L’enfant : l’apôtre du chaos domestique

Il y a des jours où tu prends des risques en proposant des activités un peu ambitieuses avec tes enfants. Genre : faire des bracelets de perles. T’as un peu peur, tu sais que tu cours un risque. Et finalement tout se passe bien : pas de cris, pas de bêtises, pas d’accident. Alors tu souffles un bon coup et tu te dis qu’au final il faut savoir se faire faire confiance

Et puis il y a ce moment qui suit, où tu réalises que finalement c’était trop beau :

Elle a voulu ranger une perle oubliée dans la boîte, et la boîte s’est brisée . 100 perles répandues au sol -_-‘

Pas de bol. C’était la loi du chaos domestique

Logique mammaire et franc parler

T’as beau avoir allaité ta fille 22 mois, elle te sort parfois des trucs qui te ferais presque oublié pourquoi tu t’es autant investie.

Mais au moins, cette remarque n’est pas due aux idées reçues qui laissent penser que, parce qu’on allaite, on abime ses seins.

De son point de vue la question est purement physiologique.
Pour elle bébé = lait = tété = gros seins.

Il fallait donc juste répondre à sa question :
– Maman pourquoi t’as encore des gros seins alors que t’a même plus de bébé à faire téter ?
– Parce que la taille de seins ne compte pas pour allaiter bébé ! On peut avoir de petits seins et allaiter, ou avoir des gros seins et ne pas avoir besoin de lait »

Et toc !

Les joies du télétravail en famille (ou plus exactement : « la fête à la maison »)

J’ai repris le boulot après mon Covid , mais en encore en pleine crise sanitaire. Autant vous dire que si j’étais ultra contente de « reprendre ma vie normale » , il a fallut composer avec quelques contraintes.
Je suis moitié télétravail et moitié au bureau. Et le télétravail avec la nounou, les enfants et le mari à la maison c’est … sport 😬 !

J’adore l’ambiance un peu chaotique que ça génère entre le partage des pièces, les changements de chambres (pour que chacun puisse passer ses appels ou faire le sieste) et les pauses déjeuner en décalé mais tous au même moment dans la cuisine 🤗

Et en même temps, je ne peux pas m’empêcher de penser que ça brouille le message auprès des enfants 🤫 non ?

Comment leur faire comprendre que « là je travaille” et “là je travaille pas” ? Comment, pour nous-même, segmenter ce qui est la vie du bureau de la “vraie vie” quand je profite d’une pause entre 2 visioconférences pour lancer une lessive ou récupérer mes courses ?

Continue reading « Les joies du télétravail en famille (ou plus exactement : « la fête à la maison ») »

Un dimanche de Noël sous le signe des bredeles

Comme tous les 1er week-ends de décembre, c’était atelier Bredele à la maison 👩🏻‍🍳
Et comme chaque année les enfants ont été mis à parti pour préparer la pâte à sablés et découper les formes avec les emportes pièces.

On va pas se mentir, faire les bredeles avec eux c’est multiplier par 4 le temps de travail 😒
Et je te raconte pas les conversations de dingue pour leur faire comprendre qu’on découpe pas les gâteaux n’importe où sur la pâte si on veut pas passer notre temps à la re-applatir 🤨 (ça me gave de repasser le rouleau et remettre au frais 😣).

Continue reading « Un dimanche de Noël sous le signe des bredeles »

Les joies de la ballade en foret … en confinement !

Je le disais déjà la dernière fois : crois qu’on a jamais eut tant de plaisir à se promener au bois de Vincennes que depuis qu’on est confinés. 😜
C’est limite une soupape de sécurité que d’aller se promener sous ces grands arbres et frapper dans le tapis de feuilles mortes 🍂🍁.

MissJ ne demande que ça dès le samedi matin et c’est même un excellent moteur pour s’habiller (alors qu’elle aimerait rester en pyjama) 😚

Quant à Gaby, elle est sage comme tout dans la poussette mais se débat comme un beau diable dès qu’on arrive sous les arbres (c’est qu’on est là pour marcher et se défouler, pas pour rester assise dans la poussette 😚). Et puis voilà, on va de ci, de là, chacun choisissant un bout de chemin au gré de la balade. (Bien que MissJ nous soutienne que « c’est elle la décideuse » 😝).

Dur de tenir le tout en 1h de ballade autorisée mais le bénéfice est bien là : Vive les ballades en forêt à l’automne ! 🥰

Les joies de la foret en automne

Ah l’automne 🍂 !
Quelle superbe saison dès qu’il y a une journée de beau temps. Et quelle tristesse d’être confinés dans cas . Encore plus quand on a l’énergie d’un post-Covid qui ne peut sortir plus d’une demi heure sans être accompagné 😷.

Heureusement nous n’habitons pas loin du bois de Vincennes. On a ainsi pu faire une virée sous les arbres et respirer l’air automnal !
Les filles ont coché toutes les cases de la longue liste d’activités pour enfants en forêt ^^ : shooter dans les feuilles mortes, ramasser des bouts de bois pour les jeter dans l’eau, admirer les jeux de lumière dans les ramures, commencer une collection de feuilles mortes, etc.

Et avec ça on est tombé sur un arbre monstrueusement grand ( genre 1,5m de diamètre) qui a été abattu par les services forestier. On a donc passé un certain temps à jouer, à 2m de haut, en grimpant sur son tronc abattu.
Au final on a sans doute dépassé l’heure de ballade autorisée mais quel bonheur de profiter de ce temps en famille et en « presque » nature !

Merci le beau temps, l’automne et la proximité géographique de ce bout de forêt 🥰

Quelles premières chaussures choisir pour bébé ?

En discutant avec une jeune maman, je me suis rendue compte que j’ai rarement fait des articles sur les les vêtements ou chaussures adaptés à bébé.
Et pourtant, j’ai un paquet de stories sur le sujet 😅 !
Notamment au sujet des chaussures, car c’est un sujet capital lorsqu’on approche des 10 mois d’un enfant 💁‍♀️.
Qu’ils en soient encore à crapahuter au sol où qu’ils commencent à marcher, le choix des chaussons anime pas mal de débats. Notamment celui des semelles souples contre semelles dures (ou plutôt le débat chaussons souples contre bottines kickers 😬)
Chez nous on a testé les deux et on a tranché pour les chaussons souples en cuir (animal ou végétal) car c’est, selon moi, le meilleur choix pour le pied et le confort des petits !

Pourquoi choisir des chaussons en cuir ?

Pourquoi avons nous choisi des chaussons souples ?
Parce qu’ils permettent à l’enfant d’adapter son pied à la marche 👣.
Le chausson souple ne contraint pas le pied et permet à l’enfant d’acquérir les bonnes postures tout en maitrisant son équilibre.
D’ailleurs mes filles ont souvent (voire tout le temps) été pieds nus en été 🤷‍♀️. C’est idéal pour que l’enfant sente le sol et apprenne à poser son pied. Le podologue nous a incité à les laisser pieds nus à la maison à défaut de pouvoir le faire dehors.
Et contrairement à une idée reçue, l’enfant ne s’abime pas le pied en l’absence d’une semelle. Comme pour les adultes, le pied se protégera là où il en aura besoin avec une petite corne. Et je suis sûre que vous ne laissez pas vos mômes crapahuter au milieu de verre pilé et de clous rouillés 😝 (Si vous le faites, pitié ne me le dites pas.)

Ensuite, pourquoi avoir choisi du cuir ?
A la maison on est plutôt pro matières naturelles, même si on ne condamnera pas les matières techniques ou synthétiques à la marge (Essayez donc de dire à MissJ qu’elle doit abandonner ses tee-shirts à paillettes pour raisons écologiques 😱)
On s’est donc tourné naturellement vers les chaussons en cuir car on en trouve beaucoup et pour tous les goûts. A l’image de la sélection du site Ecobebe par exemple. Y compris des modèles renforcés (pour ne pas s’abimer) ou fourrés (pour faire face à l’hiver.)
D’autre part, les chaussons en cuir sont souvent artisanaux et écologiques, car le cuir est issu de la production de viande ou du lait (c’est un déchet valorisé car upcyclé 🐄).
Mais si cela vous gêne d’utiliser des produits animaux, sachez que la marque easypeasy propose des chaussons en cuir végétal que j’ai toujours adorés 😘 mais qui sont plus chers et moins faciles à trouver 🙄
Le cuir végétal propose le même aspect que le cuir animal et permet de laisser la peau respirer tout en étant très souple et malléable.

Continue reading « Quelles premières chaussures choisir pour bébé ? »

Catalogue de jouets en bois LIDL Noël 2020

Ca va commencer à être une tradition mais comme chaque année j’ai récupéré le catalogue de jouets en bois Lidl et je me sens obligée d’en faire une petite chronique 😉
Car, comme chaque année, le choix est de plus en plus large et ça va être la ruée dans les magasins.

Il semble d’ailleurs qu’avec le covid, pas mal de marques traditionnelles de jouets en bois ont des problèmes d’approvisionnement pour noël (d’après plusieurs vendeurs de jouets indépendants avec qui j’ai parlé ce mois ci.)
Cette année les gens font non seulement leurs achats plus tôt, mais dans un approvisionnement un peu plus réduit.
D’autre part et question de prix Lidl est en moyenne de 30% à 70% moins cher sur les équivalents jouet en bois des marques classiques. Autant vous dire que si les ventes commencent ce 28 octobre ça risque de partir un peu vite, non ?

Catalogue de jouet LIDL 2020, on en pense quoi ?

En dehors du nombre de pages qui augmente il y a cette année 2 grosses surprises et 1 bonne nouvelle :

Surprise n° 1 :
Il n’y a pas que des jouets en bois (mais aussi des classiques comme Barbie, Lego et les animaux Schleich à prix réduit !) ça reste minoritaire mais le choix est assez quali.


Surprise n°2 :
Il n’y a plus la célèbre cuisine en bois LIDL !!!!!
A la place on ne trouve qu’une marchande qui fait aussi petit théâtre qu’on avait vue l’année dernière 🙁
Dommage, car la petite cuisine LIDL était devenue un classique très recherché (et chez nous c’est toujours un succès depuis 3 ans.)
Par contre j’ai adoré le petit kiosque ambulant que je trouve même plus sympa que la marchande classique (et plus pratique à ranger dans une chambre d’enfant.)

Quant à la bonne nouvelle c’est que la marque propose désormais 60 jours pour rapporter un jouet non déballé.
On n’est donc plus coincé avec la limite des 30 jours qui ne permettait pas de ramener un jouet après noël, s’il avait été acheté lors de la mise en rayon !
Attendez vous ainsi à voir certains jouets réapparaitre dans les magasins après noël (et non pas uniquement sur Le Bon Coin ;p)

Quels coups de coeur pour les jouets LIDL 2020 ?

Je suis peut être un peu blasée mais cette année je n’ai pas eu LE coup de coeur qui me donne envie de poser un RTT pour acheter un jouet lors de sa sortie :p
Pour autant certains jouets se démarquent.

Je vous ai déjà montré la petite marchande ambulante (ci dessus) mais j’ai aussi beaucoup aimé la draisienne en bois rétro qui s’inspire si joliment d’un Vespa :

J’ai beaucoup aimé la ferme en bois qui permet aussi bien de construire que de jouer à la ferme

Continue reading « Catalogue de jouets en bois LIDL Noël 2020 »

Et pendant ce temps là, paye ton COVID en famille…

J’ai mis pas mal de temps à écrire ce sujet, mais j’arrive un peu en bout de course. Ca fait un peu plus d’un mois que j’ai chopé la/le COVID et là, j’en ai GROS sur la patate.
Parce que j’ai eut de la chance de pas être hospitalisée mais que, depuis 5 semaines, ma vie est un gros n’importe quoi dont je me serais allègrement passée, moi et ma famille…

Du/DeLa COVID on connait principalement 2 types d’infections :
-la virulente et dangereuse, qui t’emmène aux urgences hospitalières (bientôt payantes youhou!)
et
-la gripounette qui te fiche au lit avec 1 semaine de symptômes et 1 semaine de repos avant de retourner bosser.

Et bien chez moi ça a donner 1 semaine au bout de ma vie, à camper sur la canapé à moitié comateuse et à moitié percluse de douleurs, et 4 semaines à ne plus pouvoir rien faire sans trembler et finir au lit épuisée.
4 semaines à avoir 70 ans dans mon corps et à être super fière de moi quand j’arrive à sortir faire une course ou à étendre le linge !

Je vous passe les détails de l’organisation chaotique de la maison après avoir :

  • campé une semaine sur le canapé lit du salon (pour respecter la distanciation avec mon mari) à moitié vivante.
  • expliqué aux enfants pourquoi il ne faut pas me faire de bisous, qu’ils n’ont pas le droit de voir leur nounou, d’aller au parc ou à l’école.
  • laissé le mari gérer les enfants H24 pendant 15 jours sans pause et avec 2 réveils par nuit minimum.
  • survécu à la crise de panique quand mon mari a été testé positif à son tour (alors que j’arrivais tout juste à me remettre debout et à me faire à manger)
  • dû réorganiser une quarantaine, avec enfant sans nounou, école ou sortie au parc, tout juste 3 jours après la fin de ma quarantaine !

En bref, ça a été vraiment très dur les 15 premier jours et on s’est résigné avec philosophie quand mon mari à, a son tour, contracté le/la COVID (heureusement avec beaucoup moins de symptômes).

Mais depuis c’est la déprime. Car même si j’ai le plaisir d’être à la maison et de voir mes gosses (encore que H24 pendant 5 semaines je vous passe le « bonheur ») … j’ai franchement l’impression de passer à côté de ma vie.

A chaque effort que je fais, je paye plusieurs heures à devoir récupérer au calme. Je ne me sens « bien » que si je ne fait strictement rien d’autre que me reposer toute la journée.
Et même alors ! Aujourd’hui j’ai des douleurs articulaires dans les doigts parce que … je tiens ma liseuses depuis 2 heures (le truc fait 150 grammes bordel !!!! ). Même mon abonnement NETFLIX ne sert à rien puisque je n’arrive pas à rester concentrer plus de 45 minutes dessus*

Donc voilà.
J’avais besoin d’extérioriser ma frustration car non le COVID c’est pas juste « un arrêt maladie et c’est reparti ».
Chez moi c’est 5 semaines (bientôt 6) avec ma vie en parenthèse, des douleurs fantômes qui me rendent dingue et un niveau de vivacité pas plus élevé que celui un nouveau né.
Sans compter l’impact sur la vie professionnelle où vous devenez un fantôme pour les collègue et où tout le monde te demande « mais enfin t’as chopé ça où? » (genre « t’as pas fait attention ou quoi »)

Et dire que tout ceci n’est pas fini ! ARGGGGGGHHHHHH !
J’espérais naïvement aller mieux et reprendre le boulot lundi prochain, sauf qu’une sortie d’u1h30ce matin m’a prouvé que je ne serais même pas capable d’aller au bureau sans être essoufflée et les mains pleines de tremblements.
Après avoir « survécu » à 3 semaines où j’étais invalide, puis 3 semaines où je me sens importante, il faut espérer qu’il me faudra moins de 3 semaines en rémission 🙁

*Pour la petite info j’ai mis 3 jours à écrire et finir cet article car « c’est fatiguant de se concentrer » -_- Paye ton envie de bloguer dans ces conditions