La relation père-filles

On ne parle pas souvent de Lui sur ce blog, non ?
Mon psy aurait beaucoup de chose à dire là dessus, en commençant par signaler que les femmes trouvent souvent la relation maternelle suffisante, au risque d’oublier la tierce partie qu’est le père 😝.
Et il aurait peut-être raison, ou peut-être pas 🤷‍♀️.

Si je n’en parle pas, c’est qu’à mes yeux, il est toujours là. Et à default de faire « partie du décor » il est tellement dans le quotidien que j’oublie aussi de le mettre en lumière ?

Pourtant mes filles ont un père présent et super participant dans leur quotidien. Il a d’abord poussé au maternage et à l’éducation bienveillante. Puis il est passé à la lutte quotidienne contre les stéréotypes de genre et de classe, que MissJ s’est mise à construire depuis l’école maternelle 🙃.

Alors oui… il y a des moments où il perd patience (comme moi), et il y a des moments où on se dispute devant les filles, même si on limite autant que possible de se contredire l’un l’autre 🤯.
Chaque crise est reprise plus tard avec les filles, pour mettre des mots sur ce qu’elles ont pu voir ou entendre.
Car quitte à dépasser les bornes, on s’en sert comme support de discussion 🤷‍♀️ On parle ainsi de gestion des émotions, du rapport à soit, aux autres.

J’espère qu’avec tout ça, mes filles grandiront en ayant compris que les adultes, aussi, ne savent et ne réussissent pas tout. Que l’échec fait partie du quotidien, et que le principal est de faire les efforts pour que tout le monde se sente bien 🤔.

En attendant j’ai des filles qui appellent aussi bien « papa » que « maman », et je ne comprend toujours pas comment les familles mono-parentales arrivent à sortir la tête de l’eau 😱
Vous avez vraiement mon to-tal respect pour tout ça !

Un bracelet pour ne plus avoir peur de perdre les enfants (+concours)

On parlait l’autre jour des sorties en famille, dans des lieux où les enfants pourrait se perdre facilement : les parcs d’attraction, les correspondances en voyage, les fêtes foraines, etc .
Statistiquement il y a peu de chance que ça arrive, surtout si on est attentif, mais ça m’a toujours un angoissé.

Du coup j’ai essayé pas mal de trucs, pour être moins angoissée quand on sort : ma carte de visite dans leur poche, un bracelet tissé avec mes coordonnés au poignet, voir … mon numéro de téléphone écrit au stylo sur leur bras (🙄si si , j’ai déjà osé, ne me jugez pas).

MissJ a su très tôt annoncer son nom, prénom, son adresse et le nom de ses parents. Mais elle n’arrive pas à retenir mon numéro de téléphone. 
A l’inverse Gaby n’arrive pas à se rappeler les moitié des réponses à ces questions. D’ailleurs elle est persuadée de s’appeler Gaby et non pas Gabrielle 😅 Plus têtue qu’elle, je ne connais pas !

Du coup je suis toujours à la recherche d une solution pour me rassurer, au cas où les enfants venaient à être séparé de nous. Même si ça ne devrait pas arriver, je ne peux pas m’empêcher de chercher une solution.
Je voulais un truc pratique,  avec lequel les enfants soit aussi partie prenante. Car ça ne doit pas être une contrainte, ni pour les parents, ni pour les enfants.

Et c’est cherchant des solutions pour marquer leur vêtement avant le départ en colonies de vacances, que je suis tombée sur les bracelets silicone de la marque Bien Marquer !

Des bracelets d’identification en silicone

Quelle surprise quand j’ai découvert ces bracelets qui ne sont rien moins qu’un truc absolument logique. 
Ça fait des années qu’on en fait porter aux personnes malades, Gaby elle-même en avait un pour ses allergies alimentaires.
Mais je n’avais jamais pensé à utiliser ce format pour mettre mes coordonnées 🤦‍♀️

Du coup j’étais super emballée et j’ai dit oui tout de suite !

J’ai choisi un bracelet pour chaque fille, avec une couleur à leur goût et la taille de leur poignet. ça tombe bien car ils font justement un pack duo.
Ensuite j’ai fais inscrire leur nom et prénom d’un côté, et mon numéro de téléphone de l’autre.

Quand je les ai reçu, je les ai présenté aux filles et elles ont tout autant adoré !
A tel point que MissJ les a emmener à l’école (en douce) pour les montrer aux copines, avant de les y oublier 😤 Merci la maîtresse d’avoir l’oeil et de m’avoir prévenu

Bracelet SOS bien marquer

En tout cas elles sont très très fières de mettre les bracelet et font semblant de les lire pour montrer à tout le monde à quoi ils servent.

Mon avis sur les bracelets SOS personnalisés de BienMarquer

Contrairement à mes craintes initiales, les bracelets sont super doux et ne gênent pas les enfants.
Gaby essaye régulièrement de le grignoter, sans réussir à lui faire de dommages (c’est vous dire la résistance du truc)

Continue reading « Un bracelet pour ne plus avoir peur de perdre les enfants (+concours) »

Le « tour du monde des enfants heureux »

🤭 ça fait un petit bout de temps qu’on a pas parlé livre sur ce compte.
Et pourtant je continu à dévorer les livres sur le thème de l’enfance. Parfois à destination des enfants, parfois à destination des parents.

Ce livre-ci, est une ENORME coup de coeur parmi tous les livres de parentalité que j’ai pu lire depuis l’année passée 🥰📚
Pour moi c’est même un cadeau idéal pour les futurs parents, car il vous sort complètement des modèles habituels : manuel d’éducation ou guide des parents

Dans le « tour du monde des enfants heureux » on se ballade au gré des envies ou des continents. On découvre ainsi d’autres traditions éducatives, parfois centenaire, qui respecte les enfants et vise à leur bienêtre.
Il y a de tout, de nos voisin anglais, aux peuplade sud américaine, asiatique, etc…

Et j’insiste : ce n’est pas un manuel d’éducation positive, ni même un catalogue de bonne pratique !  C’est (juste) un bouquin plaisir qu’on feuillette en profitant des sujets divers et de belles illustrations.
Il peut se lire d’une traite ou par à coup,  chapitres après chapitre ou encore au hasard des pages que l’on ouvre.

Si vous êtes curieux n’hésitez pas à aller le feuilleter en librairie, c’est vraiment un feelgood bouquin, qui ne met pas la pression et vous donne envie de s’exclamer avec des « Ah ouai, vraiment? » ou « Han mais c’est trop cool ça, je veux faire pareil  » 😚

Le tour du monde des enfants heureux, de Marion McGuiness – 24,95€

Je l’ai découvert cet automne et depuis je l’ai déjà offert 3 fois, c’est vous dire ^^. 

Coup de coeur pour le kit de tir à l’arc Decathlon

Puisqu’on parlait des activités extérieures, c’est le bon moment pour vous parler de notre coup de coeur pour le kit de Tir à l’arc débutant de  Decathlon ?  🎯🏹
On a eut un vrai coup de coeur pour ce kit d’archeterie qui comprend 1 arc, 2 flèches ventouse et 1 cible. La cible est d’ailleurs une boite de rangement 😉

Le génie de ce kit c’est qu’il permet à « n’importe qui » de découvrir le tir à l’arc en passant la flèche dans l’anneau puis en clipsant l’empennage à la corde.
Et quand je dis n’importe qui, je ne fabule pas : MissJ s’en sert depuis l’année dernière et qu’elle est largement en dessous de l’âge prévu pour cela (8 ans) 🤫.

On l’a acheté alors que MissJ avait 4 ans. Et dès cet âge, elle a réussi à s’en servir en autonomie. Vous pouvez voir qu’elle plantait le bout de l’arc dans le sol, puis tirait 😁.
On y a beaucoup joué  tout l’été, et elle faisait participer sa soeur en lui demandant de retirer les flèches lorsqu’elle les avait toutes tirer  (Quand on peut exploiter sa soeur, faut pas se gêner 🤭)

Mais depuis cette année, MissJ s’en sert parfaitement toute seule ! Alors certes, elle vise à 2 mètres (faudrait pas faire râter la cible quand même ).
Qu’est ce qu’elle s’éclate avec ça !
On y passe chaque jour au moins un 1/4 d’heure et elle progresse.

J’ai beau savoir que ce kit n’est pas prévu pour les enfants de cet âge, je trouve qu’il est super adapté. C’est un plaisir d’initier les enfants à ce sport avec un matériel de cette qualité.
Reste à leur apprendre les consignes de sécurité avant de commencer, mais en prenant les devant, ça se passe très bien 🏹


💡A noter :
– le kit  #SOFTARCHERY 100 est un starter pack à 45€. Je vous recommande grandement de prendre tout de suite 2 ou 4 flèches de plus (elles coutent 7€ les 2) pour éviter les aller-retours incessant.
– il existe des arcs pour adultes mais celui ci est largement utilisable par toute la famille

Passion Fête foraine !

Je crois que j’ai toujours aimé les fêtes foraines 🎈🎡🎠 !J’ai des souvenir de manèges et des barbes à papa qui remontent (au moins) à mes 6ans 😽.
Et cette passion n’a pas disparu à l’âge adulte, bien au contraire!  J’ai fais partis de ces adultes qui empruntaient les enfants des copains pour justifier une visite dans les parcs d’attractions et les fêtes foraines 😅.

Mais maintenant que mes enfants sont assez grands à la fête foraine se transforme en une passion de famille. ✊ Pas moyen qu’on loupe les pêches aux canards, les manèges ou les churros !

Alors oui, ça revient cher et les cadeaux gagnés ne sont pas franchement écologiques ou durables. Mais comment résister à cette ambiance et la fièvre du moment ?

Cette année ce fut  leur première visite à la Foire du Trône. J’avais bien préparé la visite et donné quelques consignes à suivre.

  • 👉 1 – Elles avaient le droit à 3 attractions et 2 jeux (où l’on peut gagner qqch). En gros cela revenait à 25euros par enfant pour une grosse après midi d’activités)  Ca ne m’a pas empêcher de leur offrir, en plus, un tour de grande roue, mais on va dire que c’était une initiation culturelle 😅
  • 👉2 – J’ai bien essayé de mettre en place des règles pour le choix des cadeaux : pas de jouets qu’elles ont déjà, qui se cassent ou s’usent très vie ; et on essaye de limiter le plastique. Mais du coup elles sont reparties avec des peluches au choix plus que douteux… 🤨
    Pas sûre que ce soit le meilleur mode de contrôle. Je pense que la prochaine fois je présélectionnerais 3-4 jouets dans les cadeaux qui sont proposés et on les annoncera avant d’accepter le jeux

Mais sinon, l’après midi fut exceptionnelle 🥰🎢🎈.

En arrivant dès l’ouverture on a évité la foule et on y est restés près de 4h30. Elles ont même accepté que je joue moi-même aux machines à sous en devenant mes « assistantes de ramassage » (et bim : Maman qui s’éclate pendant 40 minutes 🥳)

La Foire du Trône continue jusqu’au 6 juin.
Il n’est pas impossible que j’y re-emmène les filles, mais je ne saurais que vous inviter à tenter l’aventure vous aussi.

La bonne idée DIY : le memo des fruits et légumes de saison

Comme on est en plein retour des beaux jours, c’est le bon moment de vous présenter l’un des autres outils qu’on a mis en place pour aider les filles à manger à bien manger 🍏🥕🥒🍒.

L’année dernière, en farfouillant sur instagram, j’avais découvert les chouettes illustrations de La ruche qui dit oui , qui montrent chaque mois, quels sont les fruits ou légumes de saison.
Je les ait adorés, car elles sont à la fois lisibles et ludiques.
Du coup je les ai agrandies, imprimées puis plastifiées 👩‍🎨. Et le tour était joué !

Les filles peuvent consulter, chaque mois, les produits de saison qui leur feraient envie (ou qu’on devrait « gouter-pour-voir »).
Je m’en sert pour préparer la visite au marché, mais aussi pour laisser MissJ choisir des légumes ou des fruits chez le maraîcher 👩‍🌾.

C’est assez drôle de les voir se balader avec leur fiche du mois ( même si on passe un peu/beaucoup pour des Bobos de 1ère). On dirait qu’on participe à une chasse au trésors, sauf qu’on fait les courses 🏴‍☠️🥕🍉

En tout cas on s’amuse et les filles retiennent vraiment très bien  le concept de manger de saison !
En pour continuer à bien choisir et comprendre les fruits et légumes de saison je vous conseille aussi ces livres :


Si vous avez une plastifieuse, n’hésitez pas à reprendre ma méthode pour produire d’autres fiches mémo pour les enfants 😉 Instagram regorge de ressource éducatives pertinentes !

Vahiné fête ses 50 ans avec gourmandise (et engagement)

Vahiné fait parti de ces marques iconiques que tout le monde connait.
On les a vu pendant notre enfance, on les a utilisé dans nos vies d’adulte et, en tant que parents, on y a tous recours régulièrement. Car oui, Vahiné c’est un peu la valeur refuge qu’on trouve partout et qui s’invite à nos grands et petits moment de patisserie.

Mais derrière cette réputation de marque super (trop) connue, Vahiné c’est désormais une marque patrimoniale qui fête ses 50 ans , et qui voulait en profiter pour mieux se raconter.
Car derrière ce logo et ses kit de patisserie universels, il y a un paquet d’engagements qu’on ignore, et qui souffre de cette idée qu’on sait déjà tout sur Vahiné

Pour ma part j’ai découvert tout cela en étant invitée à un atelier patisserie. L’idée était de façonner ensemble un number cake de niveau professionnel … avec les « simples » produit de la marque.

Et le résultat était aussi beau que bon (vous pouvez d’ailleurs découvrir la recette à refaire chez vous ici).
Promis en 1heure et un peu de doigté avec une poche à douille, c’est gerable !
( Personnellement j’ai préféré la recette chocolat, mais ça reste entre nous)

Si, évidement, je suis arrivée en retard (et que le chef à gentillement commencer à façonner le gâteau pour moi), j’ai surtout été étonnée de découvrir sur place leurs différentes. Car de chez eux je connaissais la poudre de vanille, la crème de vanille et la vanille en gousse.
Mais j’ai découvert une insoupçonnée pâte de vanille qui m’a terriblement tapé dans l’oeil pour son coté pratique. Très simple d’utilisation, et économique, il suffit d’en presser dans la préparation pour avoir le gout d’une gousse de vanille fraichement grattée. Le tube entier équivaut à 4 gousses de vanille et se conserve au frigo entre chaque utilisation. J’adore !

Continue reading « Vahiné fête ses 50 ans avec gourmandise (et engagement) »

Les vertus de la campagne pour les vacances des petits

Pendant ces vacances de printemps nous sommes reparties à la campagne ; histoire que Maman puisse télé-travailler pendant les filles étaient prises en charge par leurs grands parents 🤫 .
Au programme pour tout le monde se fut donc beau temps, grand jardin et promenade ensemble dès que Maman avait fini sa journée 👩‍👧‍👧.

Or, MissJ a enfin atteint l’âge de s’intéresser à toutes les merveilles que je peux lui montrer.
Et ça a transformé cette semaine classe de découverte à la compagne 😚🌿 !

Il suffisait de marcher quelques minutes en dehors du lotissement pour se frotter à « l’école de la vie » telle qu’on peut la connaitre à la campagne 🌲🦌🌳
J’ai retrouvé mes souvenirs d’enfance et passé un bon bout de temps à lui apprendre tout ces « trucs » qui font les petits bonheur de l’enfance ❣️

On a joué à « coq ou poule »🌾 et « bouton d’or t’aime beurre?🌼 ».
En lisière de foret je lui ai montré comme trouver les sentes d’animaux ou reconnaitre les empreintes 🔎🐗🦌.

Et pour Gaby ,qui est plus petite, ce fut surtout de l’escalade dans les arbres🌳, l’espionnage des activités des insectes 🐜et une énième collection de fleurs ou de plantes .
On a d’ailleurs fait gouté quelques plantes sauvages comestibles de plus.

Pour boucler cette histoire de « cycle de la vie » il y a aussi eut cet oisillon mort qui les a fasciné pendant plus d’un quart d’heure.
Dit comme ça c’est un peu craignos, mais c’est aussi ça « la vie » 🤢.
On en a profiter pour parler des prédateurs, du corps animal etc…
J’ai fini par craquer quand elles ont voulu jouer avec, armées un bâton, mais je me rappelle avoir fait aussi la même chose à leur âge 😅.

Bref, les séjours à la campagne c’est toujours aussi génial.

Mais c’est encore plus génial quand tu montres un truc à tes filles et que la grande te réponds « tu sais maman, moi aussi j’apprendrais ça a mes enfants » 😍
Ce fut trop de love pour mon coeur de maman ce jour là…

Bref : la campagne c’est cool –> allez y !

Comment égaliser les chances entre enfants lors de la chasse aux oeufs ?

Un week-end de Pâques sans chasse aux œufs (dans le jardin) ce n’est pas un vrai week-end de Pâques 😽
Et comme nous sommes en plein travaux (la cours et le jardin sont encombrés), nous nous sommes glissés dans le jardin de la copro voisine pour notre chasse aux oeufs.

Malgré cette petite délocalisation se fut encore un franc succès !
Ca a piallé , ça a couru, ça a fait des « oh » et des « ah »

Or du haut de ces 3 ans Gaby a ramassé plus d œufs que MissJ (qui a « quand même de plus gros lapins » 😸). Car cette année j’ai un peu simplifié la chasse en utilisant de très mignons petits panneaux flèches . Ce qui a pas mal aide Gaby, et ça nous a aussi éviter de perdre aussi des œufs 😹.

En plus vous noterez que ça donne un côté un brin plus magique ou mignon au jardin !

Et pour parfaire cette chasse de Pâques le chat des voisins est venu participer avec les enfants !
Alors entre le beau temps, la joie des enfants et le chat qui s’invite ce fut un chouette moment.

Et comme vous pouvez le voir sur les photos, les filles ont plébiscité le lapin garni de petit smarties 🤤.

Car cette année tous nos chocolat venaient de chez Lidl, un choix financier qui valait vraiment le coup au regard de l’intérêt très relatif des enfants pour les moulages et la difficulté à trouver des chocolats/bonbons qui ne soit pas blindés de marques ou de trucs en plastiques (et ça sans parler du scandale Ferrero).

Activité créative : la couronne de Pâque

Depuis la semaine dernière nous sommes en plein travaux d’agrandissement de la maison 👷🏼. 🏗🏚Échafaudages, ouvriers, bruits… je ne vous raconte pas le quotidien qui va durer ces 4 prochains mois🥴.

Du coup, pas d’extérieur pour Pâques et pas de déco de circonstances 😞
Alors pour faire un peu de résistance on a bricolé cette couronne de Pâques avec les filles🐰🥚.

On a collé des œufs colorés sur une couronne d’osier, que j’avais peinte avant.

L’usage du pistolet à colle avec des enfants de moins de 6 ans n’était pas une super idée mais on a pas eut de dommage collatéraux 🤫

Et quelle fierté d’afficher leur œuvre sur la porte d’entrée 😬
Les filles passent leur temps à en parler à ceux qui entrent ou sortent.

Et moi, j’ai l’impression d’être encore un peu en maitrise de mon chez moi ☺️