pubs comme étant de vrais cataclysmes lacrymaux :  

  1. La pub d’Eurodisney qui t’explique qu’il y a un âge, entre l’enfance et l’adolescence, où tu dois te construire des souvenirs avec tes enfants (parce qu’après ça sera de sales ados rebelles et je-m’en-foutistes)

    OMG, en recherchant la vidéo j’ai de nouveau le cœur serré en entendant la voix off avec la musique !

2.La pub contre l’abandon des animaux de la fondation 30 millions d’amis.
Attention cette campagne de pub est un appel aux larmes et même plusieurs années par la suite je fond encore en larme (bon ok je suis de nouveau enceinte donc ceci explique cela…). Et je ne doit pas être la seule touchée par cette copie télé.
Le scénario est tellement bien fichu que n’importe qui la prend en pleine figure la première fois qu’il la voit !

J’étais tellement atteinte par cette pub qu’en voulant l’expliquer à quelqu’un je me suis mise à pleurer rien qu’en en racontant l’histoire !

D’ailleurs dans la même catégorie je pourrais aussi vous parler de la campagne pour la sécurité routière « Onde de Choc » (où l’on vous explique -dans 3 spots différents- qu’une conduite à risque ce sont des dizaines de personnes qui seront touchées/brisées par l’accident ).
Parce que celles-là aussi je suis capable d’en pleurer rien qu’en les racontant !

Et vous,  quelles ont été les sources de larmes les plus délirantes lors de la grossesse ? 





Rendez-vous sur Hellocoton !

La Baby Box French Poupon : ou pourquoi faire dormir bébé dans un carton !

La semaine dernière j’ai fais une vidéo instagram pour vous montrer ma box @frenchpoupon (le lit ou dormira Numéro2 après notre retour de la maternité).
Sauf que n’ayant plus de souffle lorsque je parle, j’ai trouvé la vidéo super dure à suivre 😒. Je préfère donc représenter le concept ici

Commencez pas regarder toutes les photos pour vous faire une idée de ce à quoi ça ressemble :

Le principe est tout simple : plutôt que de s’équiper d’un lit à barreau, d’un berceau ou un autre meuble, on vous propose un matelas bébé de grande qualité dans un berceau en carton pour le recycler ensuite en coffre à jouet, archive, ou que sais-je encore.
C’est un service qui s’inspire de ce qui se fait en Finlande, où les femmes enceintes reçoivent entre 6 et 7 mois de grossesse ces énormes boîtes qui comprennent tout le nécessaire pour accueillir bébé 🎁

On y trouve le matériel de puériculture, de soin mais aussi les vêtements de première nécessité.
Un rêve paternaliste pour certaines, mais surtout d’énormes économies. Personnellement je n’aimerais pas habiller mon enfant avec les mêmes effets que toute sa classe d’âge 🤔; mais j’en comprends les vertues sociales.

Par contre, l’idée d’un berceau recyclable, ça me bottait drôlement!
Lors de notre première grossesse on a acheté tout et n’importe quoi pour « bien s’équiper ». Mais avec le recul on a tout revendu car ce qui nous correspondait le mieux : c’était le #cododo 😛

Continue reading « La Baby Box French Poupon : ou pourquoi faire dormir bébé dans un carton ! » Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman enceinte VS Terrible Two

Que c’est dur ces temps ci d’écrire et de publier. Entre les contractions, le dos qui se bloque et la fatigue … j’ai l’impression d’être une petite vielle incapable de s’assumer 👵🏻!
Et pourtant il faut s’activer, car c’est un peu la dernière ligne droite. J’essaye de donner un maximum d’attention à MissJ mais ce n’est pas simple au quotidien.

Du coup ça grogne et ça boude chacun de son côté… pas facile de conjuguer le Terrible Two et la grossesse 🤦‍♀️!

Alors on s’excuse, on essaye de se rendre plus disponible (même si on en a pas envie). J’ai souvent la fierté maternelle dans les chaussettes, et je ne m’attends pas à mieux ces prochains temps.
Si j’arrive à verbaliser les choses pour MissJ ; en expliquant que « 🤗c’est normal que tu veuilles de l’attention et qu on est prêt à t’en donner même si on sait que tu es une grande fille etc »; c’est beaucoup moins simple de faire le point pour moi-même 🤔

D’ailleurs mon réflexe d’aller regarder ce qui se dit dans les bouquins est sur la brèche.
Car si on trouve beaucoup de choses sur la gestion des émotions pour les enfants, la littérature est beaucoup plus pauvre en ce qui concerne les parents et l’éducation positive… 😑
Le sujet des colères et des oppositions est bcq plus représenté chez les adeptes de Rufo etc.

Faute d’autre chose je bouquine « éduquer sans punir » [mais je veux bien vos suggestions si vous en avez].

Continue reading « Maman enceinte VS Terrible Two » Rendez-vous sur Hellocoton !